Cynique Amnesty

On connaît depuis quelque temps l’hypocrisie débordante des pays occidentaux sur la scène internationale. On commence maintenant à s’habituer au cynisme de leurs organisations satellites. Amnesty International, qui en est une, même si elle fait tout pour le cacher, a montré une désinvolture choquante dans la déformation des faits en livrant son commentaire sur le traité, pour le moins ridicule, qui porte sur le commerce des armes, voté à l’esbroufe, comme tant d’autres résolutions, par l’Assemblée générale des Nations unies. Ainsi, en écoutant un des responsables d’Amnesty dire que ce traité est «susceptible d'empêcher les livraisons d'armes aux pays qui risquent de les utiliser pour commettre des atrocités», on peut penser qu’il parle d’Israël, par exemple, champion des massacres d’enfants pour peu qu’ils soient Palestiniens et habitent Ghaza. Non, le pays visé par cette déclaration est la Syrie, déjà cible d’un terrorisme international dont les armes sont acquises grâce au «commerce» encouragé par les pays occidentaux qui ont voté le traité. A en croire les activistes d’Amnesty, ce sont les dirigeants de l'Iran, de la Corée du Nord et de la Syrie qui sont derrière les massacres des petits élèves des écoles en Afghanistan, appelés «victimes collatérales» comme si cette précision pouvait diminuer ou, pire, justifier l’horreur du crime. A entendre Amnesty, on dirait que les armes dont le traité réglemente le commerce ont été utilisées par un de ces trois pays pour envahir l’Afghanistan et l’Irak. Amnesty ne peut ignorer d’où viennent les envahisseurs qui «massacrent les peuples». Ceux-là, oui, doivent être privés d’armes pour qu’ils ne puissent pas commettre leurs crimes. Enfin, est-ce l'Iran qui exporte les armes pour maintenir un business florissant en entretenant un environnement mondial hostile et en exacerbant la haine entre les différentes communautés qui peuplent cette Terre ? Amnesty sait quel est le pays le plus réputé au monde pour les tueries qui frappent un «nombre considérable de victimes civiles». Ce n’est ni la Syrie, ni l’Iran, ni la Corée du Nord. Il arrive que ces choses se passent ailleurs qu’aux Etats-Unis, mais dans un autre pays occidental, l’Allemagne ou la Norvège, où un tueur qui refuse d’être qualifié de fou a tué une centaine de «victimes civiles».
Kamel Moulfi

Comment (7)

    syriano
    5 avril 2013 - 7 h 43 min

    @Kamel Moulfi
    Mettez des

    @Kamel Moulfi
    Mettez des guillemets sur la colonie d’israel, s’il vous plait,quand vous ecrivez:
    « on peut penser qu’il parle d’Israël, par exemple, champion des massacres d’enfants pour peu qu’ils soient Palestiniens et habitent Ghaza »
    la colonie d’israel,l’entité sioniste ou « israel » n’est pas un etat,il n’a pas de frontiere fixe(chaque mois ses frontieres grandissent),on ne peut donc pas parler d’etat que l’on soit pour ou contre cette colonie.
    De plus l’Algerie ne reconnait pas,a juste titre et selon les conventions du droit international, cette colonie comme etat.Une colonie n’est pas un etat.
    Ceci dit merci pour cet éditorial qui rappelle l’imposture des ONG,qui ne sont en réalité que des organismes truffés d’agents etrangers au service de l’empire.




    0



    0
    ABDELAZIZ
    4 avril 2013 - 20 h 04 min

    Amnesty, reporters sans
    Amnesty, reporters sans frontiéres et tutti quanti, tous à la solde du groupe bilderberg




    0



    0
    Anonyme
    4 avril 2013 - 15 h 29 min

    L ‘ONU c’est déjà une
    L ‘ONU c’est déjà une organisation criminels…alors! comment vous voulez..que ces ONG..travaillent pour le biens êtres de l’humanité?? réveillez vous..mes chers compatriotes..tous çà ..c’est du pipeau..les sionistes et les franc-maçons contrôlent tout..le conseil de sécurité {insécurité} l’ ONU, FMI, les banques, les médias, les ong, les islamsites…etc




    0



    0
    Ezzine
    4 avril 2013 - 13 h 47 min

    Les Russes et les Chinois
    Les Russes et les Chinois avec le reste des pays du Brics essayent de leur côté de remettre sur le droit chemin le conseil de sécurité des nations unies pour obliger ses membres à se conformer aux lois universelles.
    Ces américains et leurs valets européens qui l’ont, depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, exploité pour satisfaire leurs égoïsmes s’y opposent avec entêtement et veulent rester des canailles internationales.
    Viendra-t-il enfin le tour de toutes ces autres » organisations mafieuses » lesquelles sous couvert de la générosité, de l’aide et de secours font escroquer des pays et des peuples tout entiers pour permettre à leurs employeurs de disposer de ces pays et faire maintenir l’hégémonie des barons de la mafia américano-euro-sioniste sur l’ensemble des richesses de la planète.




    0



    0
    axelpanzer
    4 avril 2013 - 13 h 24 min

    un quatrain de nostradamus
    un quatrain de nostradamus dit qu’un empire du moyen orient s’associera à un monarque du « nord » pour frapper avec une force redoutable le tyran du monde!!la frappe dans la prophetie aura lieu!!!!




    0



    0
    nacera
    4 avril 2013 - 8 h 15 min

    La mafia occidentale n’aime
    La mafia occidentale n’aime pas la concurrence même lorsqu’elle opère dans d’autres pays. Le but est de récupérer du terrain et les ong sont le chien qui délimite leur territoire en pissant là ou il peut. Là ou il y a des mafieux, ces ong ont la chance d’avoir un ancrage.




    0



    0
    00213
    4 avril 2013 - 7 h 48 min

    Toutes ces organisations
    Toutes ces organisations non-gouvernemental (ONG) sont des organisations pro-gouvernemental.
    .
    Dans chaque classement, chaque déclaration ou chaque dénonciation de scandale, il y a un objectif et donc une stratégie.
    La preuve :
    ILS ONT NOMME BARACK OBAMA : PRIX NOBEL DE LA PAIX !!!!!!!!!!!




    0



    0

Les commentaires sont fermés.