L'entreprise Sonatrach veut-elle «casser» sa filiale Naftal ?

Le syndicat de Naftal croit qu'il existe un plan de mise à mort de cette filiale. D. R.
Le syndicat de Naftal croit qu'il existe un plan de mise à mort de cette filiale. D. R.

Le Syndicat national des travailleurs de Naftal sort la grosse artillerie pour dénoncer «une opération de mise à mort» de cette entreprise qui nourrit 30 000 personnes. Lors d’une réunion du conseil national du syndicat tenu aujourd’hui à Zéralda, à l’ouest d’Alger, le secrétaire général de ce syndicat, Sid-Ali Beldjerdi, a souligné, avec insistance, l’existence d’un «plan machiavélique» qui vise à étouffer cette filiale du groupe Sonatrach. «Je vous le dis, un plan de mise à mort de notre entreprise a été réfléchi et planifié et commence à être exécuté par certains responsables au sein de Sonatrach», révèle M. Beldjerdi, devant un parterre de syndicalistes et tout l’aréopage dirigeant de Naftal. Parmi les éléments de ce plan décrié, la décision de Sonatrach de créer son propre réseau de distribution de carburants. Pour ce responsable syndical, il s’agit d’une attaque directe contre Naftal dont l’arrière-pensée n’est autre que celle de «casser» cette entreprise. «Naftal risque bientôt de se voir menacée sur son propre terrain. Sonatrach compte implanter son propre réseau de stations-service et assurer leur gestion, et ce, dans l’optique de concurrencer sa propre entreprise qu’est Naftal.» Pour le SG du syndicat, il n’y a rien qui puisse justifier un tel projet. «Comment se fait-il que la société mère puisse agir ainsi, si cela ne relève pas d’une volonté délibérée de voir Naftal se débattre dans des difficultés dont la responsabilité ne pourrait lui être endossée ?» s’est-il demandé, avant de poursuivre : «A quel objectif stratégique répond cette nouvelle orientation de Sonatrach ? Pourquoi veut-on déposséder Naftal de cette activité ? Pourquoi s’acharne-t-on à dénaturer la vocation de notre entreprise ? Pourquoi Naftal ne cesse depuis 1986 de connaître des tentatives pour la vider de tout ce qui relève de la création de richesses et de plus-values économiques ?» Pour M. Beldjerdi, la volonté de démanteler Naftal ne date pas d’aujourd’hui. «C’est un secret de Polichinelle, c’est une vérité que chacun de nous a vécu et à laquelle la société a su faire face au prix d’innombrables luttes. Déjà en 1986, Naftal a été amputée de son importante structure de raffinage au motif qu’il s’agissait d’une restructuration du secteur après celle qu’a connue Sonatrach en 1982, comme il a été stipulé par le décret n° 80-101 du 6 avril 1980». En plus de ce projet d’un réseau de distribution propre à Sonatrach, le SG du syndicat a énuméré d’innombrables obstacles et des difficultés d’accès aux produits de consommation pour les commercialiser. Il assure que si Naftal connaît un ralentissement dans son développement et n’arrive pas à connaître un boom commercial, cela est dû à des contraintes bureaucratiques externes et autres décisions inappropriées prises par la maison mère. «Naftal a les moyens et les ressources humaines nécessaires pour damer le pion à tout concurrent issu du secteur privé ou de l’international», assure-t-il. Etant propriété de Sonatrach, Naftal, relève-t-il, n’a de fournisseur pour les produits de grande consommation qu’elle commercialise que sa maison mère ; elle ne peut faire appel à un autre fournisseur pour répondre à sa demande en constante croissance et pour augmenter son chiffre d’affaires qui lui permettrait de dégager un cash flow nécessaire pour financer ses projets et réaliser un plan de développement ambitieux». Une situation de monopole qui, dénonce-t-il, «a beaucoup pénalisé Naftal qui a vu son dynamisme ralentir à cause des lourdeurs administratives inhérentes aux procédures d’acquisition et de marché». Le SG du syndicat considère que «cette situation n’est pas une fatalité». Il appelle les travailleurs à se mobiliser pour défendre la pérennité et l’avenir de leur entreprise. Le SG du syndicat dit être ouvert au dialogue tout en mettant en garde contre la «politique du fait accompli».
Sonia B.

Commentaires

je connais un bout sur le recrutement à naftal "les soits transmis" cela veut dire exécute et boucle là
sid ali beldjerdi après avoir gonflé sa fiche de paie lors de l'augmentation derniere (10% pour les travailleurs confondus et 40% pour les cadres supérieurs et cadres dirigeants....etc)
aujourd'hui il recrute encore sa fille en cdi (aucun niveau)
et si en leurs demande une dérogation il commence toujours par quel niveau avez vous????
quand on des syndicalistes aucun niveau grimpés tous les jours or que nous secrétaires, et gestionnaires, et autre agents cloitrés dans nos bureau tous les jours et notre situation est restée sédentaire...
quand avec un niveau terminal + TS ne grimpe pas alors qu'un syndicat avec un CAP est cadre ça donne à réfléchir

je connais un bout sur le recrutement à naftal "les soits transmis" cela veut dire exécute et boucle là
sid ali beldjerdi après avoir gonflé sa fiche de paie lors de l'augmentation derniere (10% pour les travailleurs confondus et 40% pour les cadres supérieurs et cadres dirigeants....etc)
aujourd'hui il recrute encore sa fille en cdi (aucun niveau)
et si en leurs demande une dérogation il commence toujours par quel niveau avez vous????
quand on des syndicalistes aucun niveau grimpés tous les jours or que nous secrétaires, et gestionnaires, et autre agents cloitrés dans nos bureau tous les jours et notre situation est restée sédentaire...
quand avec un niveau terminal + TS ne grimpe pas alors qu'un syndicat avec un CAP est cadre ça donne à réfléchir

