Le colonialisme est un crime contre l'humanité !

Par Anaaf – Oui, M. Macron, candidat aux élections présidentielles françaises de 2017, vous avez raison d'affirmer à Alger que le colonialisme a été un crime contre l'humanité.

Beaucoup, avec une hypocrisie collective, vous reprochent d'avoir simplement reconnu une vérité historique car vous voulez faire prendre conscience que la «France coloniale» est moralement, politiquement et spirituellement indéfendable.

Oui, M. Macron, les promoteurs de la colonisation ont sciemment oublié de lire la «Déclaration universelle des droits de l'Homme» lorsqu'ils décidèrent d'envahir l'Algérie.

Leur projet, criminel et maléfique, n'était pas de faire reculer, on ne sait quelles frontières de l'ignorance, de la tyrannie ou de faire prévaloir le droit et l'égalité mais de satisfaire un appétit de vol et de viol culturel d'un peuple qui n' a rien demandé à des fourriers d'un «Ordre colonial français» qui voulait s'imposer, à certains pays non européens, comme supérieur avec l'équation : hors de la civilisation européenne, il n'y point de civilisation qui ne soit pas barbare ou sauvage.

Oui, M. Macron, vous avez raison d'affirmer que le colonialisme en Algérie a été un crime contre l'humanité car vous ne voulez pas vous reconnaître dans les déclarations des Renan, Sarraut, Muller et Barde qui avaient jugé licite d'appliquer aux peuples extra-européens, et au bénéfice de nations plus fortes et mieux équipées, «une sorte d'expropriation pour cause d'utilité publique». Hitler lui-même a repris à son compte le fil conducteur de leurs idées nauséabondes, dans un de ses discours où il confirma : «Nous aspirons, non pas à l'égalité, mais à la domination. Le pays de race étrangère devra redevenir un pays de serfs, de journaliers agricoles ou de travailleurs industriels. Il ne s'agit pas de supprimer les inégalités parmi les hommes, mais de les amplifier et d'en faire une loi.» On connaît la suite de l'histoire : Gestapos et tortionnaires, à la solde de son régime totalitaire, rivalisèrent dans un engagement zélé pour servir ses idées.

Oui, M. Macron, vous avez raison de rejeter les mensonges propagés à propos du colonialisme. Oui, comme le nazisme est considéré comme un crime contre l'humanité, le colonialisme doit être assimilé et condamné comme un crime contre l'humanité.

Oui, M. Macron, vous voulez qu'un crime contre l'humanité, quel qu'il soit, soit condamné. Peu importe si ses victimes se situent en Europe ou pas, blanches, noires ou jaunes.

Pour les vrais défenseurs de la personne humaine, procéder à la sélection des victimes d'un crime contre l'humanité, c'est accepter et encourager la négation pure et simple de la civilisation comme l'a fait le colonel de Montagnac, un des conquérants de l'Algérie : «Pour chasser les idées qui m'assiègent quelquefois, je fais couper des têtes, non pas des têtes d'artichaut mais bien des têtes d'hommes.» Ou encore un autre pirate, dénommé Saint Arnaud : «On ravage, on brûle, on pille, on détruit les maisons et les arbres.»

Oui, M. Macron vous avez mille raisons de ne plus accepter d'être historiquement complice de toutes ces «boucheries» et enfumades, d'un sang qui fume encore dans la mémoire de tous ceux pour qui l'humanité n'est pas un vain mot, et à plus forte raison si elles sont avouées et revendiquées par leurs propres auteurs.

Comment certains de vos concurrents politiques osent-ils les absoudre en les minimisant, ou tout simplement en les niant ?

Veulent-ils continuer à ignorer que l'action coloniale en Algérie a méprisé le peuple algérien pendant près d'un siècle et trente-deux ans ? Veulent-ils se donner bonne conscience pour éviter d'affronter les tares de l'histoire coloniale de la France en Algérie et ailleurs qu'il n'est au pouvoir de personne de réparer. La souffrance humaine des victimes algériennes du colonialisme n'a pas de prix et ne pourra jamais être expiée.

