Les islamistes briguent les strapontins

 |  4

Par Kamel Moulfi Les formations islamistes iront aux élections législatives en rangs dispersés. Les voix qu’elles mobiliseront permettront de limiter le taux d’abstention sans pour autant garantir un gain substantiel pour leur mouvement, dans la mesure où elles seront dispersées entre ses divers courants. En fait, ce sont les trois chapelles habituelles dirigées par Djaballah, Mokri et Ghoul qui vont se battre entre elles pour gagner les faveurs d’un électorat qui n’a cessé de se réduire au fil des scrutins qu’ils ne boudent généralement pas.

La démarche du MSP, qui vise à redonner à ce parti les contours qu’il avait à sa création par Mahfoudh Nahnah, confirme cette configuration du mouvement islamiste. C’est dans ce sens que va la réintégration du courant Menasra. Quant à Ghoul, il a définitivement rompu les amarres depuis longtemps avec le MSP et n’envisage même pas une alliance avec Mokri. Il vient de le réaffirme en décidant que le parti Tajamou Amel Al Djazair (TAJ) ira aux élections législatives «seul et avec ses candidats». De toutes les façons, s’il doit se joindre à une autre formation politique, ce sera plutôt vers le FLN ou le RND, les partis du pouvoir, qu’il regardera, et non pas du côté de ses origines islamistes.

Il est maintenant évident, aux yeux des observateurs, que la tentative de provoquer un effet d’entraînement par la fusion entre le Front pour la justice et le développement (FJD) et le mouvement Ennahda, et le discours «unitaire» de Djaballah, a échoué. Pire, elle a amené les deux autres protagonistes du mouvement islamiste, Mokri et Ghoul, à réaffirmer leur volonté de maintenir leur propre «identité». Est-ce à dire que les dirigeants des partis islamistes, conscients de leur perte de poids politique, due en partie à leur compromission avec le pouvoir, ont abandonné toute ambition d’avoir une influence décisive sur les destinées du pays et qu’ils se contenteraient de strapontins offerts par le système ? C’est une hypothèse plausible dans la conjoncture actuelle.

K. M.

4 Commentaires

khanfri (non vérifié)

Une Question a l auteur de l article. On y lit le terme de " formations islamistes ..." Sachant que l article 52 de la constitution de 2016 comme les précédentes interdit la création de partis sur des bases religieuses comment peut on démontrer que ces formations décrites dans l article sont islamistes .Si des éléments concrets peuvent être avances c est que ces partis sont anti constitutionnels.

ELFAHEM (non vérifié)

Ces éléments concrets qui prouvent que ces formations sont "islamistes" donc n'auraient jamais dû être agréées, sont : 1/ barbes hirsutes et pis : moustaches rasées. 2 / programme unique : défendre l'Islam. 3/ même accoutrement = qamis, 3araguia, tchangla, 4/ programme politique = ZERO. 5/ programme économique = bazardisation à outrance, import-import , informel, trafiques en tous genres, rien dans la tête, tout dans le ventre et le bas-ventre 6/ social = marginalisation sans pitié de la femme afin d'en faire une parfaite esclave . 7/ objectif ultime = retour à la djahilia, haine de tout ce qui rappelle la modernité, mais posséder voitures de luxe, électro-ménager, téléphone portable dernier cri et très cher, utiliser l'avion pour la omra-buzness, ( enfin tout ce que leur commanditaires et modèles n'arriveront jamais à produire !) EST PARFAITEMENT HALLAL ! 8/ Leur ennemi juré = toute espèce, de recherche scientifique, de savoir technologique, d'innovations complexes qui exigent un cerveau + UNE volonté et de l'effort, de réformes de l'éducation afin de relever le niveau. 9/ leur rêve = découvertes de nappes de pétrole géantes en Algérie, afin de prolonger l"économie" rentière qui leur permettra de continuer à pratiquer leur monopole dans l'import-import sans avoir à se fatiguer les méninges. Il est certain que j'ai oublié beaucoup d'autres de leurs tares, et je m'en excuse. Salut.

