Un test pour Djamel Ould-Abbès

 |  8

Kamel Moulfi – Le 4 mai, quand les bureaux de vote ouvriront leurs portes pour accueillir les électeurs, le FLN sera face à un test hasardeux. On saura si Djamel Ould-Abbès a réussi en quelques mois à effacer l’épisode Saïdani et à préparer les conditions de la victoire de son parti aux élections législatives. La lettre qu’il a adressée aux militants et aux candidats du FLN laisse transparaître une inquiétude réelle devant ce défi. Les informations qui parviennent des structures de l’ex-parti unique montrent qu’une bonne partie de la base n’est pas satisfaite et, dans de nombreux cas, ne manque pas de le faire savoir par des actions de contestation plus ou moins violentes.

Le FLN n’aborde pas ces élections législatives dans le meilleur climat de mobilisation. Ould-Abbès, qui connaît bien son parti, en est parfaitement conscient. L’expérience a montré que la discipline interne dans l’ex-parti unique dépend de la cohésion de ses rangs, et celle-ci est plutôt mise à mal en ce moment. La preuve en est donnée par les cadres eux-mêmes, comme ceux qui n’hésitent pas à qualifier la procédure de l’établissement de la liste des candidats de la zone II France comme du «cinéma pour amuser la galerie» (voir article AP). Dans ces conditions, on peut facilement deviner que, le jour du vote, il y aura des militants qui se comporteront comme bon leur semble et ne mettront pas le bulletin qu’il faut dans l’urne.

Il reste peu de temps à Ould-Abbès pour faire oublier l’impression négative laissée par les pratiques, assimilées à des magouilles, qui ont marqué l’étape de confection des listes de candidats et en particulier l’idée dévastatrice que l’argent y a joué un rôle déterminant. La tâche n’est pas facile, même si le RND, premier rival du FLN dans cette course aux sièges de l’APN, ne cherche pas à profiter de la situation. Sans doute pour le parti d’Ouyahia, il ne faut surtout pas aggraver l’ambiance délétère déjà pleine de facteurs de démobilisation liés aux difficultés quotidiennes rencontrées par les citoyens sur d’autres «fronts». Car si la majorité actuelle est sûre de conserver sa position dans la future APN, il lui reste à convaincre les électeurs d’aller voter en nombre suffisant pour la crédibilité du scrutin.

K. M.

8 Commentaires

mehdi mountather (non vérifié)

L'argent de ces élections c'est l'argent de peuple donc ces élections 100% haram donc normal un fort séisme a tout moment a Alger et d'autres wilayas

aziz (non vérifié)

l avenir de leurs enfant se trouve dans des beaux quartier a paris - londre- espagne- NYK-Bahams
un de ces 4 matins les 40 voleurs se fond la valise avec leusr familles fin des reserves
il faut etre vigilant aux frontieres pour les bloquer

Chettab (non vérifié)

Je n'ai plus voté depuis 1991 ainsi que mes proches.

aziz (non vérifié)

« [1] La passion des richesses ne cessera de vous dominer [2] que le jour où vous serez, dans vos tombes, enterrés. [3] Prenez garde ! La Vérité vous sera un jour dévoilée ! [4] Encore une fois, prenez garde ! La Vérité vous sera un jour dévoilée ! » 102. Sourate de la Passion des richesses (At- Takâthur) et aussi dans le verset suivant : « [6] En vérité, l’homme est bien ingrat envers son Seigneur ! [7] Ingratitude qu’il est, du reste, le premier à reconnaître, [8] sans parler de son amour excessif pour les biens de ce monde ! [9] Ignore-t-il que le jour où les tombes seront bouleversées [10] et où les secrets des cœurs seront divulgués » 100. Sourate des Coursiers (Al-‘Âdiyât)
o « [6] Et pourtant c’est cet homme-là qui devient rebelle, [7] dès qu’il se sent en mesure de se suffire à lui-même, » 96. Sourate de l’Adhérence (Al-‘Alaq)
o « [77] Emploie plutôt les richesses que Dieu t’a accordées pour gagner l’ultime demeure, sans pour autant renoncer à ta part de bonheur dans ce monde. Sois bon envers les autres comme Dieu l’a été envers toi ! Ne favorise pas la corruption sur la Terre, car Dieu n’aime pas les corrupteurs.

Oueldechaab (non vérifié)

C'est simple, très simple, Mr le Secrétaire Général du PFLN.
Votre teste, le vrai, ainsi que celui de tout le régime, tiens à 2 questions :

1 - L'enquête des services concernés va-t-elle aller jusqu'au bout et présenter votre fils et ses complices,
à la justice, puisqu'il a été pris la main dans le sac ?

2a - Djemai reste - t- il candidat officiel du PFLN dans la wilaya de Tébessa, ou n'importe quelle autre wilaya ?

2b - Baha Eddine Tliba reste - t- il candidat officiel du PFLN à Annaba ou ailleurs, 2ème ou centième dans une
liste officielle du PFLN ?

Votre PFLN et le régime en place concervera quelques crédits chez les sans voix que nous sommes, si votre fils sera jugé comme tout un chacun lorsqu'il faute, et lorsque les deux noms cités ne seront plus protégés par votre PFLN.

Oueldechaab

Nasser (non vérifié)

Cette fois ma famille et moi ne voterons pas! Par profonde déception au vue des difficultés qui se multiplient !
---
Hors sujet: Il n'y a pas un moyen de mettre un code moins pénible?

Laisser un commentaire

Plain text

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image