FLN

 |  10
Saïd Bouhedja. D. R.

Après plusieurs jours de rumeurs, le FLN a finalement désigné le député Saïd Bouhedja pour la présidence de l’Assemblée populaire nationale (APN). La désignation a été faite lors de la réunion du FLN relative à la préparation de la cérémonie d’installation de la nouvelle APN, prévue le mardi 23 mai. C’est le secrétaire général de l’ex-parti unique lui-même, Djamel Ould-Abbès, qui en a fait l’annonce.

Categories:

 |  11
Djamel Ould-Abbès. New Press

Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould-Abbès, a affirmé mardi à Alger que son parti accueillait favorablement l'élargissement du gouvernement à d'autres partis politiques pour «la réussite de la mise en œuvre» du programme du président de la République. Lors d'une conférence de presse organisée au terme de l'audience qu'il a accordée aux ambassadeurs de Corée du Nord et de Russie, M.

Categories:

 |  13
Djamel Ould-Abbès. New Press

Djamel Ould-Abbès n'a pas attendu l'annonce des résultats officiels des élections législatives pour relancer les hostilités avec son «frère ennemi» du RND, Ahmed Ouyahia. Dans une longue interview accordée au journal arabophone El-Khabar, le secrétaire général du FLN a accusé le chef de cabinet du président de la République d'entretenir une «ambition présidentielle démesurée».

Categories:

 |  19
Le président Bouteflika lors du scrutin du 4 mai. New Press

Les derniers résultats des élections législatives marquent une rupture fondamentale dans l’histoire encore toute récente de l’Etat civil algérien, tel qu’il a été conçu par la présidence de la République. Près de sept Algériens sur dix ne sont pas allés voter, soit une grande majorité parmi l’électorat algérien.

Categories:

 |  7
Ouyahia accueilli au bureau de vote. New Press

Ahmed Ouyahia, qui a présidé ce week-end la réunion du bureau politique du RND, ne trouve aucun inconvénient à ce que le futur gouvernement soit élargi à d'autres formations politiques. «Le RND a toujours évolué dans le gouvernement avec d'autres formations politiques. Des gouvernements que le RND a parfois conduits. La décision des membres du gouvernement après consultation du Premier ministre est des seules prérogatives du président de la République», a souligné Ahmed Ouyahia, dans une déclaration faite à une chaîne de télévision privée.

Categories:

 |  42
Le Premier ministre Abdelmalek Sellal jouit de la confiance du président Bouteflika. New Press

Rien dans les législatives du 4 mai dernier, depuis la campagne électorale jusqu'aux résultats, ne plaide pour un remplacement du Premier ministre. Tout indique, en effet, que le président Bouteflika renouvellera la confiance qu’il a placée en Abdelmalek Sellal. A vrai dire, les Algériens, qui ont été très nombreux à bouder l’urne ou à y glisser un bulletin nul, ont esquissé, à travers leur attitude réfractaire vis-à-vis de ce rendez-vous électoral raté, les contours du prochain gouvernement.

Categories:

 |  40
Abderrahmane Belayat. New Press

Abderrahmane Belayat, qui coordonne l'action de la direction unifiée pour la sauvegarde du FLN, revient sur les derniers développements que connaît ce parti, notamment l'appel signé par des membres du Comité central dans lequel ils demandent à Djamel Ould-Abbès de démissionner de son poste. Il explique le fond de la crise et ne voit d'autre solution que la mise en place d'une instance de transition sous l'autorité du président du parti qui n'est autre que le président Bouteflika.

Categories:

 |  41
Djamel Ould-Abbès va devoir affronter une nouvelle fronde. New Press

La fronde reprend au FLN après les résultats des législatives. Dans un communiqué (n°2), dont Algeriepatriotique a reçu une copie, des membres du comité central exigent qu’Ould-Abbès rende compte du recul, présenté comme un fiasco, du parti au scrutin du 4 mai. On ne connaît pas le nombre exact des membres du CC qui se sont associés à ce communiqué signé, en leurs noms, par quatre d’entre eux : Brahim Boulegane, Djihad Berrached, Ahmed Chaker, Mustapha Mazouzi et Bachir Chara. Mais l’acte d’accusation contre Ould-Abbès est lourd.

Categories:

 |  26
Djamel Ould-Abbès. New Press

Les résultats proclamés, lundi, par le Conseil constitutionnel font ressortir que le parti du Front de libération nationale (FLN) reste toujours en tête, en gardant le même nombre de sièges, avec 164 sièges. Le FLN n’a pas remporté la majorité absolue lors des élections législatives de ce 4 mai, comme l'avait prédit avec assurance son secrétaire général, Djamel Ould-Abbès, durant la campagne électorale. En obtenant 164 sièges, le parti enregistre un recul de 57 sièges par rapport aux élections législatives de 2012.

Categories:

Pages