Les importations de médicaments toujours en hausse

La facture de l'Algérie en produits pharmaceutiques importés a maintenu sa tendance haussière durant les sept premiers mois 2012, pour atteindre 1,35 milliard de dollars, contre 1,04 milliard à la même période 2011, en hausse de 29,41%, selon les Douanes algériennes. Les quantités de médicaments importées ont également connu cette tendance haussière avec une augmentation de près de 48%, passant de 13 347 tonnes les sept premiers mois 2011 à 19 753 tonnes à la même période de référence 2012, selon le Centre national de l'informatique et des statistiques (Cnis) des Douane. La facture des médicaments à usage humain reste la plus importante avec 1,28 milliard de dollars, contre 996,09 millions, enregistrant ainsi une hausse de 29,05%, selon les chiffres provisoires du Cnis. Le volume des importations des médicaments à usage humain a connu la même tendance, passant de 12 250 tonnes à 18567 (près de 52%), durant cette période de référence. Les produits parapharmaceutiques occupent toujours la seconde position dans la structure des importations des produits pharmaceutiques, avec un montant de 44,36 millions de dollars, contre 30,81 millions, en hausse de 43,97%. Malgré cette hausse relativement importante des importations des produits parapharmaceutiques en termes de valeur, la quantité importée, quant à elle, a pratiquement stagné à près de 783 tonnes durant les sept premiers mois de 2012. L'augmentation des prix sur le marché international de certains types de médicaments à base de molécules encore protégées par les droits de propriété a contribué à cette progression de la facture des importations. La taille du marché national des médicaments a atteint 2,9 milliards de dollars en 2011, dont 1,85 milliard d'importation et 1,05 milliard de production locale, dont 84% reviennent au secteur privé et 16% au public, selon l'Union nationale des opérateurs de la pharmacie (UNOP).
R. N.
 

Commentaires

    Les damnés de Algerie
    25 août 2012 - 9 h 36 min

    Prenez les statistitiques
    Prenez les statistitiques mondiales et comparez les chiffres par habitant avec les pays voisins et les pays frères, sans oublier de regarder vers le sud et tirez les conclusions! Quand on prive un peuple d’utiliser toutes ses ressources et capacités physiques et intellectuelles pour produire le médicament localement, on l’assassine! Alors, êtes vous d’accord avec nous que ceux qui sont responsables de cette situation lamentable sont des terroristes? Combien d’Algeriens continuent de souffrir de cette politique inhumaine du medicament cher et non disponible, alors que ceux qui veulent le statu quo continuent de sucer le sang du peuple et attendent la realisation de la Grande Mosquée d’Alger pour aller y prier de preference dans les premiers rangs! Hasbina Allah oua naama ouakil.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.