Libye : l'UE soutient l'approche de l'Algérie

Faïz Sarraj avec Abdelmalek Sellal. New Press

L'Union européenne soutient «clairement» l'approche de l'Algérie visant à favoriser «une solution libyenne» à la crise qui secoue le pays, a affirmé mercredi à Bruxelles le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra. La chef de la diplomatie européenne «Federica Mogherini a affirmé clairement qu'elle est, ainsi que l'Union européenne (UE), avec l'approche de l'Algérie et le rôle distingué des pays voisins» pour le règlement de la crise en Libye, a-t-il déclaré à l'issue d'une rencontre avec cette dernière au siège du Service européen pour l'action extérieure (SEAE).

La position de l'UE vis-à vis de l'action diplomatique de l'Algérie en faveur du règlement de la crise libyenne «nous encourage à déployer plus d'efforts pour amener les protagonistes libyens à travailler ensemble, avec un rythme plus soutenu, afin de parvenir à un accord et une solution libyenne que la communauté internationale pourra soutenir», a-t-il ajouté.

Qualifiant ses entretiens avec la Haute Représentante de l'UE aux affaires étrangères et la politique de sécurité de «substantiels», M. Lamamra a assuré avoir examiné «profondément» avec Mogherini la question de la situation dans la région du Sahel et de la paix au Mali dans la mesure où l'UE a participé à la médiation et aux négociations ayant permis la conclusion de l'accord de paix issu du processus d'Alger et participe aujourd'hui au Comité de suivi de la mise en œuvre de cet accord.

Evoquant la coopération entre l'UE et l'Union africaine (UA), le chef de la diplomatie algérienne a indiqué que les deux parties sont «convaincues que les perspectives sont prometteuses». Selon le ministre des Affaires étrangères, «Mogherini s'est engagée à respecter ce qui a été convenu dans la cadre du partenariat stratégique entre l'Afrique et l'Europe» que ce soit sur le plan sécuritaire, dans la lutte contre le terrorisme ou en ce qui concerne le phénomène de la migration.

R. I.

5 Commentaires

moskosdz (non vérifié)
+1
+4
-1
Tant que le terrorisme reste financé par l'argent de la drogue au Sahel,madame Maroc fera main dans la main avec ces 2 époux Israël-France pour torpiller tout ce qu'apporte de bien l'Algérie à l'Afrique.
TheBraiN (non vérifié)
+1
-1
-1
l'UE soutient l'approche de l'Algérie mais la France la torpille !
Anonymous (non vérifié)
+1
+1
-1
Le probleme de Faiez Sarraj c est qu il est soumi aux desiratats de l homme fort de Tripolie Abdelhakim Belhaj.qui tient tous les terroristes sous sa main.en quelque sorte le chef de guerre avec sa compagnie aerienne "Lybian wings",il peut de tout temps les transferer dans toutes les regions du territoire Lybiens.Sarraj doit neutraliser ce membre tres actif des freres musulmans en Lybie tres lie a Ghannouchi en Tunisie.
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
Libye : l'UE soutient l'approche de l'Algérie (officiellement) La France, et 'Italie membres de l'UE s'activent secrètement Pour la domination, et l'exploitation sans partages des richesses libyennes (officieusement) A travers Total la française (trop ambitieuse, nostalgie historique, colonialiste,et néo-colonialiste 1942-1952 Et l'italienne ENI (nostalgie colonialiste 1911- 1943 ) connue pour ses nombreux scandales de corruptions Dans le monde (une approche des affaires, une mentalité, et une culture italiennes ?,.....)
Vivio (non vérifié)
+1
-2
-1
On est devenus leurs caniches pour canaliser les flux de migrants Alors que c'est cette merdique UE qui a déstabilisé la LIBYE le MALI , l'IRAK et l'IRAN on y injectant leur horde sauvage et à mleur tête l'emir de l'OTAN EL BAGHDADI Laissons les se démerder au lieu de se plier à leurs caprices Qui sème le vent récolte la tempête

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image