Albert Farhat à Algeriepatriotique au sujet de l’affaire Merah : «La piste du loup solitaire s’effondre»

Algeriepatriotique : Une année est passée depuis les tueries de Montauban et Toulouse. Que faut-il retenir de l'affaire Merah ?

Algeriepatriotique : Une année est passée depuis les tueries de Montauban et Toulouse. Que faut-il retenir de l'affaire Merah ?
Albert Farhat : Alors que la France rend hommage à Imad Ibn Ziaten, l’enquête avance et la piste du «loup solitaire» s’effondre chaque jour un peu plus. A la veille de ces commémorations, France 3 a produit des documents démontrant que Mohamed Merah était connu des services des renseignements dès octobre 2006. Sur une photo, on aperçoit Merah, à côté d’un homme, brandissant un couteau de boucher au-dessus du Coran. Alors âgé de 18 ans, Mohamed Merah était en contact avec des membres de groupes et de cellules salafistes et il était inscrit au fichier «S» (Sûreté de l’Etat) pour ses liens avec la mouvance salafiste, à la suite de ce rapport. Sur un autre document, on le voit en photo sur une moto orange, une moto qui appartient à un homme qui projetait de commettre un attentat en Irak. Autant de preuves qui permettent d’écarter d’un revers de la main la piste d’une auto-radicalisation derrière les barreaux depuis 2009. En fait, dès le mois de mai 2007, Merah était considéré comme un «djihadiste radical». Un an après les tragédies de Toulouse et Montauban, le procureur de Toulouse, Michel Valet, ne cache pas que des hommes ont été jugés parce qu’ils se revendiquaient de Mohamed Merah : «On a eu des illustrations sérieuses, avec deux prises d’otages dans les semaines qui ont suivi, l’une dans le quartier de Merah, avec des individus qui, dans le déroulement des faits, se sont réclamés des actes de Merah», explique le procureur. «Je ne laisserai rien passer de tout ce qui pourrait ressembler à une apologie de Mohamed Merah.» En France, actuellement, il y a des dizaines de Mohamed Merah.
Les médias français continuent de faire de cette affaire leurs choux gras. Pourquoi ?
C’est un bon moyen de cacher la misère et un bon moyen de détourner l’opinion publique au lieu de faire éclater toute la vérité.
Pourquoi la famille de Mohamed Merah a fait en sorte de saboter la défense de son propre fils ?
Il faut poser la question au père Merah et au reste de la famille de M. Merah. Mais surtout au père qui dès le début de cette affaire l’a considérée comme un fonds de commerce en voulant vendre l’histoire de son fils à la presse. De toute façon, son fils Abdelghani n’a-t-il pas vendu l’honneur de la famille dans son livre ?
Une enquête a été diligentée pour retrouver ce troisième homme dont parle Abdelkader Merah. Pourquoi les recherches ont-elles été arrêtées subitement ?
Une enquête qui va rester dans les tiroirs de la DCRI et de la justice française. Maintenant, c’est à Abdelkader Merah de prouver qu’il y a vraiment un troisième homme.
Nous avons eu vent que Mohamed Merah aurait été entendu par la police algérienne en 2006. Confirmez-vous cette information ?
C’est à partir de cette information que le juge français Trevedic a déclaré que Mohamed Merah «est un agent double» (fin de citation). Il appartient à la police algérienne de dire si cette arrestation de Merah a vraiment eu lieu en Algérie en 2006 ou en 2010 ou pas.
Une association a été créée pour retirer l'affaire au père de Mohamed Merah. En a-t-elle le droit ? Réussira-t-elle ?
Cette association, Al-Karama, qui affirme qu’elle prendra le relais de l’affaire de M. Merah, ne dispose pas de fondements juridiques solides.
Vous avez déclaré que vous procéderiez à une contre-enquête dans cette affaire. Avez-vous des éléments qui prouveraient la manipulation de Merah ou son implication dans ces tueries ?
Par rapport à cette question, je vous informe que je suis en pleine préparation d’un livre, une contre-enquête en effet, sur cette affaire. Le livre reprend tout ce qui a été dit depuis le début. Votre journal sera parmi les premiers à connaître les détails de cette contre-enquête.
Interview réalisée par Mohamed El-Ghazi

 

Comment (9)

    bilal
    12 mars 2013 - 21 h 23 min

    Il est vrai que cette affaire
    Il est vrai que cette affaire contient des zones d’ombre très troublante.Mais je dit attention quand même ,car -je suis sur le terrain- une partie de la jeunesse algérienne de France vire a l’idéologie « salafiste » et guerrière. Etant moi même naît en France j’ai des amis qui ont viré a fond contre l’Algerie qu’ils qualifie de « régime mécréant » et je l’ai entendue souvent et parfois j’ai eu de vrai dispute avec des copains d’enfance.Soyons vigilant.Nous dénonçons le terrorisme car c’est un crime contre l’humanité ,mais nous disons aussi qu’il faut cessez de manipuler a des fins politiques

    Anonyme
    12 mars 2013 - 16 h 07 min

    personnellement j’ai bcp de
    personnellement j’ai bcp de doute..quant a l’implication? direct –ou indirect~~dans la morts des 7 victimes…je vais vous dire…pourquoi ..tout au début …les témoins ont dit..qu’ils ont vu°°un mec blanc de type européen, de grande taille avec un tatouage au cou..se diriger->vers l’école israélites puis sort son arme et tire..ban ban..puis il disparait avec sa bécane~direction->->? ben peut être->-> la DGSE ou DCRI 😉

    salim
    12 mars 2013 - 14 h 56 min

    Avec les faits que tout le
    Avec les faits que tout le monde à apprit dès le début. Il ressort que Merah a travaillé pour la DCRI.