Alliance des associations des Algériens de France (Anaaf)

25 Commentaires

TheBraiN (non vérifié)
+1
0
-1
Le colonialisme , une action de crime et de vol manifeste des peuples ,se "justifie" par la "civilisation des indigènes" (aujourd'hui ils parlent de "défense de la démocratie et des droits de l'homme") or le dénommé Macron "justifie" le colonialisme (il nous a "civilisés par effraction" d'après ce bonhomme) mais en condamne les excès et autres "dommages collatéraux". Qu'une crapule sioniste colonialiste telle que Kouchner "approuve" Macron dans ses propos (tous ses propos) aurait du inciter certains pseudo-intellectuels (clients de Century 21 entre autres) à avoir honte de leurs commentaires élogieux envers le banquier sioniste soutenu par l'establishment judéo-maçonnique Français et présenté comme favori des sondages alors que son vrai chiffre (et souvenez-vous en !) ne dépassera pas , lors du premier tour de la présidetielle Française, la barre des 10 pour cent !
Latrille (non vérifié)
+1
0
-1
Parlez nous aussi de vos amis Russes et Chinois et de leur empire colonial .Pour un Berbère y a t il une différence entre la colonisation arabe et française ?Le terroriste du FLN est il supérieur à un autre ?hch
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
On apprends des choses avec l ANAAF. (...) on apprends beaucoups de choses
Algerino arabo ... (non vérifié)
+1
0
-1
@ ABOUSTROFF: Dans ton post du 17fev a 10:57, tu disais pourquoi mettre en exergue la colonisation francaise tout en escamotant la colonisation romaine, vandale ,arabo musulmane ,turque...tu continuais a dire :Moralité de l histoire,si nous avons été colonisés par la france c'est que les conditions étaient propices a ce que nous soyons colonisés. Ya si aboustroff si les conditions de TON assujettissement etaient presentes depuis les romains pourquoi bluffer le monde est dire que tu es amazigh (homme libre) ou est donc tamezgha ? please fais ton choix "amazigh"? Ou ilote ?.tu ne peux pas faire un choix a ta convenance. wake up buddy! !!!
mouloud madoun (non vérifié)
+1
0
-1
bonjour, c`est hallucinant que ce sujet du colonialisme continue a être un fonds de commerce d`un grand nombre de moutons et instrumentalisé par les partis officiels et officieux. ne devrait on pas s`occuper du pressent, voire du futur des algeriens et laisser le colonialisme aux historiens? Quel intérêt ont les islamistes et leurs allies au pouvoir a QUEMANDER de facon hystérique la repentance de la france, alors que les crimes commis par le pouvoir depuis l`assassinat abjecte de abbanne ainsi que les rimes commis par les islamistes restent impunis. Qui se lève pour denoncer les crimes contre les mozabites dont les représentants croupissent dans les geôles de bouteflica? Qui ose denonce les crimes contre le pays et son environnement comme cette monstruosité des groupes mafieux qui livrent El Bayadh aux américains pour massacrer les terres agricoles? cela étant, comment peut on développer une telle haine de la france et continuer a quemander des visas, acheter des biens en france....pitoyable troupeau que nous sommes devenus.
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
L´un n´a rien à voir avec l autre: Une injustice n´annule pas une autre. On peut demander l´un et l´autre et, c est ce que font beaucoup.
anonyme (non vérifié)
+1
+2
-1
C'est incroyable cette haine viscérale des hommes politiques français envers les Algériens. Les hommes politiques refusent de reconnaitre ces crimes contre un peuple..
chaouichaoui (non vérifié)
+1
0
-1
« Oui, il y a pire que le communisme ; il y a pire que le fascisme ; il y a le colonialisme. Le colonialisme pillait l’histoire des peuples, abêtissait les populations, les coupait de leurs racines, les amalgamait, les broyait dans une culture considérée comme supérieure à la leur, inexistante, sauvage. Les peuples sortent vite du communisme ou du fascisme pour se reconstruire et si mal du colonialisme qui les a détruits. » ( Alexandre Soljenitsyne )
Felfel Har (non vérifié)
+1
0
-1
