Affaire des films X : sept ans de prison pour Baroche

Le principal accusé dans l’affaire d’atteinte aux mœurs jugée durant deux jours au tribunal d’Annaba (600 km à l'est d'Alger), Henri-Antoine Jean-Michel Baroche (67 ans), a été condamné, aujourd’hui vendredi, à sept ans de prison ferme et au paiement d’une amende de 200 000 DA. Une peine de six ans de prison ferme, assortie d’une amende de 200 000 DA et d’une interdiction d’exercice de mandat électif pendant 10 ans, a été prononcée à l’encontre d’Abdelhak Saâdna (57 ans), ancien élu de la commune d'Annaba. Reda Boubaker, chauffeur (36 ans), a écopé, quant à lui, d’une peine de six ans de prison ferme assortie d’une amende de 200 000 DA, tandis que Fadila Amrane, fonctionnaire (36 ans) et Youcef Matmati, médecin gynécologue (59 ans), ont été respectivement condamnés à une année de prison ferme en plus d’une amende de 20 000 DA. Trois autres inculpés, tous médecins, en l’occurrence S. N. (63 ans), H. K. (57 ans) et B. B. (63 ans) ont été acquittés. Les chefs d’inculpation retenus ont trait au «viol», au «détournement de mineures de moins de 18 ans», à «la production, la diffusion et la commercialisation de films pornographiques», à «la détention de drogue» et à «l’infraction à la législation des changes». Le ministère public avait requis, dans la nuit de jeudi à vendredi, des peines de 3 à 10 ans d’emprisonnement pour les huit personnes accusés dans cette affaire, avant que la défense, constituée de 14 avocats, ne plaide «l’absence de preuves matérielles». Quatre témoins sur les 23 convoqués et quatre victimes sur 10 se sont présentés à l’audience. Cette affaire remonte au mois d’avril 2012 lorsqu’une des victimes, une jeune fille, avait déposé plainte auprès des services de la Sûreté nationale, dénonçant l’existence d’un réseau d’atteinte aux mœurs, avec à sa tête un ressortissant français, patron d’une pseudo-agence de mannequinât. Ce procès s’était déroulé à huis clos, la presse ayant été priée de quitter la salle d’audience, à l’ouverture du procès, sur demande de la défense.
R. N.
 

Comment (3)

    Anonyme
    21 avril 2013 - 11 h 00 min

    Incroyable !!!!! Quand je
    Incroyable !!!!! Quand je pense qu un jeune algérien de 14 ans est retenu au Maroc que personne ne réagir . Notre gouvernement nous fait du foutage de gueule !!!!!!!
    Ha !!!! Il ne faut pas fâche la France ,que faite vous pour ce jeune au Maroc , sont intégrité physique et moral ne vous touche bien sur .




    0



    0
    Anonymesexy
    20 avril 2013 - 10 h 09 min

    et la liberté du sexe on en
    et la liberté du sexe on en fait quoi du moment ou tout le monde est d’accord ou est le mal les parties fines c’est super vive la liberté de faire ce qu’on veut de son ……




    0



    0
    Anonyme
    20 avril 2013 - 5 h 42 min

    7 ans et 200 000 dinars
    7 ans et 200 000 dinars d’amandes s’est du foutage de gueule, je suis prêt a parier que dans 4 mois il est extradé et parade à Paris.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.