20 avril : des dizaines de milliers de personnes marchent en Kabylie

Les manifestants ont rendu hommage aux martyrs de la cause identitaire. New Press

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté aujourd’hui à Tizi-Ouzou et à Béjaïa pour commémorer les douloureux événements d’avril 1980 et ceux encore plus meurtriers de 2001. A l’appel du Mouvement culturel berbère (MCB), du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) et du Mouvement pour l’autonomie pour la Kabylie (MAK, non agréé), plusieurs marches se sont déroulées dans le calme. Les manifestants ont arboré des banderoles à travers lesquelles ils rendent hommage aux «martyrs» de la cause identitaire et dénoncent la «répression féroce du régime» qui continue de s’exercer sur les militants.

A Tizi-Ouzou, les manifestants ont fait le tour de la ville, sans grabuges, mais sous un dispositif sécuritaire impressionnant. Selon des témoins sur place, des renforts policiers ont été envoyés très tôt le matin dans cette ville afin d’éviter des dérapages. A Béjaïa aussi, plusieurs marches ont été organisées. Le RCD a inauguré d’abord une stèle à la mémoire de Matoub Lounès en présence du président du parti, Mohcine Belabbas. Les cadres du parti, en pleine campagne pour les élections législatives, ont ensuite participé à la marche populaire au centre-ville de Béjaïa. En plus de cette marche, le président du RCD a animé un meeting électoral qui est fortement axé sur les événements du 20 avril, l’identité berbère, les libertés et la démocratie.

Le FFS préfère, quant à lui, poursuivre sa campagne sur le terrain avec des meetings et des cérémonies commémoratives de cet événement. Ainsi, la tête de liste du parti à Béjaïa a animé ce jeudi des meetings à Tazmalt, Beni Djellil, Taourirt et Beni Maouche. La commémoration du 20 avril a été au cœur de la campagne des autres candidats aux législatives des wilayas de Tizi-Ouzou et de Béjaïa. Cette commémoration est la première du genre depuis l’officialisation de la langue amazighe, consacrée dans la nouvelle Constitution promulguée en mai 2016.

Elle intervient dans un contexte marqué par un intense activisme en Kabylie et à l’étranger des partisans de l’autonomie ou de l’indépendance de cette région. Le MAK, incarné par Ferhat Mehenni, radicalise davantage son discours et menace de passer à «la revendication physique», qui signifierait un appel de l’étranger pour des actions armées contre ce qu’il qualifie de «forces coloniales».

Face à ce mouvement séparatiste aux accointances douteuses en France, il y a un autre mouvement récemment né et mené par les dissidents du MAK qui sont plutôt pour une autonomie négociée de la Kabylie dans une Algérie plurielle. Il s’agit du Rassemblement populaire pour la Kabylie (RPK), également fortement mobilisé sur le terrain.

Plusieurs activistes du MAK arrêtés

Fortement mobilisés pour participer aux marches populaires organisées dans plusieurs villes de la Kabylie, des militants du MAK bien connus des services de sécurité ont été arrêtés, avant d’être relâchés. Ainsi, à Bouira, plusieurs activistes de ce mouvement séparatiste dirigé de l’étranger par Ferhat Mehenni ont été interpellés par les services de sécurité devant l’Université Akli-Mohand-Oulhadj. Parmi eux Samir Askeur, Saïdani Ouali, Belaïd Mesouaf, qui sont connus pour leur encadrement des actions du MAK dans la région. Un autre activiste du MAK, Farid Hachemi, a été interpellé à Beni Douala muni de tracts et de banderoles appelant à se soulever contre «le pouvoir colonial d’Alger». Un ancien cadre du MAK, Kamel Chetti, fait partie des personnes arrêtées.

Non agréé, le Mouvement pour l’autonomie pour la Kabylie (MAK) active en Kabylie dans l’illégalité. Longtemps tolérées, ses actions commencent à inquiéter les hautes autorités du pays en ce sens qu’elles portent atteinte à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale de l’Algérie. La radicalisation du mouvement par Ferhat Mehenni, qui passe de l’autonomie à la revendication de l’Indépendance, en créant un drapeau, une monnaie et un gouvernement provisoire, a poussé de nombreux cadres et militants de ce mouvement à démissionner, refusant ainsi l’option séparatiste.

