RCD : la direction limoge le Bureau régional de Béjaïa

Nouveau rebondissement dans la crise qui couve depuis plusieurs mois au sein des structures du RCD à Béjaïa. On apprend de source informée que la direction nationale du parti a décidé de mettre fin aux fonctions du président du Bureau régional de Béjaïa et de son staff, nommés fin mai dernier. La direction reproche à l’instance exécutive de cette wilaya, très importante pour le parti, son «immobilisme» depuis son investiture. Or, ces derniers y voient plutôt «un acte de représailles» suite aux mesures de suspension prises, cette semaine, par ledit bureau à l’encontre d’une vingtaine de cadres et de militants du parti, accusés entre autres de «faire dans le travail fractionnel» et de ne jamais consulter le bureau dans toutes les actions qu’ils entreprennent, à l’exemple de la commémoration du 56e anniversaire du Congrès de la Soummam, au village d’Ifri-Ouzellaguène. Cette sortie aura été, ajoute notre source, la goutte qui a fait déborder le vase. La même source explique que cette situation «est la conséquence d’une lutte plus ancienne, qui est même antérieure au dernier congrès, où une partie des militants, soutenus par des membres du secrétariat national, se sentaient victimes d’exclusion». On ignore pour l’instant si la direction compte prononcer d’autres sanctions à l’encontre des membres du Bureau, mais on s’attend déjà, à l’approche des élections du 29 novembre prochain, auxquelles le RCD va fort probablement prendre part, à un nouveau bras de fer entre les deux camps qui se disputent le leadership au niveau local.
M. L.

Comment (2)

    Maysar
    29 août 2012 - 21 h 38 min

    Par cet article ,on comprend
    Par cet article ,on comprend mieux pour qui roule le journaliste M.L !




    0



    0
    Anonyme
    27 août 2012 - 19 h 05 min

    le RCD existe-t-il en dehors
    le RCD existe-t-il en dehors de Béjaia et Tizi Ouzou ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.