Les Algériens de France préparent une réponse à Gérard Longuet

Le mouvement citoyen algérien en France lance une pétition contre la provocation de l’ancien ministre français de la Défense, Gérard Longuet. «Face au comportement inacceptable et antirépublicain de Gérard Longuet, sénateur UMP et ancien ministre, il est du devoir de chacun de défendre la mémoire des martyrs, de tous ceux se sont sacrifiés pour l’indépendance de l’Algérie», souligne en préambule le texte de la pétition. Les initiateurs estiment qu’il «est temps de mettre fin aux agissements des nostalgiques de l’Algérie française» et d’imposer «le respect de la mémoire de tous les morts en regardant l’histoire commune lucidement». «Nous appelons tous les démocrates, les républicains, les pacifistes, les humanistes, tous les amis de l’Algérie et de la France à se prononcer et à condamner tous ceux qui attisent les haines», soutiennent-ils. Un rassemblement a été observé, aujourd’hui devant le siège du Sénat français, pour dénoncer ce bras d’honneur infâme de Longuet sur un plateau de télévision en octobre dernier fait à l’Algérie qui demande à l’ancienne puissance coloniale qu’était la France de reconnaître ses crimes commis durant les 132 ans d’occupation. Le comportement de cet ancien ministre a été qualifié par ce mouvement citoyen d’«irresponsable». Gérard Longuet est connu pour son appartenance à l’extrême droite française. Il était parmi les fondateurs du mouvement Occident, groupuscule d'extrême droite souvent impliqué dans des affrontements violents contre l'extrême gauche. Il a milité au sein du Front national auquel il a rédigé le premier programme économique en 1972. Gérard Longuet fait partie de cette minorité de la classe politique française qui est toujours nostalgique de l’Algérie française et qui nourrit une haine viscérale pour les Algériens. Son geste ignoble et déshonorant a été condamné aussi bien en France qu’en Algérie. Un geste qu’il dit «assumer pleinement» et qui continue de provoquer des réactions d’indignation plusieurs semaines après l’avoir «commis»
S. Baker
 

Comment (5)

    Times
    3 décembre 2012 - 17 h 24 min

    Amdhane, vous vous adressez à
    Amdhane, vous vous adressez à qui exactement ? si vous vous adressez à moi j’ai un pseudo et on peut en effet débattre, enfin si vous cessez de nous faire le n° usé de super nationaliste en utilisant le même argument que le régime a usé jusqu’à l’os : « dignité » , « chouhadas », ……… J’en ai vu des mec qui disent prêt à « mourir pour ce pays » en tapant sur la table, mais je sais aussi qu’être prêt à mourir pour ce pays ne signifie nullement que ce qu’on propose est bon pour le pays. Enfin, quand on met dans la sauce chouhada, cet argument que certains malins ne cessent d’utiliser et d’instrumentaliser ( à la télé Algérienne j’ai compté en moins de 50 mn 36 fois le nom « Chouhadas » de la bouchede ces politiques à un sous qui n’ont, en fait rien de sérieux à proposer pour l’avenir) peut apparaître comme inusable, c’est un peu vrai et pourtant le régime du FLN a réussi la prouesse le rendre banal pire même, quand on entend cet argument on pense tout de suite à cette clientèle du régime, la vorace « famille révolutionnaire » qui a fait du pays une vache à lait, on a plus envie de continuer à discuter.
    Et oui, maintenant quand on nous met dans la sauce le Coran par exemple et bien on discute de ce livre en toute liberté si non on rejette ! quand on nous met et remet la guerre d’Algérie dans la sauce, et bien on discute de tout y compris des centaines de milliers d’algériens assassinés par ce FLN pendant et après la guerre d’Algérie, on doit aussi discuter si c’est bien le combat du FLn qui avait « libéré » le pays ou juste De Gaule qui a décidé de quitter l’Afrique toute l’Afrique si c’est bien ce dernier qui l’avait décidé le FLN est donc une organisation néo-coloniale placée là par justement la France si non comment expliquer le fait que De Gaule avait éliminé toute les autres tendances politique algérienne dont le MNA et à sa tête Messali alors que le FLN venait de perdre la guerre sur le terrain ? !
    C’est de cette liberté là dont je veux parler moi, celle là même qui me permet de dire que dans la guerre d’Algérie qu’on a sacralisé à des fins politicien,il y a à boire et à manger alors tout argument basé sur cette guerre est systématiquement rejeté car, trop beaucoup trop exploité par le régime qui a ouvert une petite ligne de métro après 40 ans.
    Cordialement.




