Emirat du Qatar : premières fissures au sommet de l’Etat ?

Des médias arabes ont constaté l'absence de plus en plus remarquée du numéro deux de l’émirat du Qatar, l’inamovible Premier ministre Hamad Ben Jassim, gladiateur d’une diplomatie subversive, coupable d’avoir alimenté des foyers de tension dans de nombreux pays arabes, et timonier exclusif de la Ligue arabe. Deux hypothèses sont lancées dans certains grands titres de la presse à capitaux saoudiens. La première a trait à son attitude belliciste qui fait craindre aux pays du Golfe, Arabie Saoudite en tête, que le vent de la révolte souffle sur les monarchies pétrolières où les risques d’explosion ne sont pas écartés. L’insurrection au Bahreïn en est à sa deuxième année tandis que les échauffourées sporadiques rythment le quotidien des Saoudiens dans la région côtière d’Al-Qatif, à l’est du pays. Par ailleurs, pensent d’autres analystes, Hamad Ben Jassim commencerait à faire de l'ombre à l'émir Hamad Ben Khalifa, malade et dont les sorties publiques se font de plus en plus rares – sa visite qualifiée d’historique à la bande de Ghaza, en janvier dernier, l’avait un moment (re)propulsé au-devant de la scène, mais cela n’a pas duré longtemps. Pendant que Hamad Ben Jassim continuait à s’imposer sur la scène internationale et régionale, notamment à travers la Ligue arabe, sur laquelle il soufflerait le chaud et le froid, et à gérer directement la guerre secrète menée contre la Syrie, à laquelle son sort politique semble lié. L’échec patent de cette politique de déstabilisation de la Syrie a non seulement réduit l’influence et l’aura du Premier ministre, mais a fait perdre à son pays la confiance d’alliés de taille comme l’Arabie Saoudite, la Turquie, la France et même les Etats-Unis qui se sont donnés à fond dans cette guerre. Mais ce qui semble avoir donné le coup de grâce à l’ambitieux Premier ministre, c’est l’entrée en scène brusque de l’héritier du trône, Tamim Ben Hamad, pour représenter son père dans certaines cérémonies et réunions officielles, y compris au très puissant Conseil de la coopération du Golfe, et s’initier à la gestion des affaires internationales. Une rivalité est née entre les deux hommes. Les observateurs n’hésitent pas à parler d’une première fissure au sommet de cet émirat dont la grandeur ne tient qu’à son argent qu’il dépense à tort et à travers et en dépit du bon sens.
R. Mahmoudi
 

Comment (9)

    issam
    4 mars 2013 - 12 h 42 min

    Bouteflika a fait une
    Bouteflika a fait une connerie monumentale en faisant appel à l’argent du quatar pour investir dans une usine de production d’acier .Certes elle pourra créer des emplois et diminuer l’importation d’acier mais ,en contrepartie le quatar aura un pied en algérie .Pourquoi l’état algérien n’a pas ponctionné 0,5 % de sa réserves au usa pour son projet ?




    0



    0
    Raisonner
    3 mars 2013 - 19 h 28 min

    J’adore l’amour sans limite
    J’adore l’amour sans limite qu’ont les algériens pour le Qatar. Que pensez ous du fait que Boutef a passé une grande partie de sa carrière politique au Qatar et qu’il y aa donc noué des liens très étroits avec les Emirs du Qatar ?




    0



    0
    syriano
    3 mars 2013 - 19 h 27 min

    @00213
    Mon frere ne compare

    @00213
    Mon frere ne compare pas ce traitre,sioniste,criminel de guerre qu’est Hamad ibn al khra au grand Kadhafi(alah y rahmou) ou a un lion(assad)du type Saddam Hussein(alah y rahmou).
    1)Saddam Hussein a collaboré pour un moment pour l’empire,mais lorqu’il sagissait de trahir sa nation,il y a refusé,c’est la raison qui fait qui l’ont pendu le jour de l’Aid.Les USA ont fait des affaire avec lui,Saddam ne travaillait pas pour les USA.Saddam s’est fait manipulé en pensant qu’il avait un partenaire solide,sauf qu’il se sont joué de lui et l’ont trahi puis pendu car il ne s’est pas soumis intégralement
    Le grand chahid Kadhafi n’a jamais trahi sa nation,pareil il a essayé d’ameliorer son image depuis 2003 pour une paix durable,c’est un piege qu’il a payé cher,il aurait du rester un fervent anti-americano sioniste.C’est parce que Kadhafi a voulu creer une nouvelle monnaie basé sur l’etalon Or afin d’etre totalement indépendant et en adéquation avec l’islam qui a fait que l’empire l’a crucifié.Kadhafi est un pur Chahid qui a refusé de se prosterné face a l’empire,ce n’est pas un pantin sioniste du type Mahmoud Jibril.
    2)Moubarak et Ben Ali etait des vassaux des américano sionistes,ils ont fait leur boulot de vassalité,maintenant ils ont perdu le job qu les américano sioniste,ils termineront leur vie dans un palais avec plusieurs milliards de dollars et de lingots d’or comme Ben Ali pour le travail accompli.
    3)Hamad Ibn Al Khra lui va tres loin,les américano sionistes lui demandent de se prosterner,il va plus loin il reste des heures face a la prosternations et fait plus que le boulot necessaire,c’est un criminel de guerre.




