FLN

 |  54
L'émir de Charjah, Soltane Ben Mohammad Al-Kassimi. D. R.

Après les excuses tardives et oiseuses de l’émir de Charjah sur la déclaration qu’il avait faite à Londres, plusieurs médias arabes se sont chargés, non seulement de justifier des propos immoraux mais aussi d’en faire une autre lecture, en pervertissant totalement les faits. Le journal électronique Elaph s’y attelé avec zèle, en voulant montrer l’auteur de cette agression verbale caractérisée en victime, et les victimes en «partisans» animés de mauvaise foi et cherchant à nuire à un prince «philanthrope» et «philosophe» à ses heures.   

Categories:

 |  13
Djamel Bouras, le député fétiche du FLN. D. R.

Les kasmas du FLN du sud de la France, qui ont déjà pris leurs distances avec la direction actuelle, accusent le député Djamel Bouras de mensonges. Dans un droit de réponse adressé à la presse, ces cadres de l’ex-parti unique au sud de la France, qui ont exprimé leur colère et leur désapprobation des choix des candidats aux prochaines élections législatives, affirment, vidéos à l’appui, que ce député «fétiche» du FLN, reconduit pour un nouveau mandat, n’a rien accompli durant son précédent exercice.

Categories:

 |  26
Djamel Ould-Abbès. New Press

Pour faire face au mécontentement grandissant, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, envoie les têtes de liste du parti au charbon. Après la réunion du bureau politique, le SG du FLN à appeler les 52 têtes de liste pour leur demander de se déployer sur le terrain en organisant des sorties de proximité et des rencontres avec les militants.

Categories:

 |  13
Djamel Ould-Abbès, secrétaire général du FLN. New Press

La direction nationale du FLN accuse des parties qu’elle ne cite pas d’avoir été derrière les mouvements contestataires qui visent à déstabiliser l’ex-parti unique. Dans une tentative de contrer les «frondeurs» qui appellent les militants à se soulever contre les responsables actuels du parti, la direction nationale adopte ainsi une position de victime.

Categories:

 |  22
Les frondeurs interpellent Boutflika. New Press

Le mouvement de contestation des listes de candidatures FLN aux élections législatives prend de l’ampleur au fur et à mesure que l’espoir de revoir ces listes diminue avec l’expiration proche des délais des recours. Les mécontents, qui sont de plus en plus nombreux, imputent l’entière responsabilité au secrétaire général du parti, Djamel Ould-Abbès. Certaines figures de proue de ce mouvement contestataire, à l’instar de Hocine Khaldoune, ex-responsable de la communication au sein du parti, appellent ainsi à la destitution d’Ould-Abbès qui «mène le FLN à sa perte».

Categories:

 |  20
Djamel Ould-Abbès, secrétaire général du FLN. New Press

Dans une lettre adressée aux militants et aux candidats de son parti et rendue publique jeudi, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, tente de rassurer sa base pour atténuer un tant soit peu la vague de contestation qui secoue l’ex-parti unique depuis l’annonce des listes de candidats aux prochaines élections législatives. «L’opération de sélection, affirme-t-il, s’est soldée par le choix de 612 candidats sur un total de 6 294 pour mener la bataille électorale.

Categories:

 |  30
Djamel Ould-Abbès. New Press

Dans une déclaration adressée à la rédaction, Habib Benfakhet et Azeddine Hamied, deux cadres du FLN de la zone II France Sud et membres du comité central du parti, dénoncent «le manque de concertation» et «le mépris affiché» par le coordinateur général du parti en France. Les deux militants disent avoir des preuves que ledit responsable a confectionné les listes des candidats sans consulter quiconque. Ils affirment ainsi qu’il y a eu quatre listes différentes qui étaient parvenues au consulat général de Marseille et qui, selon eux, étaient arrivées même après le délai légal de clôture.

Categories:

 |  24
Djamel Ould-Abbès. New Press

La contestation des listes électorales du FLN pour les élections législatives du 4 mai prochain prend de l’ampleur. Des rassemblements de protestation se tiennent dans différentes wilayas. Aujourd’hui encore, l’annonce du résultat des recours introduits a mis le feu aux poudres dans plusieurs wilayas. Ainsi, à Biskra, Guelma, Tizi Ouzou, Batna et Tébessa, des mécontents menacent de mener campagne contre les listes présentées et validées par le parti sous la direction de son secrétaire général, Ould-Abbès.

Categories:

 |  120
«L’après-Bouteflika» revient tel un leitmotiv dans les médias étrangers. New Press

Plusieurs médias internationaux, des plus sérieux aux plus saugrenus, se sont fait allégrement le relais des commentaires alarmistes et autres spéculations foisonnantes sur les réseaux sociaux, en se posant avec plus d’acuité que jamais des questions sur la santé du président Bouteflika et, par ricochet, sur l’avenir proche de l’Algérie en raison de cette «absence prolongée» du chef de l’Etat.  

Categories:

Pages