La France ne reconnaîtrait donc que deux crimes contre l'humanité, la shoah et le pseudo-génocide des Arméniens parce que de puissants lobbies l'ont exigé. N'évoquons même pas les disparitions des civilisations anciennes de l'Amérique du Sud et Centrale, le génocide des Indiens d'Amérique du Nord ou encore l'esclavage des Africains.! Elle fait preuve d'amnésie en occultant le quasi-massacre des tziganes, les milliions de victimes soviétiques pendant la 2ème GM, et bien entendu les milliers d'Algériens qu'elle a massacrés en leur chantant les vertus de la colonisation. La France, égocentrique et narcissique, n'aime voir que sa grandeur. En refusant de se repentir, elle entame sa décadence! Elle aime se faire représenter par Marianne qu'on dit belle et douce, mais elle cache mal ses pieds sales et ses mains ensanglantées. Elle a trop de cadavres sur la conscience. Par orgueil, elle s'enfermera dans le deni, mais jusqu'à quand? Les Algériens eux, n'ont pas oublié et ils se font forts de lui rappeler ses horreurs, elle qui a bâti sa puissance sur le cadavres de milliers de victimes. Nous ne nous tairons pas et nous réclamerons justice encore et encore jusqu'à l'obtenir, malgré elle.
Bekaddour Mohammed (non vérifié)
+1
0
-1
additif... Lorsqu'ils décidèrent d'envahir l'Algérie, mais surtout lorsqu'ils l'ont concrètement envahie, ils ont d'abord profané le territoire spirituel d'un saint, Sidi Frej, puis sur les hauteurs d'Alger ils ont planté La Croix, avec l'inscription "Par ce signe tu vaincras", etc. Par conséquent Le Petit Mac_Ron né en 1977 passe à côté, ou a été missionné pour nous égarer, ya ANAAF, DU NIF !
Bekaddour Mohammed (non vérifié)
+1
0
-1
Malheureusement, la substantifique moelle de l'histoire commencée en 1830 est escamotée, par conséquent ce type de déclaration est stérile, pas pour les médias, l'histoire commencée en 1830 ne s'est que partiellement "achevée" en 1962, la vraie victoire reste en instance !
lhadi (non vérifié)
+1
0
-1
Selon Friedrich Nietsche, "les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereuse que les mensonges". En effet, dès lors qu'une conviction est fausse, elle est non seulement une ennemie de la vérité, mais une ennemie de la sorte la plus dangereuse, en tout cas que ne l'est un mensonge, puisque avoir une conviction fausse c'est affirmer comme vrai ce qui est faux sans savoir que cela est faux, c'est-à-dire sans reconnaitre ni poser en aucune manière la vérité elle-même.L'ennemi de la vérité : c'est qu'il occulte la vérité, celle qui ne ment jamais à la vérité c'est-à-dire celle des faits. Cet ambitieux, lors d'un interview accordé à un média français, vanta les vertus de la colonisation française en Algérie. Accueilli avec tapis rouge, par ses compatriotes bien installés dans le gouvernement algérien, ce Rastignac caresse dans le sens du poil : c'est-à-dire, il soutient le contraire. Tout ceux qui pensent Algérie doivent se focaliser sur la seule tâche qui mérite adhésion : désinfecter la nation Algérienne de cette armée de blattes qui ronge les charpentes de la maison Algérie, et in fine obère toute chance de développement d'un Etat fort, d'une république solide, d'une Algérie souveraine, moderne, plus juste, plus fraternelle dans toute sa diversité Vive l'Algérie Algérienne !!!F Fraternellement lhadi (lahdi24@yahoo.fr)
Par Youcef BENZATAT (non vérifié)
+1
0
-1
Non ! Macron n’a pas séduit Alger, seulement les maîtres des lieux. Alger ne se réduit pas à ceux qui trichent, mentent, répriment, pour confisquer la guerre de libération du peuple algérien contre la barbarie coloniale et faire mains basses sur la rente. Il est certain que ceux-ci soient séduits par un soutient inespéré à un moment d’épuisement des arguments de légitimation d’un pouvoir exercé par la coercition, la dépolitisation de masse et l’achat de la paix sociale. A un moment ou une véritable opposition est en train d’émerger sur les décombres de la compromission et le quémandage de strapontins des leaders des partis satellites afin de pouvoir arrondir leurs fins de mois difficiles et celles de leurs commis. Une opposition qui a eu le courage de dire non au deal contre le peuple par une redistribution de parts de la rente sous forme de quotas, lui préférant l’indignation de la chaise vide, pour continuer à résister à ce pouvoir illégitime d’Alger que Macron est venu séduire. Comble du mépris, le Samaritain Macron, au moment même où il pointe du doigt l’oubli de la lecture des droits de l’homme par la France coloniale, il est soudainement frappé d’amnésie face à la dépossession du peuple algérien de ces mêmes droits de l’homme par ses hôtes. « En marche » se veut une nouvelle vision de la politique, antisystème dit-il ! ça plait certes à la nouvelle génération, trop déçue par les promesses non tenues des politiques, pensée unique oblige, qui ne jure que par le rejet du système. Séducteur ! oui, Macron ne cesse de surfer sur son intrusion bruyante dans les impasses de notre temps avec un pragmatisme de félon. Il n’hésite pas de se rendre sur une terre qui a trop souffert de la barbarie coloniale pour qualifier le crime qui s’y est déroulé de crime contre l’humanité, alors qu’il ne s’est pas gêné de nommer la journaliste israélo-franco- américaine, Laurence Haïm, sa principale conseillère de communication. Cette même Laurence Haïm qui fut conseillère de Netanyahu et chef de propagande dans un grand médias français pour justifier le carnage « plomb durci » de Gaza, qui s’inscrit dans la pire barbarie coloniale contemporaine, dont l’humanité entière y assiste impuissamment face au téléviseur au quotidien. Certainement Macron ne voulait pas se mettre à dos le CRIF comme ce fut le cas pour son rival Benoit Hamon. Ce dernier à dû rentrer sa queue entre les jambes et s’exécuter sous peine de tout perdre, après que le CRIF lui a ordonner de se séparer de l’un de ses directeurs de compagne dont le soutien actif au peuple palestinien dans sa résistance à la colonisation israélienne est très sincère et sans failles. En homme averti, Macron sait mieux que quiconque qu’une fois élu les slogans de compagne et les promesses électorales passerons pour des déclarations romantiques juvéniles et n’inspirerons que les canards satiriques et drôles. Que la colonisation française de l’Algérie soit un crime contre l’humanité, tous les hommes et les femmes sans complexe le pensent. Mais de là à passer à l’acte de concrétisation de sa pensée c’est une autre affaire. Pour séduire Alger, la foule qui se rend au stade du 5 juillet, non pas ceux à qui il est venu apporter soutien et réconfort, Macron devrait juste comprendre le transfert de la douleur mémorielle du supporteur de football accroché dans les tribunes à son drapeau palestinien et agir en conséquence. Pour séduire Alger, il aura fort à faire dans la refondation du système éducatif de son propre pays pour que sa nouvelle génération en marche ne puisse plus reproduire ce que Théo et beaucoup d’autres vivent au quotidien. Victimes et descendants de victimes de la barbarie coloniale française, devenus français de seconde zone. Mais tel n’est pas le moment venu, il faudra une autre 1789 pour que le système éducatif français puisse produire de l’humanité qui saura lire les droits de l’homme et qui en fera son crédo pour la faire grandir en retour.
MELLO (non vérifié)
+1
0
-1
Pour de multiples raisons, la France doit demeurer un partenaire privilégié de l'Algérie et de la région. Mais cette approche comporte une condition indispensable : un statut d'égal à égal et le respect mutuel des souverainetés. Nous en sommes loin. Notamment parce que le régime ne recherche auprès de l'extérieur en général et de la France en particulier qu'une légitimité et un soutien qu'il ne prend même plus la peine de solliciter auprès de son peuple. Aujourd'hui, les partenaires étrangers se disputent les faveurs d'Alger, hydrocarbures, géostratégie et "stabilité retrouvée" obligent. Pour nous, Algériens, l'heure est venue de tirer ensemble les leçons de notre histoire, de nous écouter les uns les autres par-delà les différentes chapelles, de débattre de nos échecs pour rendre une actualité aux idéaux de Novembre et trouver les conditions de leur réalisation. C'est dire que la sympathie ne signifie pas engagement et que le mythe peut recourir toutes sortes de malentendus et d’ambiguïtés, à la limite, je préfère renverser la perspective et dire "Allez-y, je vous soutiens", car le sérieux révolutionnaire ce n'est pas le combat élitiste, l'excitation verbale, la structure close, c'est responsabiliser les hommes et les femmes. On ne peut pas substituer à une société. "Attendez, j'arrive, je suis Zorro", c'est complètement stupide.
lehbilla (non vérifié)
+1
0
-1
