L’Institut français d’Alger rend hommage à Roger Hanin

L’Institut français d’Alger organise, du samedi 23 au mardi 26 avril 2016, un hommage à l’acteur et réalisateur Roger Hanin, un an après sa disparition. A cette occasion, différents volets de son œuvre seront présentés, qui mettront tout à la fois à l’honneur l’homme de théâtre et de cinéma, l’auteur, le réalisateur et le témoin engagé et profondément humaniste. L'Algérie, terre où il repose désormais, occupera bien entendu une place toute particulière dans cet hommage. Plusieurs œuvres seront projetées à la cinémathèque d’Alger, en présence de «grands témoins» : ses deux enfants Isabelle Hanin et David Grinewald, le réalisateur Alexandre Arcady et le scénariste Daniel Saint-Hamont. Une exposition de photographies autour de Roger Hanin sera également présentée à la cinémathèque d’Alger pendant toute la durée de l’hommage. Le programme de l’hommage à cet enfant de l’Algérie qui n’a jamais renié ses origines et qui a demandé à être enterré dans son pays de naissance, comprendra la projection de Soleil, Train d’enfer et Le Bourgeois gentilhomme (théâtre filmé), réalisés par le défunt, et des films La sentence, Le coup de sirocco et Le grand pardon, dans lesquels il a joué, et ce, en présence d’Isabelle Hanin. Les films seront présentés par Samir Ardjoum, journaliste et critique de cinéma.
C. P.

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image