Les questions de la prime de zone et des corps communs seront tranchées dans «les prochains jours»

Le ministre de l'Education nationale, Abdelatif Baba Ahmed, a affirmé aujourd’hui lundi que les revendications socioprofessionnelles relatives à la prime de zone et aux corps communs seront tranchées dans «les prochains jours». Les promesses faites par le gouvernement dans ce domaine «sont consignées et effectives», a précisé Baba Ahmed en marge de la conférence nationale des directeurs de l'éducation des différentes wilayas du pays, rappelant que le Premier ministre avait instruit le ministère des Finances et le secteur de la fonction publique de prendre les mesures nécessaires pour la prise en charge de ces préoccupations. Certains établissements éducatifs au sud et dans les Hauts-Plateaux avaient observé une grève pour appeler à la satisfaction de leurs revendications socioprofessionnelles, dont l'augmentation de la prime de zone.
R. N.
 

Commentaires

    00213
    30 avril 2013 - 8 h 18 min

    Comme d’habitude du
    Comme d’habitude du bricolage…
    .
    Augmentations, subventions, primes c’est la méthode des incompétents !
    Financer la richesse c’est créer plus d’inflation.
    Il faut donc créer de la richesse.
    .
    A commencer par faire UN GRAND MÉNAGE DANS NOS INSTITUTIONS.
    Il y a énormément de monde à virer. Et énormément de gens compétents à recruter.
    Le gouvernement doit prendre le taureau par les cornes. Il doit arrêter de protéger certains nantis car il est entrain de s’autodétruire.
    .
    Une société qui ne fait plus confiance en ses institutions et qui ressent de la haine à son encontre, c’est une bombe à retardement !
    .
    STOP A LA MAFIA DES IMPORTATEURS
    STOP AU RECRUTEMENT DES  » FILS DE » ET « AMI DE » POUR LES POSTES A RESPONSABILITÉ
    STOP A LA CORRUPTION
    STOP A LA FAINÉANTISE DES INSTITUTIONS PUBLIQUES
    STOP AUX GASPILLAGES
    STOP A LA DESTRUCTION DE L’ÉDUCATION
    STOP A LA NOBLESSE HAGARA AU DESSUS DES LOIS




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.