Affaire des films X : des peines de 3 à 10 ans de prison requises

Des peines de 3 à 10 ans de prison ont été requises par le ministère public, dans la nuit de jeudi à vendredi,au tribunal d'Annaba, à l'encontre des huit personnes inculpées pour une affaire des films X impliquant un ressortissant français. Il a été requis au cours de ce procès qui se déroule à huis clos, 10 ans de prison à l'encontre de trois accusés, en l'occurrence Jean-Michel Baroche (67 ans), de nationalité française, principal accusé, de S. A., un élu de la commune d'Annaba, et de B. R., médecin-gynécologue. Le procureur a également demandé au tribunal, à l'issue de son réquisitoire, deux peines de 5 ans de prison pour A. F., une fonctionnaire de la wilaya et M. Y., médecin, ainsi que trois peines de 3 ans d'emprisonnement pour B. Y., médecin, K. H., médecin et N. S., chauffeur. Ces huit personnes sont poursuivies dans cette affaire pour onze chefs d'inculpation, parmi lesquels : production et diffusion de films pornographiques, incitation à la débauche, viol, détention de drogue et non dénonciation de crime. L'affaire remonte au mois d'avril 2012 lorsqu'une des victimes, une jeune fille, avait déposé plainte auprès des services de la Sûreté nationale, dénonçant l'existence d'un réseau d'atteinte aux mœurs, avec à sa tête un ressortissant français, patron d'une pseudo-agence de mannequinat. Une douzaine de victimes de ce réseau, dont deux mineures au moment des faits, et 23 témoins devaient être entendus lors de ce procès à l'ouverture duquel la presse a été priée de quitter la salle d'audience à la demande de la défense.
R. N.

Comment (5)

    JELFAOUI ARABI
    21 avril 2013 - 7 h 46 min

    IL FAUT LES CLASSER AVEC LES
    IL FAUT LES CLASSER AVEC LES BARONS DE LA DROGUE ///FAUTE DE QUOI SA VA SE PROPAGER DANS TOUTE L ALGERIE PAS DE PITIE POUR CETTE VERMINE WA ENROUH ENCORE PLUS LOIN IL YA DU SIONNISME ET DU MOSAD .ET LE BUT EST BIEN CONNU ….ILFAUT LES SOULER LES DROGUER DESTABILISER LA CELLULE FAMILIALE AVEC LE SLOGANT DE LA DEMOCRATIE ET LES DROITS DE L HOMME …… ROUDOU BAALKOUM HAJA KHATIRA ALA AWLADNAS…. SEF ELHAJAJ EJELFAOUI ENAILI




    0



    0
    yassou
    20 avril 2013 - 14 h 13 min

    ça fait mal d’apprendre ça –
    ça fait mal d’apprendre ça – moi la peine de mort je la regrette quand je vois des pseudo médecins vendre les mœurs de leur société algérienne à des étrangers – je considère ça comme une forme de haute trahison – enfin je suis pas juge te peut être tant mieux.




    0



    0
    syriano
    19 avril 2013 - 19 h 52 min

    decevant
    la justice a été

    decevant
    la justice a été trop indulgente
    Normalement minimum 20 ans
    De toute façon je doute qu’a leur sortit ils n’auront pas de probleme.
    Et c’est tant mieux




    0



    0
    djel
    19 avril 2013 - 11 h 58 min

    Entre 3 et 10 ans ??? Adarbou
    Entre 3 et 10 ans ??? Adarbou yamahoume ba 20 ans !!!
    J’espère que le Président (Le juge) ne suivra pas les réquisitions du Procureur de la République, et qu’il sera au bas mot, 2 fois plus sévère !!!!




    0



    0
    salim
    19 avril 2013 - 11 h 56 min

    Très bien, la loi s’aplique
    Très bien, la loi s’aplique aussi bien pour les francais que les algeriens, pas de pitier pour ses satanistes,au suivant…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.