Mr BENZETAT Bonjour, Sans vouloir contredire vos propos, qui ne sont pas totalement faux, notamment pour ce qui est des maîtres du pays que Macron voudrait ou a déjà séduit. Ce qui n'est pas faux non plus c'est la nomination de Laurence Haïm comme principale conseillère de communication par Mr Macron. Mais n'est il pas de bonne guerre pour Mr Macron d'user de tout stratagème pour arriver à ses fins? En second lieu; même si la Présidentielle Française nous incite ou nous invite à ce qu'on ait un oeil dessus il va sans dire qu'elle concerne en premier lieu les Français et seulement les Français. Maintenant les avis sont partagés sur ces candidats et très honnêtement il n y en a un qui diffère de l'autre par rapport à la ligne que vous avez évoqué. Simplement et c'est mon avis personnel, il me semble que parmi cet ensemble de prétendants au poste de président, Mr Macron semble être la meilleure des solutions, pour les Français d'abord, et pour notre communauté Algérienne qui vit en France ensuite. C'est juste mon avis.
benzatat youcef (non vérifié)
+1
0
-1
Il est vrai que le discours de Macron tranche net, mais néanmoins ceci se présente plutôt sous forme d'effet d'annonce pour les besoins de sa compagne électorale. On attendra un véritable passage à l'acte, celui d'élever la diplomatie francaise au rang d'avant garde dans la lutte contre le néocolonialisme. Par ailleurs, il est plus opportun de s'engager dans des réformes de l'éducation nationale dans ce sens, en expliquant ces crimes contre l'humanité qu'il dénonce aux nouvelles générations, pour que l'on n'entendra plus des dérives policières contre des "bomboula" et des français pas de souche etc.
lehbilla (non vérifié)
+1
0
-1
Je crois que c'est ce qu'il te,te d'expliquer. Il a lâché quelques phrases à carpentras aux pieds noirs leur expliquant qu'il veut que ce débat soit dépassionné et qu'il cherche à ce que la nouvelle génération dont il fait partie et celles à venir n'aient plus à porter un tel balourd encombrant dans les échanges à venir entre les deux pays. Je ne dis pas qu'il va réussir, mais je lui tire mon chapeau de vouloir essayer de la sorte et il n'a pas hésité à dire au Monsieur Pied noir de Carpentras qu'il assume son propos que la colonisation française en algérie est un crime contre l'humanité. Son interlocuteur lui répliquera qu'il n'aura pas les voix des pieds noirs de France ce à quoi Macron dira qu'il repartira à leurs conquêtes en donnant les explications nécessaires et en disant ses sentiments sur le sujet. Pour moi c'est significatif.
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
Qu'il soit ainsi ! Mais la situation de l'enseignement de l'histoire dans les collèges et les lycées français ne plaident pas beaucoup en faveur de votre optimisme, c'est pour cela que j'insiste sur cet aspect , encore qu'il faudra que la diplomatie française puisse s'engager honnêtement à cesser toute veilleité néocoloniale
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
S IL N Y AVAIT POINT D IMMIGRATION ALGERIENNE ELECTRICE "CITOYENNE" EN FRANCE PLUS DE 1,5 MILLION SINON PLUS JE NE PENSE MEME PAS QUE MACRON SE SERAIT DEPLACE CHEZ NOUS ET TUTI QUANTI...LA POLITIQUE A SES RAISONS QUE TOI TU CONNAIS POINT...
lehbilla (non vérifié)
+1
0
-1
Moi je ne fais pas de politique, je sais juste que toi tu votes Le Pen je te l'ai démontré sur un des articles ici. ce qui explique toutes tes interventions ici.
lehbilla (non vérifié)
+1
0
-1
Sans vouloir soulever une quelconque polémique, je me permet juste de dire que le terme colonialisme a une définition qu'on peut trouver partout sur le net et il y en plusieurs. c'est une définition admise en général par tous; J'en cite une: "Système qui préconise l'établissement et le développement de pays dépendants considérés comme sources de richesse et de puissance pour la nation colonisatrice". Elle ne fait aucun lien avec ce qui pourrait être crimes contre l'humanité qui n'a pas une définition admise par tous. On trouvera simplement des actes et des événements qui ont été qualifiés de crimes contre l'humanité dans un consensus général. ce sont des résolutions et des conventions internationales qui enrichissent la liste des crimes définis en tant que tel comme crimes contre l'humanité. Aussi, pour ma part, il s'agira plutôt de présenter les actes, les exactions, les crimes commis durant la colonisation comme ""crimes contre l'humanité" et non pas le colonialisme qui comme on peut le vérifier a totalement une autre définition qui ne prête nullement à entrevoir un quelconque crime contre l'humanité.
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