L’unilatéralisme par lequel se distingue Ferhat Mehenni dans sa gestion de ce mouvement à partir de Paris a provoqué de graves dissensions internes et des départs massifs de militants qui ont rejoint un autre mouvement récemment créé, à savoir le Rassemblement pour la Kabylie (RPK), qui revendique un statut particulier pour cette région dans une «Algérie plurielle».

L’option séparatiste, totalement rejetée par les partis traditionnellement ancrés dans la région, à savoir le RCD et le FFS, effraie beaucoup d’habitants de Kabylie, qui estiment que les martyrs fort nombreux dans la région se sont battus pour la libération de toute l’Algérie et non pas d’une partie de ce vaste territoire.

Hani Abdi

29 Commentaires

Tangoweb54 (non vérifié)
+1
0
-1
Comme on dit trop de liberté nuis, Que veulent de plus les Kabyles ? Ils demandaient que le dialect Berbères soit langue nationale ils l ont eux ils ont demandé quelle soit officielle ils l ont eux. Tous îles postés importants au niveau du gouvernement ou al échelle nationale sont entre leurs mains, mais malgré tout ça ils continuent à manifester à pleurnicher à réclamer,toujours plus et à créer des mouvements fantoches,Oubliant que le reste des Algeriens n ont rien mais bien sûr c'est le laxisme du pouvoir actuel qui permet tout ça
Tilili (non vérifié)
+1
+1
-1
Les Kabyles sont en Algérie chez eux, contrairement à toi le gnaoua marocain..
AZIZ (non vérifié)
+1
-1
-1
TANT QUE LE POUVOIR RESTERA ENTRE LES MAINS DU CLAN D'OUJDA ET DU CLAN DE TIZI, L'ALGÉRIE NE SERA JAMAIS COMME LA VOULAIT LA DÉCLARATION DU 1er NOVEMBRE 1954.
Mansour (non vérifié)
+1
-1
-1
Excellente analyse, tellement terre à terre que bcp de patriotes algériens n'ont pas relevé par naïveté et patriotisme.
Ouchen (non vérifié)
+1
+4
-1
Je pense qu’il ne faut pas se tromper d’ennemi. N’importe quel kabyle (j’en suis un) sait que malgré leur nombre, ils sont une infime minorité par rapport à l’ensemble des algériens kabyles. Si on est arrivé à cette situation, c’est d’abord à cause de ce régime corrompu, criminel et autiste. L’existence du MAK n’est qu’un symptôme et la répression serait la pire des réponses. Si on veut sauver notre chère Algérie, il faut absolument que tous les algériens s’unissent pour affronter pacifiquement ce régime, le faire tomber et instaurer un pouvoir réellement issu du choix du peuple. Ce n’est pas du domaine de l’impossible, puisque d’autres peuples l’ont fait : rappelons –nous la chute des régimes autoritaires des pays de l’Europe de l’est à l’époque de l’URSS. Plus le temps ne passe, plus le danger qui guette notre pays s’aggrave, si le statuquo se poursuit .Et le MAK n’y est pour rien.
Thidhet (non vérifié)
+1
-3
-1
Il faut vraiment que le pays soit très mal gouverné pour qu'une petite frappe comme Ferhat Mhenni devienne une menace. Sans oublier les quelques "beggars" tapis dans les rouages de l'état qui encouragent ce mouvement dans le but, bien sûr, est foutre le chaos qui leur permettrait de se tirer en douce et en paix.
RAYES EL BAHRIYA (non vérifié)
+1
+3
-1
POURQUOI LES AUTRES VILLES D ALGÉRIE , NE FÊTENT PAS ET NE S'Y IMPLIQUENT PAS DANS CE GRAND ÉVÉNEMENT DES ALGÉRIENS DE TOUTES LES VILLES. APRES TOUT L’ALGÉRIE AMAZIGH EST ALGERIENNE ET N'EST PAS JUSTE KABYLISTE TOUT LE MONDE EST PRET A Y PARTICIPER POUR CE GRAND EVENEMENT CULTUREL....
Anonymous (non vérifié)
+1
+3
-1
+ de liberté + de démocratie dans toute l'Algérie oui , l'Algérie est indivisible et restera indivisible.
Elguerroumi (non vérifié)
+1
0
-1
qu'il est beau ce drapeau à l'avant ce magnifique drapeau pour lequel 1millions demi de martyrs se sont sacrifier en jurant devant Dieu de l'honorer et le défendre ! qu'Allah sabhanou vous acceuil aux paradis . Par contre je rejette catégoriquement les nervis derrière je me sens pas représenté par eux . Je défendrais toujours la révolution et le combat pour lequel ils sont morts ces hommes et femmes Algérienne et Algériens ... Vive l'Algérie Algérienne et musulmane..
