législatives

 |  24
Abdelmalek Bouchafa. New Press

Le Front des forces socialistes (FFS) réagit aux résultats définitifs des élections législatives du 4 mai. Le plus vieux parti de l’opposition, qui a obtenu uniquement 14 sièges, estime que «ces résultats ne peuvent être considérés que comme une provocation pour le peuple algérien et un mépris pour ses capacités et une insulte pour son intelligence».

Categories:

 |  7
Ouyahia accueilli au bureau de vote. New Press

Ahmed Ouyahia, qui a présidé ce week-end la réunion du bureau politique du RND, ne trouve aucun inconvénient à ce que le futur gouvernement soit élargi à d'autres formations politiques. «Le RND a toujours évolué dans le gouvernement avec d'autres formations politiques. Des gouvernements que le RND a parfois conduits. La décision des membres du gouvernement après consultation du Premier ministre est des seules prérogatives du président de la République», a souligné Ahmed Ouyahia, dans une déclaration faite à une chaîne de télévision privée.

Categories:

 |  42
Le Premier ministre Abdelmalek Sellal jouit de la confiance du président Bouteflika. New Press

Rien dans les législatives du 4 mai dernier, depuis la campagne électorale jusqu'aux résultats, ne plaide pour un remplacement du Premier ministre. Tout indique, en effet, que le président Bouteflika renouvellera la confiance qu’il a placée en Abdelmalek Sellal. A vrai dire, les Algériens, qui ont été très nombreux à bouder l’urne ou à y glisser un bulletin nul, ont esquissé, à travers leur attitude réfractaire vis-à-vis de ce rendez-vous électoral raté, les contours du prochain gouvernement.

Categories:

 |  41
Djamel Ould-Abbès va devoir affronter une nouvelle fronde. New Press

La fronde reprend au FLN après les résultats des législatives. Dans un communiqué (n°2), dont Algeriepatriotique a reçu une copie, des membres du comité central exigent qu’Ould-Abbès rende compte du recul, présenté comme un fiasco, du parti au scrutin du 4 mai. On ne connaît pas le nombre exact des membres du CC qui se sont associés à ce communiqué signé, en leurs noms, par quatre d’entre eux : Brahim Boulegane, Djihad Berrached, Ahmed Chaker, Mustapha Mazouzi et Bachir Chara. Mais l’acte d’accusation contre Ould-Abbès est lourd.

Categories:

 |  7
«Le fort taux d’abstention invalide toute légitimité populaire à la nouvelle APN». New Press

Le Rassemblement pour la Kabylie (RPK), nouveau mouvement qui milite pour l’autonomie régionale, considère que le rejet net des législatives à travers l’abstention massive et les bulletins blancs reflète le «ras le bol civique des Algériens». Ce mouvement, qui a appelé au boycott de ce scrutin, estime que le fort taux d’abstention (plus de 62%) «invalide de fait toute légitimité populaire à la nouvelle Assemblée».

Categories:

 |  18
L’accent est mis sur le taux d’abstention des Algériens. New Press

La presse étrangère a commenté longuement les résultats des élections législatives de jeudi dernier en Algérie. Dans la majorité des titres français et arabes consultés, l’accent est mis sur le statu quo qui marque le paysage politique national et sur le taux d’abstention des Algériens interprété comme une sanction pour le gouvernement organisateur de ce scrutin.

Le site internet de la radio française France Inter a interrogé l’historien français spécialiste de l’Algérie, Benjamin Stora, pour qui «la société algérienne est désabusée».

Categories:

 |  21
Abderrezak Mokri et Abdelmadjid Menasra en campagne à Alger. New Press

Les partis islamistes n'ont pas pu percer à Alger, malgré les énormes moyens humains et matériels mobilisés avant et pendant la campagne électorale. Ainsi, l'alliance regroupant le Mouvement de la société pour la paix (MSP) et le Front du changement n'ont pu décrocher que 3 sièges sur un total de 37. Un score en net recul par rapport à 2012. Lors de cette élection qui intervenait en plein «printemps arabe», le MSP, en alliance avec Nahda et El-Islah, avait gagné 11 sièges dans la capitale.

Categories:

 |  7
Ahmed Oyahia. New Press

Le Rassemblement national démocratique (RND) revendique une centaine de sièges à l’Assemblée populaire nationale (APN), à l’issue du scrutin pour les législatives du 4 mai 2017. Dans un communiqué rendu public et signé par le secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia, le RND parle d’une progression de près de 50% du nombre de ses députés passés de 68 en 2012 à une centaine».

Categories:

 |  3
Un bureau de vote à Alger, ce jeudi. New Press

Deux heures après l’ouverture des bureaux de vote, le taux de participation aux élections législatives est presque le même qu’en 2012. En effet, il a atteint à 4,11% à 10h au niveau national, a annoncé jeudi à Alger le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui. Le taux de participation à ces élections est en très légère hausse par rapport à celui de 2012 à la même heure. Si l’évolution reste la même qu’en 2012, ce taux de participation serait d’environ 16% à midi, 35% à 17h30. On pourrait donc terminer avec un taux de participation total d’environ 45%.

Categories:

Pages