Qui arrêtera Erdogan ?

Par Rabah Toubal – L'autoritarisme, qui se transforme en tyrannie, du sultan d'Ankara, déborde largement des frontières de son pays pour atteindre des pays voisins de l'Orient et de l'Occident.

Sauvé in extremis du marécage syrien par Poutine, à qui il n'hésitera pas à tourner le dos au premier signe de Washington, son allié de l'Otan, Erdogan veut se renforcer sur le plan intérieur avec un régime ultra-présidentiel qui lui donnera les pleins pouvoirs pour neutraliser ce qui reste de forces démocratiques et laïques, fidèles à l'esprit de l'Etat moderne de Kamel Atatürk, aujourd'hui quai-totalement submergé par la vague verte qui déferle sur la Turquie depuis plus de dix ans.

Comme il l'a montré avec la Russie, Erdogan courbe l'échine quand il est en position de faiblesse et sort ses griffes et ses crocs lorsqu'il se sent en capacité de nuisance, comme avec l'Allemagne et les Pays-Bas actuellement, qui hébergent de fortes communautés d'origine turque.

A l'instar de l'Iran et des autres puissances mondiales et régionales, la Turquie islamiste veut avoir ses satellites afin de renforcer sa présence et multiplier ses gains et intérêts. Pour atteindre cet objectif majeur, Erdogan veut profiter de l'affaiblissement durable de l'Arabie Saoudite, enlisée dans les marécages yéménite, syrien et irakien notamment, et de l'Egypte, en crise, voire en guerre civile, pour ériger son pays en leader et défenseur de l'islam sunnite qui serait menacé par l'islam chiite, au Moyen Orient et au Maghreb.

Erdogan peut-il poursuivre indéfiniment sa «Reconquista» aux forts relents de nostalgie pour l'empire ottoman ?

R. T.

7 Commentaires

khanfri (non vérifié)
+1
0
-1
Erdogan est un mauvais élève ; il ne retient pas la leçon.Il a renforce lors son règne la puissance de la Turquie et plutôt que de dire qu elle va se renforcer davantage via l alternance démocratique il a penche pour l idée qu il est l Homme Indispensable comme l avait pense un certain Sadam et d autres dirigeants oubliant que les indispensables sont au cimetiere
T'ZAGATE (non vérifié)
+1
0
-1
Qui arrêtera Erdogan ? Eh ben personne ne l’arrêtera car il fait partie des dirigeants des pays arabo-turco-perso musulman. Dans ces pays, il est établi que les Chefs d’État, les Présidents, les monarques et les ayatollah font ce qu'ils veulent de leur peuple. Ils peuvent changer la constitution en un claquement des doigts pour augmenter le nombre des mandats présidentiels. Ils peuvent ne pas engager des élections à la législatives ou autres à l'échéance prévue par la loi. Ils exercent en permanence l'autoritarisme sur leur peuple. Ils interdisent la liberté de pensée et de parole qaund bon leur semble. Ils peuvent décréter l’État d'urgence ou l’État d'exception sans aucune justification sérieuse. Ils peuvent emprisonner des citoyens et des journalistes sans passer par la justice. Ils ne font jamais de bilan sérieux et objectif des dépenses de l’État. Ils prétendent représenter Dieu sur terre. Ils ne justifient jamais leurs dépenses en tout genre. Ils ne rendent jamais de compte à leur peuple ou aux assemblées élues de l’exécution de leur programme économique et politique qu'ils ne respectent jamais etc... etc.... oua hiyaa rayhaa !!
citoyen algerien (non vérifié)
+1
0
-1
"chassez le naturel il revient au galop", la turquie n'a jamais été un état démocratique, faire des elections ne veut pas dire qu'il ya un jeu democratique, c'est un pays de militaires depuis attaturk, l'otan le menagea cause de la position stratégique mais je crois que c'est fini, le monde a changé, le petit soldat erdogan a fait son temps et il n'est plus dans les petits papaiers de l'amerique et l'otan et les integristes wahabites, il essaye de sauver sa peau en se rapprochant de la russie mais le poutine n'est pas dupe il va l'utiliser,
Abou Stroff (non vérifié)
+1
0
-1
"Qui arrêtera Erdogan ?" s'interroge R. T.. la question est pertinente puisque erdogan tente de triturer la constitution turque pour se métamorphoser en une sorte de Démiurge de la turquie. et si erdogan réussit à imposer Sa constitution, la turquie changera, sans nul doute, de visage et se rapprochera graduellement vers l'idéal islamiste où un autocrate aura droit de vie et de mort sur tous ses sujets. mais, soyons honnêtes et posons nous unes simple question pour ne pas dire une question simple: ergogan ne fait il pas ce que d'autres avant lui ont fait? n'a t on pas observé, sous d'autres cieux, des hurluberlus, tout imbus de leur petite personne, mobiliser des hordes de lèche-bottes, pour imposer la trituration de la constitution qui permit à ces hurluberlus de se transformer en démiurge? PS: le modérateur doit savoir qu'en parlant d'hurluberlus, je ne vise personne en particulier et que ,Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé serait purement fortuite.
Ataturk (non vérifié)
+1
0
-1
Et si ataturk le dictateur laique revenait avec des idees islamiques que diriez vous???
ETH-NEK (non vérifié)
+1
0
-1
Abou stroff, les hurluberlus dont vous parlez n´ont pas eu en face un certain Wilders qui leur aurait dit ´wegwijzen´!!! en d´autres termes ´dégagez´ comme il l´a fait aux Pays Bas, si sa côte a augmenté - classé 2eme dans les élections d´avant hier- c´est parce qu´en tant qu´opposant et digne de ce nom - non les tchkoupis et charognards de la 25eme heure de chez les hurluberlus-, il a tout fait pour refuser les guignoles turques qui voulaient venir convaincre leurs ´zmagras´ sur la mascarade de plus d´Erdogan !! ps/ Wilders pour rappel veut moins d´Islam dans son pays, mais la réaction des turques à Rotterdam et les saccages engendrés ont fait pencher la balance de son côté lors ddu vote. Il en a récolté pas mal dans son escarcelle!!! le comportement des turques a reveillé la fibre patriote de plus d´un!!!
Anonymous (non vérifié)
+1
0
-1
Erdogan est un danger public numéro pour son peuple et pour les voisins de la Turquie qui sombre armes et bagages dans l'islamisme radical.

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image