Sonatrach et ENI examinent le partenariat bilatéral

Abdelmoumen Ould-Kaddour et Amine Mazouzi. D. R.

Le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould-Kaddour, a reçu à Alger le PDG du groupe pétrolier italien ENI, Claudio Descalzi, a indiqué jeudi un communiqué de Sonatrach. Les discussions entre les deux parties ont porté sur l'état du partenariat entre Sonatrach et ENI, «caractérisé par une coopération de longue date qui lie les deux entreprises dans le domaine de l’industrie des hydrocarbures en Algérie», souligne le communiqué.

Lors de cette rencontre, M. Ould-Kaddour a assuré son hôte de la disponibilité de Sonatrach à conforter le partenariat avec ENI notamment dans l'amont, la pétrochimie, la recherche et développement et dans la commercialisation du gaz naturel et du GNL. A ce titre, Il a rappelé que Sonatrach restait «ouvert à toute proposition de collaboration mutuellement bénéfique».

Pour sa part, M. Descalzi s'est dit ravi de discuter avec son homologue de Sonatrach sur les dossiers qui intéressent les deux entreprises, indiquant qu'ENI avait de «grandes ambitions d'intensifier son partenariat avec Sonatrach dans de nouveaux projets, en Algérie et à l'international».

Pour rappel, Sonatrach et ENI avaient signé, en novembre 2016 à Rome, plusieurs accords de coopération dans le secteur énergétique. Ces accords s'étendent à l'exploration ainsi qu'à d'autres domaines d'activités comme le développement des énergies renouvelables, le raffinage, la pétrochimie et la recherche-développement.

R. E.

3 Commentaires

Vision (non vérifié)
+1
0
-1
Pauvre ALGERIE l'ont depecé ses charognards
jughurta (non vérifié)
+1
+1
-1
C' est le tribunal militaire qui a condamné cet homme pour espionnage et trahison. Comment se fait il que ça vous déplaise quand on traite cet homme de traitre. C' est à cet homme que l' on voit que certains ont décidé de nous foncer dans le mur. Tout vendre aux américains. Possible qu' une triangulaire a éré soigneusement préparé en avance, d' abord ould kaddour puis les americains et macron en vue de nous dilapider et de tout leur vendre. Même si je me trompe, il a était condamné pour haute trahison, c' est sufisant pour qu' il ne virvolte plus autour de l' appareil politique.
leputois (non vérifié)
+1
+1
-1
Coopération en matière de pots de vins et de détournements à la chkara il n y a pas mieux que sonatrach sous la houlette d'un ancien condamné à la prison et ENI l'italiano. Une affaire khelil bedjaoui est en cours d'élaboration... Ce que l'on ne connait c'est juste les montants à détourner qui sont fonction des marchés à signer.

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image