    Ils l’ont manipulé et quand il s’est rendu compte de la supercherie, ils l’ont liquidé. Alors qu’il leur était facile de le capturer vivant.

    Et malheureusement vivant, il aurait déballé beaucoup de choses.

    Ils sont jusqu’au cou, et donner ainsi plusieurs pistes auditions et arrestations d’autres personnages, va permettre de noyer l’affaire et faire oublier qui est réellement derrière.

    djel
    12 mars 2013 - 14 h 10 min

    Cet article, c’est de la
    Cet article, c’est de la merde !!! on apprend rien, et Algerie patriotique s’honnorerai à ne pas donner la parole à des cons, qui viennent se faire de la pub !!! Je pense que votre credibilité en depend !!! Si Albert Farhat a un truc à dire, dont acte. Si ce n’est pas le cas, arretez de nous prendre la tête avec des histoires qui ne tiennent pas la route, comme la venue de Chakib Khalil à Alger !!!!!!!!!!!
    Verifiez vos sources, sinon changez de metier !!!!!

    Anonyme
    12 mars 2013 - 13 h 46 min

    Vous nous souler avec
    Vous nous souler avec l’affaire Merah
    C’est bon on a eu les preuves évidente qu’il faisait partis de la DCRI,c’est un patriote francais qui a oeuvré pour l’empire
    Il a soit fait cela volontairement,soit été manipulé
    Dans tous les cas c’etait un agents francais,il etait membre de la DCRI,c’est pas notre probleme,c’est un probleme francais

    Ould Hammou
    12 mars 2013 - 13 h 18 min

    En vérité, Merah était
    En vérité, Merah était manipulé par le Mossad, et même les jeunes juifs et leur père sont des indisérables en Israel, une famille anti sioniste. les autres sont des légionnaires sans aucune importance. Ces cibles qui ont étaient désigné à Merah par le Mossad dont l’agent coordinateur est  »Hassen de la DCRI / DGSE. Donc il ne faut pas couvrir le solein par le tamis. Merah devrait activer l’or de la campgane présidentdielle au profit de Sarkozy soutenu par tous les juifs et les Israëliens. Il falait faire peur aux français et ca n ‘a pas marché. Le ‘équipe d’intervention Française avait reç un ordre stricte de tuer loa cible afin qu’il ne parle pas. Merah est sorti par le Balcon sans aucune arme en tentant de sauter à terre il a été tué froidement un assassainat claire et net.

    axelpanzer
    12 mars 2013 - 12 h 32 min

    En fait j’étais tres étonné
    En fait j’étais tres étonné de voir ce kamikaze se promener comme s’il était chez lui, en israél, c’est donc qu’il avait bénéficié de la couverture des services des affaires étrangères françaises en israel qui ont du etre contacté par la dcri!!!la clé du mystere se trouve là en israel ,chez le mossad qui lui a du relever le caractère peu probant du jeune homme,par leur profonde connaissance des islamistes!!!!!!

    Anonyme
    12 mars 2013 - 12 h 19 min

    Fin 1994 détournement de
    Fin 1994 détournement de l’avion d’Air France quatre Mohamed Merah se font abattre, on ne saura jamais comment ces 4 gringos ont réussis a faire entrer des armes dans un avion ou moi je peine a y faire passer une épingle a nourrice. Mi 1995 Mohamed Merah(Khaled Kelkal)pose une bombe qui n’explosera pas sur une voie de TGV et sera identifié grâce une empreinte laissé sur un bout de scotch. Scoop un journaliste film, on peut y voir Mohamed Merah(Kelkal) se faire exécuter par un gendarme motivé par son collègue qui lui dit « finis le,finis le » cela alors qu’il est a terre et blessé, curieusement cette vidéo ne sera plus jamais rediffuser sur nos ondes. Début 2012 Mohamed Merah se fera abattre alors qu’il ne dispose d’aucun otage et se trouve encerclé,ce Mohamed là aime les voyages,le ski,les discothèques,l’alcool et les armes alors qu’il est au RSA(environ 400€/mois). Ne pas oublier que tous ces Mohamed Merah on cette fâcheuse habitude de sortir du bois quelque mois avant les élections présidentiel Française et ont comme fâcheuse habitude de mourir sans pouvoir donner leurs versions des faits.

    00213
    12 mars 2013 - 11 h 24 min

    Pourquoi cette affaire à 1
    Pourquoi cette affaire à 1 mois des élections présidentielle française ?
    Pourquoi l’on t il éliminé ?
    Pourquoi n’a t il pas était arrêté plus tôt ?
    Pourquoi ont ils fait duré le suspens-spectacle aussi longtemps ?
    Pourquoi pour un commentaire faisant l’apologie du jihadisme sur internet ont peut être envoyé en prison et lui qui se rend au Pakistan, au Yémen puis en Israël est passé inaperçu ?
    Pourquoi une partie du dossier est classé secret-défense ?
    .
    Parce que Mohamed Merah, c’était le PETIT zigoto manipulé qui devait donner la GRANDE victoire à Sarkozy. (une sorte de « 11 Septembre » français)
    .
    N’oubliez JAMAIS qu’ils ont fabriqué la peur de l’islam (islamophobie) et aujourd’hui ils sont passés à la deuxième étape qui est de construire la haine de l’islam à travers ces égarés (que dieu les guide et nous guide)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.