Hausse de la production d’hydrocarbures au 3e trimestre 2016

Amine Mazouzi, PDG de Sonatrach. New Press

La production globale des hydrocarbures a progressé au 3e trimestre de l'année 2016 par rapport à la même période de 2015, à l'exception du raffinage du pétrole brut, a appris l'APS auprès de l'Office national des statistiques (ONS). Sur la période allant de juillet à septembre 2016, la production totale des hydrocarbures a progressé de 1,4% comparativement à la même période de 2015, alors qu'elle avait reculé de 2,4% au deuxième trimestre 2016 par rapport au même trimestre de 2015.

Par catégorie de production d'hydrocarbures, celle du pétrole brut et de gaz naturel a augmenté de 3,6% au 3e trimestre 2016 (contre une hausse de 0,5% au 2e trimestre). Concernant la liquéfaction du gaz naturel, la production a grimpé de 0,2% au 3e trimestre de l'année écoulée, alors qu'elle avait dégringolé de 20,7% au trimestre qui l'avait précédé. Par contre, le raffinage de pétrole brut a connu des contreperformances au 3e trimestre 2016 en baissant de 6,1%, alors qu'il avait connu une croissance positive de 5,3% au 2e trimestre 2016.

En ce qui concerne la production globale des hydrocarbures sur les neuf premiers mois de 2016, elle a haussé de 0,8% par rapport à la même période de 2015. Ainsi, de janvier à septembre 2016, la production de pétrole brut et de gaz naturel s'est accrue de 1,2%, tandis que le raffinage de pétrole brut s'est amélioré de 1,1%. Cependant, la liquéfaction de gaz naturel a baissé de 1,7% sur les neuf premiers mois en raison de la forte chute de cette activité enregistrée au 2e trimestre (-20,7%).

R. E.

5 Commentaires

merah (non vérifié)
+1
+4
-1
ça ne nous concerne ni prés ni de loin, on n'a rien vu même où le petrole était à 160 dollars Dieu merci tout à une fin
Jean_Boucane (non vérifié)
+1
0
-1
tu n'as rien vu? je ne vous ai jamais vu autant consomé... meme l'essence est moins cher que l'eau à cause des subventions... donc un peu de bonne foi
merah (non vérifié)
+1
0
-1
tu te trompes de porte Premièrement je n'ai pas de voitures, je mange le dessert une fois par mois (le jour de paye) C'est réservé pour vous cette zerda
Dziri (non vérifié)
+1
0
-1
Les réunions d'Alger et de Vienne de l'OPEP parlent pourtant de réduction de la production de pétrole brut. Que va faire l'Algérie , elle qui s'est engagée a réduire sa production de seulement 50.000 barils jour? Tant que ce régime n'aura pas songé sérieusement a aider le pays a sortir de son addiction au brut, on ne saura jamais de quoi sera fait demain. Et M. Bouterfa, malgré son dynamisme, ne pourra rien. C'est le regime politique tout entier qu'il faut revoir.
anonyme (non vérifié)
+1
0
-1
Nous avons perdu confiance en vous.

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image