L’IGF a établi 206 rapports durant la période 2011-2012

«Durant la période 2011-2012, nous avons établi 206 rapports touchant tous les secteurs et qui ont été tous transmis aux autorités concernées», a affirmé Mohamed Djahdou, directeur de l'Inspection générale des finances (IGF),  à des journalistes en marge des travaux des 6es assises des cadres et inspecteurs de l’IGF. Selon le chef de l’IGF, la totalité de ces rapports ont fait l’objet de suites de la part des autorités concernées par les secteurs en question et aussi par le gouvernement. S’agissant des grandes lignes du plan d’action de cette institution chargée du contrôle en aval des dépenses publiques, M. Djahdou a précisé que ce plan prend en compte la mise en œuvre du plan d’action du gouvernement tout en s’inspirant des orientations du ministre des Finances et des pouvoirs publics d’une manière globale. Les travaux des 6es assises des cadres et inspecteurs de l’IGF, ouverts sous la présidence de Karim Djoudi, ministre des Finances, se poursuivent à huis clos avec deux sessions. La première session est consacrée à la présentation du manuel des procédures et de l’outil informatique de contrôle des marchés publics, alors que la deuxième session se déroulera en trois ateliers dans l’après-midi. Les thématiques des ateliers portent sur l’évaluation des Caisses d’affectation spécifique (CAS), la mise en œuvre de la politique de l’habitat, et l’audit et le contrôle des entreprises économiques publiques (EPE).
R. N.
 

Commentaires

    boumediene
    27 décembre 2012 - 18 h 55 min

    JE SOUHAITERAIS QUE L’IGF
    JE SOUHAITERAIS QUE L’IGF FASSE UN SAUT A L’ANEP.IL VONT DÉCOUVRIR LE SCANDALE DU SIÈCLE.
    DES « CERTEFLOUKA » EN GUISE DE RESPONSABLES????????????




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.