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
Le plan sioniste est en marche . L'indépendance de la Kabylie permettra aux juifs sionistes de pénétrer l'Algérie et de la prendre en étau grâce au maroc de l'autre côté . Après l'indépendance de la Kabylie (que je ne souhaite pas et je serais violemment contre parce que je suis un Amazigh qui ne regade pas ses chaussures ). Les sionistes vont provoquer une guerre entre l'Algérie et le maroc). C'est un plan qui va leur demander du temps et A.P. devrait expliquer cette stratégie à l'ensemble des Algériens . Je ne suis pas contre les Imazighènes ,étant moi-même pour une Algérie Amazighe colorée à toutes les autres cultures .Je m'étonne un peu : comment A.P. ne fait des articles didactiques pour expliquer ce que beaucoup ont compris déjà . Vive L'Algérie Unie telle qu'ils l'ont voulu les chouhadas ellah yerhamhoum.
lhadi (non vérifié)
+1
+3
-1
Dans notre communauté de destin, il n'y a pas de mozabites, d'arabes, de chaouis, de kabyles etc... il y a que des algériens qui vivent dans une Algérie une et indivisible. Égarés qu'ils sont par les passions, nos compatriotes de la région de kabylie, aussi déshéritée qu'elle soit, doivent revenir vers le chemin de la raison, seule capable de donner sens à l'expression des mécontentements et la volonté de légitimer l'idée selon laquelle une politique authentiquement démocratique se reconnait à sa dimension sociale. Cette conception dans l'idéal républicain doit triompher pour laisser place à des reformes structurelles qui s'orientent vers le progrès : construction d'un avenir meilleur. La stabilité oui ! les reformes oui la chienlit non fraternellement lhadi (lahdi24@yahoo.fr)
DJAMEL (non vérifié)
+1
+4
-1
IL FALLAIT S ATTENDRE A TOUT CA ETANT DONNE QU N A LAISSE FAIRE UN REGIME ILLEGITIME ET HAGGAR ET CELA DEPUIS DES DICENNIES... C EATIT PREVISIBLE ...
Ferhat (non vérifié)
+1
-6
-1
De quel régime pourrit tu parles ? De celui qui est entre les mains du Clan de Tizi ? Une minorité qui a pris tous les hauts postes de responsabilité politico-socio-économiques et même sécuritaire. Voilà la verite qui explique pourquoi l'Algérie avance en reculant et ce n'est pas Sellal, Ouyahia, l'actuel Président de l'APN, Lamamra, L'hadi Ould Ali, Amara Benyounes, Khalida Toumi, Sidi Saïd, Ali Haddad, Issad Rebrab etc....etc...etc... sans parler de tous ces hauts responsables de tous les Ministères mais aussi des 48 wilayas connu pour être des sympathisants du Mak, du RPK et/ou RCD qui vont me contredire. A bon entendeur.......
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
Il ne faut pas abuser du shit marocain, le marochien, à forte dose ça nuit à la santé mentale...
Tangoweb54 (non vérifié)
+1
0
-1
C'est vraiment triste pour notre pays l Algérie de permettre à un voyous, alcoolique pro juifs de créer un mouvement fantoche grâce à l aide de la France, là France qui a beaucoup d intérêts commerciaux avec notre pays ne devrait normalement pas abriter ce larbin ennemis de son propre pays.L Algérie doit demander à là France d expulser ce traitre si elle veux garder de bonnes relations avec notre pays et préserver ses intérêts.
Ithri (non vérifié)
+1
0
-1
Ce traitre est un fils de Chahid qui est arrivé au point de non-retou. Écoutez ses chansons quand il appelait toute l'Algérie. Son mouvement est une stratégie pour arracher le minimum. Il est intelligent et j'espère qu'il sait ce qu'il fait. Je ne suis pas moi-même très convainque mais je respecte toutes les luttes pacifiques. Il ne faut pas insulter à droite et à gauche. C'est mal eleven et c'est petit comme réaction. Refelchis
Graïne Nourredine (non vérifié)
