législatives

 |  13
Djamel Bouras, le député fétiche du FLN. D. R.

Les kasmas du FLN du sud de la France, qui ont déjà pris leurs distances avec la direction actuelle, accusent le député Djamel Bouras de mensonges. Dans un droit de réponse adressé à la presse, ces cadres de l’ex-parti unique au sud de la France, qui ont exprimé leur colère et leur désapprobation des choix des candidats aux prochaines élections législatives, affirment, vidéos à l’appui, que ce député «fétiche» du FLN, reconduit pour un nouveau mandat, n’a rien accompli durant son précédent exercice.

Categories:

 |  13
Djamel Ould-Abbès, secrétaire général du FLN. New Press

La direction nationale du FLN accuse des parties qu’elle ne cite pas d’avoir été derrière les mouvements contestataires qui visent à déstabiliser l’ex-parti unique. Dans une tentative de contrer les «frondeurs» qui appellent les militants à se soulever contre les responsables actuels du parti, la direction nationale adopte ainsi une position de victime.

Categories:

 |  9
Le RND veut se distinguer par des propositions spécifiques à chaque région. New Press

A moins de vingt jours du coup d’envoi de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai prochain, le Rassemblement national démocratique (RND) revient sur la nature de son programme électoral. Commençant par réitérer son soutien depuis 1999 au président Abdelaziz Bouteflika dans la mise en œuvre de ses programmes successifs, le RND assure qu’il concourt aussi «au développement national avec la concrétisation de ses propres propositions au niveau du gouvernement et du Parlement».

Categories:

 |  20
Djamel Ould-Abbès, secrétaire général du FLN. New Press

Dans une lettre adressée aux militants et aux candidats de son parti et rendue publique jeudi, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, tente de rassurer sa base pour atténuer un tant soit peu la vague de contestation qui secoue l’ex-parti unique depuis l’annonce des listes de candidats aux prochaines élections législatives. «L’opération de sélection, affirme-t-il, s’est soldée par le choix de 612 candidats sur un total de 6 294 pour mener la bataille électorale.

Categories:

 |  30
Djamel Ould-Abbès. New Press

Dans une déclaration adressée à la rédaction, Habib Benfakhet et Azeddine Hamied, deux cadres du FLN de la zone II France Sud et membres du comité central du parti, dénoncent «le manque de concertation» et «le mépris affiché» par le coordinateur général du parti en France. Les deux militants disent avoir des preuves que ledit responsable a confectionné les listes des candidats sans consulter quiconque. Ils affirment ainsi qu’il y a eu quatre listes différentes qui étaient parvenues au consulat général de Marseille et qui, selon eux, étaient arrivées même après le délai légal de clôture.

Categories:

 |  24
Djamel Ould-Abbès. New Press

La contestation des listes électorales du FLN pour les élections législatives du 4 mai prochain prend de l’ampleur. Des rassemblements de protestation se tiennent dans différentes wilayas. Aujourd’hui encore, l’annonce du résultat des recours introduits a mis le feu aux poudres dans plusieurs wilayas. Ainsi, à Biskra, Guelma, Tizi Ouzou, Batna et Tébessa, des mécontents menacent de mener campagne contre les listes présentées et validées par le parti sous la direction de son secrétaire général, Ould-Abbès.

Categories:

 |  110
Les affrontements au sein du FLN ne datent pas d'aujourd'hui. New Press

Une bagarre qui a éclaté aujourd’hui au siège de la mouhafadha FLN de Tiaret s’est soldée par un mort et six blessés, dont un se trouve dans un état grave. Selon des informations obtenues auprès de cadres du parti, la protestation de la liste des candidats aux élections législatives a vite pris une tournure dramatique. Les protestataires ont été confrontés à un groupe proche du mouhafadh qui défend cette liste.

Categories:

 |  14
Belabbas accuse le pouvoir de vouloir maintenir le statu quo dans le pays. New Press

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) dénonce la volonté du pouvoir de maintenir coûte que coûte le statu quo dans le pays. Dans un communiqué sanctionnant la réunion de son secrétariat national, cette formation engagée dans les prochaines élections législatives estime que «l’apathie du gouvernement est symptomatique de la volonté de maintenir un statu quo aussi vain que dangereux».

Categories:

 |  36
Les citoyens bouderont les urnes malgré les vains efforts visant à les y attirer. New Press

A un mois de la campagne électorale, tous les indices montrent que le pays est à l’orée d’un nouveau cycle de régression démocratique. Le climat dans lequel se sont passées les opérations d’élaboration des listes de candidats et de collecte des signatures nécessaires présage en fait d’une fraude à grande échelle, peut-être plus scandaleuse que toutes les précédentes, et dont les partis politiques eux-mêmes sont, consciemment ou inconsciemment, complices.

Categories:

Pages