Près de 22 000 Algériens ont acquis la nationalité française en 2010

Selon un rapport publié aujourd’hui par l’office statistique de l'Union européenne, Eurostat, près de 22 000 Algériens ont acquis en 2010 la nationalité française. Ainsi, l’Algérie occupe la deuxième place du classement des pays dont des ressortissants ont accédé à la nationalité française, avec 15% du nombre global qui s’élève à 143 000 personnes. En tête de ce classement figure le Maroc avec 19% du total. La Tunisie, quant à elle, vient en troisième position avec près de 6%, talonnée par la Turquie (5,9%). Douze Etats de l'UE ont accordé moins d'une nationalité pour 1 000 habitants, la moyenne européenne étant de 1,6 octroi pour 1 000 habitants. La France est au-dessus de la moyenne avec 2,2 octrois de nationalité pour 1 000 habitants. Les principaux groupes ayant acquis la nationalité d'un Etat membre de l'UE étaient constitués de citoyens du Maroc (67 000 personnes), de Turquie (49 900), d'Equateur (45 200), d'Inde (34 700) et de Colombie (27 500). En tout, 810 500 personnes ont acquis la nationalité d’un Etat membre l’UE. Les octrois de nationalité ont été les plus nombreux au Royaume-Uni (195 000 personnes), en France (143 000), en Espagne (124 000) et en Allemagne (105 000). Ensemble, ces Etats membres ont représenté 70% de toutes les nationalités octroyées dans l'UE27. Par rapport à 2009, le nombre d'acquisitions a augmenté de 4%, principalement en raison d'une hausse du nombre de nationalités octroyées par l'Espagne. En 2010, les nouveaux citoyens de l'UE étaient principalement originaires d’Afrique (29% du total des acquisitions de nationalité), d’Asie (23%), de pays européens hors UE27 (19%), d’Amérique du Nord et du Sud (19%), d'autres Etats membres de l'UE27 (9%) et d'Océanie (1%). Le gouvernement français a annoncé récemment sa volonté de faciliter les procédures pour l’acquisition de la nationalité. Désormais, tout émigré séjournant sans discontinuité depuis au minimum cinq ans en France et détenteur d’un CDD peut faire valoir son droit à la nationalité française. Dans une étude de 2008, Bernard Godard et Sylvie Taussig estiment à plus de 1,5 million le nombre d'Algériens de nationalité ou d'origine résidant en France.
Sonia B.

Comment (3)

    anonyme
    18 novembre 2012 - 1 h 12 min

    Par karim (non vérifié) | 16.
    Par karim (non vérifié) | 16. novembre 2012 – 22:39
    voila un revirement de l’histoire,dans le passe les français voulaient une Algérie française et bien ils auront une France algérienne.

    plutôt crever que se laisser envahir par nos éternels colons maghrébins,
    à part ça on a jamais voulu de votre France algérienne, rien à foutre de l’Algérie… abruti, avant de coloniser l’algérie, la république coloniale maçonnique française à colonisé ses propres peuples autochtones…
    par contre vous, vous avez voulu nous envahir pendant 1000 ans à partir de 732 et de l’armée de 100 000 maghrébins, vous avez aussi fait des millions d’esclaves européens avec vos ancêtres barbaresques.

    En gros, vous avez chercher le baton, vous le cherchez toujours en nous envoyant vos colons délinquants par dizaines de milliers, que dis-je.. de millions… ne te réjouis pas trop vite, ça pourrai vous retomber sur la gueule plus vite que tu ne le pense… tout comme ça retombera sur la tête de ces sales traitres d’élites pseudos Française qui exterminent leur peuple à petit feu en le remplaçant…

    je suis très fier de ce que j’ai écris, si je n’avais pas lu ton commentaire, je n’aurai probablement rien écrit




    0



    0
    algerian
    17 novembre 2012 - 14 h 47 min

    les collabeurs d un nouveau
    les collabeurs d un nouveau genre arrivent au pays des négateurs




    0



    0
    karim
    16 novembre 2012 - 21 h 39 min

    voila un revirement de
    voila un revirement de l’histoire,dans le passe les français voulaient une Algérie française et bien ils auront une France algérienne.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.