HAQIQA (non vérifié)

Les cinq ( pas mousquetaires mais fossoyeurs de l'Algérie, de son avenir et de son Peuple ) organisations du sous-développement planifié des pays Musulmans, sous l'oeil "bienveillant" et la complicité avérée de l'alliance judéo- chrétienne et de son enfant chéri le sionisme, dites : "partis politiques", se valent, se ressemblent, et portent les mêmes idées rétrogrades.Leur nombre ne signifie absolument pas ni une diversité, ni une différence quelconques dans leurs objectifs avoués ou cachés. Donc : ennahda = fjd = msp = fc = taj = marchands de charlatanisme, diplomés es-chaâwada, promoteurs (C'EST UNE VERITE VRAIE !) de l'économie de bazar importée telle qu'elle (à l'état pur !) de la taïhoudite dite "arabie", ennemis jurés du savoir technologique, des sciences , et des enseignements capables de faire évoluer la SOCIETE vers un avenir meilleur mais qui font appel à l'intelligence, à la réflexion et surtout à l'effort et à la volonté mais, accrochés à une volonté diabolique de dominer par des boniments creux LES MUSULMANS SINCERES pour leur vendre (et en faire des captifs !) un "islam PERVERTI, falsifié, étranger à L'ISLAM , et PIS, fabriqué dans les laboratoires de l'alliance judéo-chrétienne et sa création le sionisme . HEUREUSEMENT que le Peuple Algérien vacciné par la terrible période sombre des méfaits de l'intégrisme obscurantiste : 200.000 morts, des destructions de biens publics, (écoles, usines, etc...) pertes inestimables de cerveaux Algériens fuyant les massacres, exilés pour toujours à l'étranger, connait parfaitement ces imposteurs-bonimenteurs-charlatants. Le Peuple est décidé à les mettre en quarantaine, en commençant par les priver de ses précieuses voix électorales, afin qu'ils meurent à petits feux et se désagrègent comme du fumier ( QU'ILS SONT !) aux quatre vents. SEULEMENT VOILà ! Désormais, l'inquiétude qui reste , n'est pas donc à craindre du Peuple, ou de ses mauvais choix MAIS PLUtôt du laxisme de ses gouvernants qui ont vaincu militairement le terrorisme abject ( parce que la volonté y était ! ) mais qui hésitent à compléter cette demi-victoire, par la radicalisation DE SA MATRICE : l'ISLAMISME- INTEGRISME, WAHHABISME, QUI A TOUJOURS pignon sur rue , voire qui se multiplie et active sous leur protection.

ELFAHEM (non vérifié)

C'est le système qui a créé l'intégrisme-fondamentalisme-islamisme en violation de la constitution qui exclue clairement de l'agrément tout parti dit "politique" qui se base sur la religion. Puis l'intégrisme-islamisme a créé, organisé, développé le terrorisme qui a commis des crimes horribles pendant les années noires et rouges. Puis le créateur de l'intégrisme-islamisme ( lorsque le feu du terrorisme a commencé à s'approcher de ses fesses et donc à le menacer dans sa survie ) en l'absence d'autres solutions, a combattu ( mais là aussi, avec la volonté, le courage, le patriotisme et les sacrifices du Peuple) et vaincu militairement sur le terrain, le terrorisme, mais sans s'attaquer à sa génitrice, sa mère, sa matrice : le fondamentalisme-intégrisme-islamisme. Puis, craignant visiblement de voir dépérir sa création (l'intégrisme) et mourir de sa belle mort, vu que le Peuple l'a vomis, s'est mis à la cloner et la multiplier par 6 ou 7, (le fis unique est aujourd'hui devenu SEPT PARTIS ISLAMISTES , même si les deux dernières constitutions soulignent qu'un parti dit "politique" ne peut être agréé s'il se base sur la religion. Enfin le Pays se retrouve donc ramené UN QUART DE SIECLE EN ARRIERE , exactement à la veille de l'avènement du terrorisme destructeur, mais avec plus de porte- voix ( 7 ou 8 partis islamistes !), plus de liberté, plus de moyens (médiats audio-visuels) tant et si bien que Messire MOKRI du MSP, se permet de menacer de recourir à la rue pour faire prévaloir ses revendications. VOILà se qui l'en coûte à un système, dont le seul objectif est sa survie, et peut recourir à l'élevage de scorpions pour signifier aux citoyens : "DE DEUX MAUX CHOISISSEZ LE MOINDRE !

Laisser un commentaire

Plain text

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image