Vers la reconnaissance du Sahara Occidental par la Suède

Le gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) s'est félicité de l'adoption, hier mercredi, par le Parlement suédois d'une résolution demandant au gouvernement de son pays de reconnaître officiellement la RASD, rapporte aujourd’hui l'agence sahraouie de presse (SPS) citant une déclaration du ministère sahraoui des Affaires étrangères. «Le gouvernement sahraoui exprime, pour cette décision historique, sa profonde satisfaction, sa gratitude et ses remerciements au Parlement suédois et aux forces politiques, ainsi qu'au mouvement de solidarité avec le peuple sahraoui en Suède, qui, à travers cette position conforme à la légitimité internationale, contribuent à accélérer la décolonisation du Sahara occidental», a indiqué la même source. Cette décision démontre également que la communauté internationale «ne peut plus supporter l'intransigeance de l'occupant marocain et son rejet de la légitimité internationale à travers son occupation illégale d'une importante partie du territoire de la République sahraouie, pays membre de l'Union africaine (UA) reconnu par plus de 80 pays à travers le monde». Le Parlement suédois avait consacré sa séance d’hier mercredi au débat sur la résolution de la commission des affaires étrangères qui exhorte le gouvernement suédois à reconnaître la RASD.
R. N.

Comment (3)

    Alger4444
    7 décembre 2012 - 21 h 10 min

    Nous attendons officiellement
    Nous attendons officiellement une reconnaissance réelle pas un communiqué de parlement ce que je reproche que ces informations inexistantes dans le journal suédois avant de publier un article il faut une fiabilité de la presse et sa serinité et même si c’est le cas de cette reconnaissance il ne va peser sur la scène international car les nations unis sont pour l’autonomie du Sahara sous la souveraineté marocaine




    0



    0
    Patriotique
    7 décembre 2012 - 11 h 03 min

    La Suède est une monarchie

    La Suède est une monarchie constitutionnelle dotée d'un régime parlementaire. Le parlement décide, le gouvernement applique.




    0



    0
    Alger4444
    6 décembre 2012 - 20 h 17 min

    Une mauvaise information
    Une mauvaise information c’est le parlement qui veux reconnaître polizario pas le président et le gouvernement il faut corriger cette information




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.