FLN : les dernières heures de Belkhadem ?

Le comité central du FLN est convoqué pour demain lundi. L’initiative lancée par Boudjemaâ Haïchour pour rassembler les signatures nécessaires pour sa tenue a, en effet, abouti, a appris «algeriapatriotique.com» de sources internes au FLN. Une action qui sonnerait le glas au règne controversé d’Abdelaziz Belkhadem. Ce dernier avait déjà confié à ses proches que si les redresseurs arrivent à convoquer la réunion du comité central, il ne lui resterait qu’à déposer sa démission.
Les organisateurs de cette session extraordinaire ont tenu à veiller à l’application stricte du règlement du parti afin que l’équipe de Belkhadem n’invalide pas cette rencontre importante pour le devenir du FLN pour un quelconque vice de forme. A l’ordre du jour, un seul point organique : l’exigence du départ du secrétaire général du FLN et de tous les membres du bureau politique.
Nous avons appris qu’au terme des travaux du comité central, il sera installé à la place du bureau politique un directoire pour gérer les affaires du parti jusqu’à la tenue des législatives. Après cette échéance politique, il sera décidé de la date de la tenue d’un congrès extraordinaire pour l’élection d’un nouveau secrétaire général et des membres du bureau politique. Il y a lieu de noter que ce directoire n’est autre que la commission des sages présidée par Boualem Benhamouda.
«algeriapatriotique.com» a appris des mêmes sources que les redresseurs ont adressé, récemment, une lettre au président d’honneur du FLN qui n’est autre que le président Bouteflika, dans laquelle ils lui ont expliqué leur démarche et le bien-fondé de leur action. Une lettre qui vise, quelque part, à faire sortir le président d’honneur du FLN du mutisme qu’il a observé à l’égard de la crise aiguë qui secoue ce parti.
Adel Hakimi

Comment (4)

    novembriste-janvieriste
    9 avril 2012 - 9 h 10 min

    il faut que le FLN se
    il faut que le FLN se débarasse de ses islamistes en « civil ». c’est une honte pour un parti de la Révolution d’avoir à sa tête un charlatan qui ne sait que confectionner les talismans ! les dobermanistes doivent aussi être mis dans leur cage. le jour où le FLN avait à sa tête un homme réformateur avec une vision claire, la justice somnumbule avait décidé autrement.




    0



    0
    Djamel
    8 avril 2012 - 22 h 46 min

    la malédiction poursuit le
    la malédiction poursuit le FLN depuis 2004, il n’y a que Ali Benflis qui peut conjurer le mauvais sort. bon courage à toute l’équipe de votre journal. c’est une bouffée d’oxigène pour nous qui sommes intoxiqués par l’information aux relents de bas intérêts




    0



    0
    kamel angag
    8 avril 2012 - 18 h 35 min

    qui a signifie la fin de
    qui a signifie la fin de mission pour le soudanais ,il ne sert plus




    0



    0
    légaliste
    8 avril 2012 - 12 h 48 min

    cela fait longtemps que le
    cela fait longtemps que le FLN est à la dérive. exactement depuis que Ali Benflis a été illégalement évincé. à quant le retour à la légalité ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.