+1
-3
-1
L'Algérie doit demander à la France ceci et cela rejoint exactement ce qu'a fait Ferhat et ceux qui invitent la France à nous rendre les archives permettant de connaître objectivement ce qui s'est passé durant la nuit coloniale.Voyou veut dire quoi exactement ?Qui manque de pudeur ?Il a fallu que je me déshabille à l'académie de Bouira pour montrer que mon corps a été criblé de balles à qui me disait VT pouvait signifier autre chose que victime du terrorisme.Je lui ai dit qu'à l'envers,VT signifie toucher vaginal.Pourquoi fais-tu ça? me demande le policier et je lui réponds;"Parce que la justice algérienne m'a réduit au pire état d'esclavage, que mes parents ont vécu dans la misère parce qu'ils ont été injustement dépossédés de leurs parts d'héritage par la justice algérienne esclavagiste bien plus que celle du colonialisme français.Si je ne bois pas d'alcool c'est parce que j'ai trop vu ses effets dévastateurs et non par croyance à l'Islam que personne ne combat en mangeant du porc ou en se saoûlant la gueule.Pour ce qui est de pro-juif, les arabes l'ont dit même du Coran dont une bonne partie s'adresse aux juifs.Moïse invitait les juifs à faire la guerre pour entrer dans la terre promise mais leur lâcheté les a condamnés à quarante ans d'exil.Ces quarante ans ne sont pas terminés ? La Kabylie est un foyer de l'émigration par la misère imposée à ses habitants.Les arabes nous considèrent comme juifs car nous avons marre de cette guerre non déclarée qui nous tue à petit feu car nous ne sommes pas arabes.
Mohamedz (non vérifié)
+1
-5
-1
Ce qui est plus triste est que ces voyous du MAKaca applique le feuille de route de la prostituée M6
Ael (non vérifié)
+1
+1
-1
La France dirige celui-ci et ceux qui te gouvernent
Hocine (non vérifié)
+1
-2
-1
@angoweb54 C'est grace a des voyous comme ce traitre de Mehenni que la France est restee 123 ans en Algerie pour massacrer 9 millions d Algeriens.
SoleilPourTous (non vérifié)
+1
+1
-1
Oui la France est resté 123 ans.......sauf que le compteur tourne toujours! Réveilles toi
Mouhouche (non vérifié)
+1
+1
-1
Trés belle et trés symbolique photo avec une femme au premier plan qui crie sa rage de liberté
62=El Bandia (non vérifié)
+1
+31
-1
Les premiers à avoir lancer le tribalisme, la ségrégation et porter atteinte à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale de l’Algérie C'EST BIEN LE POUVOIR DES CRIQUETS MERCENAIRES ARRIVES DES FRONTIÈRES OUEST EN 1962 et qui ont appliqués parfaitement la devise coloniale :"DIVISER POUR MIEUX RÉGNER ET PILLER"
Le muppet show (non vérifié)
+1
+8
-1
Parfaitement d'accord avec vous, c'est Bebbeghlla qui disait en 1963 en frappant sur la table par 3 fois ;"Nous sommes des arabes! nous sommes des arabes! nous sommes des arabes!"
Elguerroumi (non vérifié)
+1
-8
-1
Doit on cracher sur nos martyrs et notre drapeau parceque une partie ont détourner l'indépendance ?? Désolé je respecterais l'honneur de ces martyrs avec fierté ..
Anonymous (non vérifié)
+1
+5
-1
Personne ici ne crache sur les martyrs. Ceux qui crachent sur les martyrs, ce sont les neo-colons du neo-FLN post 1962, qui exploitent le sacrifice des martyrs pour leurs fins personnelles.
Le Chaoui (non vérifié)
+1
-16
-1
Avec un Pouvoir legitime et donc fort le peuple Algerien n'aura plus a subir la dictature de cette minorite qui deja detient tous les pouvoir politico-socio=economiques du pays du Million et demi de Martyrs
Houari31 (non vérifié)
+1
-9
-1
Vous avez tout dit.Plus rien à rajouter au point ou dans notre Bahia on se croirait à Tizi Oualou.
Cémoi15 (non vérifié)
+1
+4
-1
Quand la révolution battait son plein dans les montagnes du djurdjura les habitants d'el Bahia se posaient la question :'WECH BIHOUM ZWAWA MA3 FRANSSA?"

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image