Oui le colonialisme en général ne peut pas être considéré comme un crime contre l’humanité mais Le colonialisme Français d’Algérie en est un. Il faut continuer le travail de libération des consciences . Il faut luter pour que ce type particulier et spécifiquement contre notre peuple soit inscrit dans tout les textes comme "CRIME CONTRE L’HUMANITÉ". Le traumatisme laisse par cette expérience dramatique pendra des générations pour s'estamper. Il est très profond dans le psychisme de l’algérien en général. Quelque soit l'inconscience des révisionnistes algériens tentant de minimiser les séquelles de la barbarie du colonialisme français, la flamme pour rétablir la vérité de sa nature ne s' éteindra jamais et cela quelque soit les difficultés que l’Algérie et les Algériens pourraient affronter de temps en temps. Cela dit, l’Algérie et la France doivent être des partenaires solides dans tous les domaines du fait de leur géographie (L’Algérie la porte de l’Afrique et LA France la porte de l'Europe,) leur histoire commune, l'existence de cette micro-culture Algero-Francaise.... Cela n'est possible que le jour ou les politiques populistes cessent de parasiter ces relations stratégiques ou de continuer a rêver de l’Algérie de Papa. Respectueusement.
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
Il est question de génocide et surtout il parait que la France à apporgé une civilisation en Algérie mensonge nous étions pas des annimaux nous étions plus civilisé que la France nous vivions très bien avant leurs colonisation barbare en Algérie, les excusent vous ne voulez pas le faire car il y aura réparation FINANCIÈRE notemment sur les crimes sauvage d'une France soit disant civilisé, des essaie nucléaire toujour radio actif dans le Sud, des mines anti personnel encore prèsent et qui font encore des bléssés ! Ils est temps.de passer à la caisse non ?!
Abou Stroff (non vérifié)
+1
0
-1
au risque de soulever l'ire des gardiens du temple, je me permets d'avancer les points suivants: 1- la notion de crimes contre l'humanité est réservée par la "pensée bien pensante" à la soi disant "shoah" (dont je doute personnellement de la réalité). par conséquent, cette notion ne sera jamais acceptée par la pensée bien pensante (si nous généralisons cette notion, ce "fonds de commerce" du sionisme perdra tout sa puissance de suggestion). 2- si nous acceptons l'hypothèse que le colonialisme n'est plus ni moins qu'une étape historique du capitalisme en tant que mode de production qui a trouvé les conditions de son développement au sein de formation sociales dominées par le mode de production féodal, alors la formation sociale algérienne qui n'a pas généré le capitalisme, à travers ses propres contradictions, ne pouvait pas ne pas être colonisée. ce fut d'ailleurs le cas de toutes les formations sociales où le mode de production féodal n'était pas dominant. 3- pourquoi condamnerait on le colonialisme et devrait on oublier l'impérialisme, en général et le mondialisation qui n'est que son étape actuelle, en particulier? 4- si nous ne retenons que les apparences, alors, pourquoi mettrait on en exergue la colonisation française tout en "escamotant" la colonisation romaine, vandale, arabo-musulmane, turque, ...? 5- cette histoire de colonialisme comme "crime contre l'humanité", n'est ce pas un fond de commerce (comme l'est l'histoire de la shoah pour les sionistes) pour les "révolutionnaires" de la dernière heure qui ont, en se réservant des places au soleil situées ailleurs, piloté l'Algérie et les algériens vers le purgatoire au sein duquel ils sont en train de mourir avant d'avoir vécu? moralité de l'histoire: si nous avons été colonisé par la france, c'est que les conditions étaient propices à ce que nous soyons colonisées. le reste, tout le reste, n'est que prose enjolivée pour cacher un désastre (le chaos qui risque de nous emporter en tant que peuple et nation) qui point déjà son nez
5colonne (non vérifié)
+1
0
-1
C ´est aux notre normalement , les politiciens , les journaliste, les historiens, les écrivains , nos tetes pensante, de denoncer les crimes, deportation , four crematoire, torture, viol, bombardement au napalm de village entier , massacre 8 mai 45 plus de 50.000 mort ,cobaye medical, des villages mis sous 40 quarantaine ou des milliers D'ALGERIENS perirent de maladie et de faim , ONT APPEL CA CRIME CONTRE L'HUMANITE messieurs les criminel français

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image