comparer cet article au QUATAR:مجلس ادارة قطر للوقود يعتمد ميزانية المشاريع الرأسمالية
09/01/2012 06:14
ناقش مجلس ادارة شركة "وقود" قطر (شركة مساهمة قطرية عامة) فى اجتماعها المؤجل يوم الخميس الماضى العديد من المواضيع المتفرقة وترأس الاجتماع سعادة السيد عبدالله بن حمد العطية، رئيس هيئة الرقابة الإدارية والشفافية ورئيس مجلس إدارة قطر للوقود، وحضره اعضاء مجلس أدارة الشركة.

وأوضح البيان الصحفي للشركة، نشره موقع بورصة قطر الإلكتروني أن المجلس اعتمد المشاريع الرأسمالية الجديدة المقدمة من مختلف الإدارات للعام الحالي 2012 والمقدرة بحوالي 930 مليون ريال تشمل المشاريع الحالية قيد التنفيذ والمشاريع الجديدة.

وأفاد السيد محمد تركي السبيعي نائب رئيس مجلس الإدارة والعضو المنتدب، في تصريح له ورد بالبيان، بأن مجلس الإدارة ناقش الموازنة التقديرية للعام الحالي 2012، واطلع كذلك على الخطط الاستراتيجية للشركة للفترة القادمة على ضوء الأوضاع الإقليمية والعالمية، وأبدى توجيهاته السديدة بخصوصها.

يشار الى ان الشركة حققت صافي ربح قدره 888 مليون ريال بنهاية الأشهر التسعة الأولى من العام الماضي ، وشيدت فى العام الماضى اكبر محطة وقود للخدمات بقيمة 31 مليون ريال قطرى ، وقد صممت المحطة لخدمة متطلبات الطرق السريعة، حيث يتم تقديم خدمات إضافية أكثر منها الخدمات الأساسية مثل السوبر ماركت وخدمة تزويد الوقود وخدمة الشاحنات بأنواعها والغسيل، والإضافة الجديدة في المحطة افتتاح صالة تضم عدداً من المطاعم.

وتتمثل الأنشطة الرئيسية للشركة في بيع وتوزيع المنتجات البترولية المكررة والتي تصنّعها شركة قطر للبترول ، وتمارس المجموعة نشاطها فى قطر والعديد من الدول العربية مثل الجزائر وسوريا.

Naftal est une entreprise parapétrolière à 100% Filiale de la SONATRACH ,elle a un historique, elle est passer par des étape pas très généreuse dans le secteur, sont potentiel humain avec ses compétences et un savoir faire prouver, sur le terrain elle commercialise les produits pétrolier au fond fin coin du pays.
En peut pas sacrifier 30000 travailleurs, pour des querelles dont ont sait pas leurs objectifs, il faut qu’il y est de la sagesses pour traiter se genre de situation, il faut que les responsables de NAFTAL et de la Société mère qu’on le veux ou non ,prennent des décisions bien réfléchis et qui peuvent être bénéfique pour la SONATRACH , ont sait bien que tout les entreprises étrangères, gère la distribution à l’intérieur de leurs pays et à l’étranger du moment que se son des produits stratégique.
Il est temps pour le SONATRACH de prendre les bonnes décisions, qui seront bénéfique pour le pays et éviter de perturber d’avantage la situation.

berkek ya beldjerdi men el khorti naftal gaa taarfek ala hakiktek wachala li maak yaw fakou hkiha lbibit.khaliha anta washabek mayasralha walou.

heureusement qu'il y a des personnes qui dénoncent à naftal ceux que veulent prendre sonatrach comme nouvelle orientation qui risque de mettre sa filiale à genoux. beldjerdi est connu par ses décisions courageuses. il ne connaît pas de compromis. c'est lui qui dénonce toujours ceux qui veulent mettre en péril nos ressources en hydrocarbures. on se souvient de la mobilisation qu'il a menée avec badredine, secrétaire général de la fédération des pétrolier à l'époque, contre le projet de loi sur les hydrocarbures que voulait passer khelil. l'histoire lui a donné raison

Pour avoir bossé à Naftal durant 4 longues années je suis arrivé à la conclusion suivante:
le secteur public dans sa dimension commerciale est voué à l'echec dusse t il être géré par le prophète et son compagnon abu bakr.
Quelle que soit la qualité des cadres dont recèle naftal , le système tel qu'il est organisé tend vers zéro initiative et zéro compétence.
Les recrutements à naftal ne se font pas sur la base de compétences mais sur un tissus de clientèles qu'entretiennent les hauts responsables lesquels ne sont à leur poste que par la grace du bambin ou de la donzelle parachutés chefs de dept. Telles sont mon sentiment vis à vis de ce dinosaure au poieds d'argile qu'est naftal dommage quand même pour les cadres de valeur que j'ai connu et qui sont exploités au millième de leur capacité

la première cause de la dégradation des relations de travail a naftal c'est le défenseur des cadres et non des travailleur "sid ali beljerdi

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Algérie Patriotique se veut un espace de débats et de réflexions. Notre équipe accueille avec enthousiasme ici vos commentaires et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Cependant, pour éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre modérateur seront publiés.