Lancement du passeport biométrique le 15 janvier prochain dans 9 consulats à l’étranger

Une opération expérimentale de réalisation de documents biométriques (passeports) sera lancée le 15 janvier 2013 au niveau de 9 consulats à l'étranger, a annoncé samedi à Alger le secrétaire d'Etat chargé de la Communauté nationale à l'étranger, Belkacem Sahli. «Une opération expérimentale de réalisation de passeports biométriques au niveau de 9 consulats, dont 7 en France, 1 en Tunisie et 1 au Canada, sera lancée le 15 janvier 2013 afin de permettre aux ressortissants algériens établis à l'étranger d'obtenir des documents biométriques», a précisé M. Sahli lors d'une conférence de presse.
«Tous les centres consulaires seront couverts (en matière de documents biométriques) en 2013», a-t-il ajouté. Le secrétaire d'Etat a, par ailleurs, souligné l'importance de l'organisation de la communauté algérienne à l'étranger pour assurer une bonne prise en charge des préoccupations de ses membres, comme prévu dans le plan d'action du gouvernement. «Le projet d'installation d'un conseil consultatif de la communauté (nationale à l'étranger) sera concrétisé en 2013 ou au début de 2014», a-t-il fait savoir. M. Sahli a, dans ce contexte, mis en exergue «les efforts de l'Etat (concernant la prise en charge des besoins de la communauté algérienne à l'étranger) à la lumière de la réception de nouvelles infrastructures», rappelant l'inauguration la semaine dernière par le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, du nouveau siège de l'ambassade d'Algérie à Londres. S'agissant de la vision des membres de la communauté nationale à l'étranger quant aux réformes en Algérie, le secrétaire d'Etat a souligné que «les Algériens établis à l'étranger sont convaincus» que les réformes politiques et économiques engagées en Algérie «commencent à donner leurs fruits», tout comme «ils sont prêts à participer à ce projet».
Concernant la communauté algérienne en Syrie, M. Sahli a affirmé que l'Algérie suivait la situation des membres de sa communauté dans ce pays à travers un «état hebdomadaire» transmis par l'ambassade d'Algérie à Damas.
R. N.

Comment (2)

    Anonyme
    8 décembre 2012 - 17 h 15 min

    Esc ce que vous vous eted
    Esc ce que vous vous eted edmander d´ou vient ce Monsieur?
    (…)Leur but est de controller la Diaspora Algerienne.




    0



    0
    Anonyme
    8 décembre 2012 - 17 h 12 min

    Il vit ou ce Monsieur?
    Il vit ou ce Monsieur? Toujours les memes KHOBSISITES.
    Il doit venir voir ce qu´est devenu l´Ambassade d`Algerie a Berlin. Des gens ABSOLUMENTS INCOMPETENTS a commence par l´Ambassadeur lui-meme. Je n´ai jamais vu un tel (…). Regarder les Ambassades Marocaines et surtout Tunesiennes comment qu´elles s´occupent de leurs concitoyens et avec leur lobbyisme fort de leur pays respectives. Ce Monsieur dit que la Diaspora Algerienne croient aux reformes, qui sont entrain de donner leurs fruits. Je peux vous assurereque ce nèst pas du tout le cas. L´Algerie est devenu l´un des pays le plus corrompu aumonde, le plus sale, le pays ou la qualite de vie est la plus mauvaisw au monde.
    Question: Ca c´est des reformes reussies?
    Surtout avec leurs partis politique creaient de toutes pieces pour detruire la democratie.
    Regardez Monsieur a l´Etranger comment sont vu les AlgeRIENS.
    On controlle notre passeport dierct a notre descente d`avion avec des regards, qui ont dises tout sur ce pays de Mikkey. Oui il ya des solutions mais pas avec des monteurs comme ce Monsieur, qui ne fait rien a part voyager sur le dot du contribuable AlgeRiens.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.