Maroc

 |  8
Brahim Ghali, président de la République arabe sahraouie démocratique. D. R.

Le think tank américain Roosevelt House a organisé à New York un débat sur le Sahara Occidental, dernière colonie d’Afrique, pour briser le silence autour des violations des droits de l’Homme dans les territoires occupés imposé par le Maroc. La table ronde a rassemblé des représentants d’ONG et d’associations américaines à l’instar de Human Rights Watch (HRW), Democracy Now et Watching Western Sahara. La rencontre a été l’occasion d’évoquer le blocus médiatique imposé par les autorités marocaines pour passer sous silence les exactions commises contre les Sahraouis.

Categories:

 |  19
L'ex-ambassadeur des Etats-Unis à Rabat et informateur du Makhzen Edward Gabriel. D. R.

Le hacker Chris Coleman vient de déterrer un document prouvant qu’un ambassadeur américain, Edward Gabriel en l’occurrence, a pendant longtemps servi d’informateur au Maroc. Edward Gabriel a été ambassadeur des Etats-Unis à Rabat à la fin des années 1990. C’est sans aucun doute à cette période qu’il a été retourné par les services spéciaux marocains.

Categories:

 |  63
Une des nombreuses saisies de kif opérées par nos services de sécurité. New Press

Un article publié par Le Monde confirme incidemment les bons résultats obtenus par les services de sécurité algériens dans la lutte contre le trafic de stupéfiants. Le correspondant du Monde s’est intéressé à la consommation de kif dans quelques quartiers d’Alger et a constaté qu’il y avait pénurie de cette drogue. En fait, son constat, qui est plutôt de nature à rassurer les familles algériennes, n’a pas de quoi surprendre.

Categories:

 |  50
Manifestation à Al-Hoceima. La colère gagne toutes les régions du royaume. D. R.

C’est le retour de flamme pour un royaume qui a longtemps joué avec le feu en soutenant plus ou moins ouvertement les mouvement séparatistes du MAK et du Mzab dans le but de déstabiliser l’Algérie. Ainsi, après les Rifains, des militants autonomistes du Grand Souss, dans le sud-ouest du Maroc, viennent de relancer leur mouvement d’autodétermination appelant à se séparer d’une autorité «prédatrice» et «colonisatrice».

Categories:

 |  18
Catherine Constantinides :«En autorisant le Maroc à la rejoindre, l'UA ignore la colonisation». D. R.

Icône sud-africaine et militante des causes justes, Catherine Constantinides s’est élevée contre la récente admission du Maroc à l’Union africaine, qu’elle qualifie de «honte» pour l’organisation africaine, «étant donné que l'occupation du Sahara Occidental par ce pays se poursuit toujours», écrit-elle dans une contribution publiée cette semaine dans le journal en ligne Huffington Post South Africa. Dans cet article intitulé «En autorisant le Maroc à la rejoindre, l'Union africaine ignore la colonisation», Catherine Constantinides estime légitime de s’interroger sur «la réalité des

Categories:

 |  11
Les échauffourées auraient fait près d'une trentaine de blessés. D. R.

La ville marocaine d’Al-Hoceima a été le théâtre dimanche de manifestations ayant tourné à l’émeute après une intervention musclée des forces de l’ordre pour interdire un sit-in qui devait être organisé dans la ville pour «commémorer la mort d'Abdelkrim El-Khattabi», figure régionale et chef militaire de la «République du Rif» dans les années 1920. D’après des médias locaux, la police a fait usage de balles en caoutchouc et de bombes lacrymogènes pour disperser ce rassemblement pacifique. Les échauffourées auraient fait près d'une trentaine de blessés.

Categories:

 |  27
Nasser Bourita. D. R.

L’Union africaine est fondée sur le principe de l’égalité souveraine et de l’interdépendance de tous ses Etats membres. Elle est portée par les idéaux d’unité, de solidarité et de cohésion entre les Etats et entre les peuples. Elle est par vocation l’instrument de l’affirmation de l’identité africaine commune. Cette nature distinctive de l’Union africaine, à nulle autre organisation internationale comparable, s’exprime par la proclamation d’une raison d’être prééminente, se confondant avec la défense de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de l’indépendance de ses Etats membres.

Categories:

 |  8
Claude Mangin-Asfari (à droite). D. R.

Claude Mangin-Asfari est une nouvelle fois interdite d'entrée au Maroc, où elle est allée rendre visite à son mari Naâma Asfari condamné à 30 ans de prison par le tribunal de Rabat et dont le procès en appel doit se poursuivre le 13 mars prochain. Cette fois, elle refuse de remonter dans l'avion et persiste dans son intention de voir son époux, comme elle le fait ces six ans qu'il est embastillé. Elle se trouve à l'aéroport de Casablanca d'où elle a averti le consulat de France.

Categories:

Pages