    0



    0
    amdhane
    1 décembre 2012 - 19 h 36 min

    quelle liberté dont vous
    quelle liberté dont vous parlez monsieur? je suis d’accord avec vous sur une partie de votre commentaire mais pas sur tout,parmi les algériens il en reste des vrais(es ) même une faible minorité restent attaché a cette terre très chère algérienne même si l’argent gouverne le monde aujourd’hui hélas!en ce qui me concerne tout se négocié dans la vie mais pas la dignité d’un homme, ce lui ou celle qui veux vendre son c……. pour faire plaisir a une nation qui nous porte comme un chagrin éternel , par respect a nous martyrs je dois leur rester fidèle ,et je m’en tape des gouvernants, mais cet énergumène a qui vous accordez de l’importance il s’est insulté tout seul il insulte sa république qui se prétend un berceau des droit de l’homme, sincèrement monsieur, les chiens aboient s , la caravane passe.




    0



    0
    fissa
    1 décembre 2012 - 10 h 30 min

    ce geste ne me choque pas il
    ce geste ne me choque pas il ne m’est pas destniner son destinataire c’est boutef et sa clique a commencer par le sinistre mohamed-cherif abbas que ceux qui se sentent blesser par ce bras d’honneur quitte la france ( mouvement citoyen algerien )en core une invention des sbires et les leches-bottes du pouvoir et bouteflika en particulier




    0



    0
    syriano
    1 décembre 2012 - 1 h 12 min

    je ne comprends pas pourquoi
    je ne comprends pas pourquoi c’est choquant
    un bras d’honneur et alors?????
    ils ont torturé et pratiqué l’assassinat generalisé(l’oas)
    en plus ce type est un franc masson
    mais bon,il faut savoir differencier gouvernement francais avec leur ordres emanent des usa sioniste et les francais qui sont nettement plus chaleureux heuresement.
    Ce n’est pas aux algeriens de france de faire cela…..ca n’a pas de sens,c’est aux francais de souche de manifester s’ils pensent que les algeriens valent mieux que cela.
    Je suis contre cette manifestation qui n’a pas de sens a par de pleurnicher face a une insulte,ce n’est pas digne des algeriens.
    LA TITRE EST MAUVAIS(selon mon bon sens),CE N’EST PAS ALGERIEN DE FRANCE MAIS ALGERIEN EN FRANCE




    0



    0
    Times
    1 décembre 2012 - 0 h 28 min

    Vous rêvez ! mais où sont-ils
    Vous rêvez ! mais où sont-ils ces « algériens qui préparent la réponse à G Longuet » ? Vous vous trompez, les premiers à avoir été satisfait par ce bras d’honneur ce sont justement les algériens, ils savent parfaitement que ce beau bras d’honneur n’est destiné ni à leur pays, ni à leur peuple et encore moins à leur nation: il est destiné à ce FLN qui squatte l’Algérie dilapide ses richesse et tue ses enfants.
    Attendez les algériens de France qui ont goutté à la liberté de et au bien fait d’un état de droit de jouer les marionnettes de l’amicale bras long à travers lequel on injecte pourtant des millions de dollars chaque années pour acheter la communauté algérienne installée en Europe, c’est quand même niet.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.