    0



    0
    théo jasmin le laique
    3 mars 2013 - 18 h 24 min

    Hamad Ben Jassim surnommé en
    Hamad Ben Jassim surnommé en raison de embonpoint « le thonier » ou « la tonne », use et abuse de son statut de timonier et de ses largesses (taille 62).
    Je rappelle que le timonier n’est seulement que l’ officier en second.
    Qui est l’amiral ? Il faut rechercher les instigateurs de toute la malveillance perfide des pays du golf arabo persique non pas au sommet des états, mais au sommet des minarets dont les imams et autres prédicateurs machiavéliques distillent le poison salafiste, wahabite, et frère musulman mortsique, al bananien.

    L’amiral imamesque de la déconfiture, du statuquo, de la régression, de la déshumanisation, du tiers mondisme endémique arabo musulman, trouve sa source dans les rescapés du système éducatif algérien comme mokthar laid mokthar le borgne, ou de droukel….. et de leur volonté de massacrer le peuple algérien, d’en découdre avec l’occident, d’en découdre avec la laïcité, d’en découdre avec les droits de l’homme d’en découdre avec l’humanisme et les états séculiers afin de ramener l’espèce humaine à la période bénie par les bédouins chameliers à savoir le 7 ième siècle.

    j’espère ne pas être censuré, tous les algériens ne sont pas des obsédés de la religion, des bigots sans cervelle..il existe aussi des algériens pro occidentaux, laques….qui ne sont ni les laquais de m’état algérien, ni les serviteurs des constantes nationales, ni les serviteurs zélés du nationalisme panarabiste, qui nous a irrémédiablement mené en 50 ans dans les tréfonds des abimes du sous développement et du repli sur soi.




    0



    0
    TARIK-BAB EL OUED
    3 mars 2013 - 17 h 13 min

    NON ! NON ! , »TAMIM BEN HAMAD
    NON ! NON ! , »TAMIM BEN HAMAD AL DEUXIÈME » EST LE SEUL HÉRITIER LÉGITIME DU TRÔNE.D’AILLEURS C’EST LE CHOUCHOU DE SA MÈRE  » MOUZA BEN TROISIEME ».
    MOI JE SUIS POUR LA LÉGITIMITÉ.




    0



    0
    00213
    3 mars 2013 - 15 h 59 min

    Khadafi a roulé pour Sarko
    Khadafi a roulé pour Sarko puis ils l’ont buté
    Saddam a roulé pour les USA puis ils l’ont buté
    Ben Ali a roulé pour la France puis ils l’ont neutralisé
    Moubarak a roulé pour les USA puis ils l’ont neutralisé
    .
    La vraie question n’est pas de savoir si ce traitre (qui a trahi son propre père) va sauter ou non. CAR CELA EST UNE CERTITUDE !
    Mais plutôt s’ils vont le buté ou le neutralisé…




    0



    0
    Horizon
    3 mars 2013 - 12 h 06 min

    N’a t-il pas mis son père en
    N’a t-il pas mis son père en prison pour lui prendre sa place au sommet du pays.
    Ce ne serait que le dahout chaar qui se succède de père en fils .
    A son tour d’être emprisonné voir plus !!!!
    Allah aura raison d’eux et de ceux qui les glorifie …..




    0



    0
    chark
    3 mars 2013 - 11 h 26 min

    Ce sanglier golfe nous pose
    Ce sanglier golfe nous pose beaucoup de probléme et on continu de lui derouler le tapie rouge à chaque fois qu’il vient salir le sol du pays des un millions de chouhadas , je ne comprend toujours pas l’hatitude de nos dirigeant qui se soumettent au dictat de ces petro-dollars ! le minimum serait de quitter la ligue des traitres arabes !




    0



    0
    syriano
    3 mars 2013 - 10 h 29 min

    Que ce criminelle de guerre
    Que ce criminelle de guerre de Hamad Ibn Al Khra puisse mourir dans une mort cruelle a l’image de ce qu’il mérite.
    Je demande Allah(swt)qu’il le fasse mourir le plus rapidement dans une mort cruelle inshaallah
    Amine
    C’est une personne qui a beaucoup oeuvré pour le « fassade »généralisé,c’est véritablement un fervent serviteur du dajjal,toalement dévoué a lui.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.