A-t-on promis la Coupe d’Algérie au Mouloudia d’Alger ?

Comment expliquer le geste non sportif du Mouloudia d’Alger, dont les dirigeants et les joueurs ont regagné les vestiaires immédiatement après le coup de sifflet final de la Coupe d’Algérie qui s’est jouée aujourd’hui au stade du 5-Juillet ? Le refus d’un club de se faire attribuer les médailles d’argent par un représentant du gouvernement est inédit dans les annales du football algérien. C’est la première fois, en effet, depuis l’Indépendance, qu’une équipe de football adopte un tel comportement irrévérencieux envers les responsables politiques présents au stade et envers l’ensemble des supporters. Cette attitude antisportive traduit-elle un sentiment de trahison après le score favorable à l’USM Alger, alors que d’aucuns pariaient sur une victoire «politique» du Doyen à la veille de l’annonce par les cercles proches du président Bouteflika d’une participation de ce dernier à l’échéance de 2014, pour briguer un quatrième mandat ? Il est difficile, certes, de confirmer l’existence d’un lien direct entre ce qui vient de se passer au stade du 5-Juillet et les manœuvres entamées en haut lieu pour préparer l’opinion publique à un nouveau mandat pour le président sortant. Mais il faut dire que les dirigeants du Mouloudia d’Alger avaient planté le décor, voici quelques semaines, en brandissant une immense banderole avant l’entame d’un match, soutenant la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à la prochaine présidentielle. Il n’est un secret pour personne, en tout cas, que les tribunes des stades ont toujours servi à la propagande, à travers des slogans «concoctés» dans des officines secrètes, allant dans un sens ou un autre et servant de véritable baromètre politique au travers duquel transparaît une tendance au détriment d’une autre. On ne saura sans doute pas à quel degré une telle hypothèse est plausible, mais il est certain que la malaise subit du Président a faussé bien des calculs, jusque dans l’arène sportive.
Réda B.
 

Comment (45)

    axelpanzer
    3 mai 2013 - 13 h 53 min

    ne vous meprenez surtout pas
    ne vous meprenez surtout pas sur les supporters,sellal n’avait pas à les saluer;les supporters sont les supporters,des gens vulgaires,voyous sans culture prets à casser et caillasser!!il ne faut pas cacher le soleil avec un tamis!!!!




    0



    0
    Raselkhit
    3 mai 2013 - 11 h 02 min

    Docteur on peut être d’accord
    Docteur on peut être d’accord à une condition .Rappeler que des années durant nous avons appris à nos enfants l’arrogance que tout leur était du qu’ils n’avaient rien à respecter que le gouvernement et le pouvoir politique c’est leur ennemi que seuls les gagnants sont les plus forts en oubliant de leur rappeler que l’on gagne par l’effort et le travail et non par la volonté de je ne sais « quel mur invisible »Aujourd’hui nous payons la facture donc les sanctions doivent être à la mesure de la faute c’est à dire l’interdiction de participer à toute manifestation sportive pour au moins deux à trois ans.Les supporters ont montré leur degré de conscience puisque personne n’est venu apporté un quelconque soutien ni aux joueurs ni aux dirigeants incapable et surtout complètement défaillants bien au contraire ils ont défilé à travers la capitale avec leurs frères de l’USMA




    0



    0
    AnonyBoualem
    3 mai 2013 - 10 h 00 min

    Sonatrach patron du Club
    Sonatrach patron du Club aurait du donner au président qu’elle a délégué les instructions pour que les joueurs aillent se faire remettre les médailles qui leur reviennent. Ceux ne sont que des salariés du club et les accuser comme le fait un certain Ghrib (d’où est sortie cette pesonne) est inepte. Une médaille cela compte dans dans la vie sportive d’un joueur même si elle lui rappelera une finale perdue. Sonatrach appartient à l’Etat et l’Etat a été réprésenté par le premier ministre du Gouvernement pour décernér les médailles à l’occasion de cette finale, le comportement des dirigeants est une offense à leur employeur le Gouvernement




    0



    0
    scorpion2012
    3 mai 2013 - 7 h 08 min

    LE COMPORTEMENT DE CE GHRIB
    LE COMPORTEMENT DE CE GHRIB EST VRAIMENT GHRIB.(étrange et bizarre)comment ose t-il défier le wali d’alger les médias avant la rencontre d’un mois comment ose t–il rassurer la présence de mr le président a la finale, qui lui prétend l’aimer comment se fait il largue des grossièretés a la tv comment se fait il un club aussi propre historique connu dans le monde entier soit préside par un (ignare) d’ailleurs pourriez vous nous donner son cv ?je dis a ghrib notre président ne peut tendre la main a un taré comme toi, tu as assez souillé notre pays a travers les médias internationaux, en particulier el DJAZEERA, qui profite tjrs des mauvaises postures , un evenement pareil , tu dois payer cher .prions dieu de bannir et punir ce qui souillent et ternissent l’image et la dignité algérienne quelque soient les problemes LE LINGE SAL SE LAVE ENTRE NOUS .(FAMILLE°) je dis a ghrib aussi , tu as assez vu certainement les supporteurs du mca et usma defiler ensemble? ALORS rbaht el ayb BATEL.et tu ne peux etre plus algerien que les algeriens .je te dedie la chaNson de cheb bilal DERJA DERJA LABGHIT TERBAH ANDEK GHI TIH OUTAGBAD GHIRIH TAKHSER FILAFER




    0



    0
    Krimo
    2 mai 2013 - 19 h 10 min

    Chapeau Monsieur GHRIB:
    Vous

    Chapeau Monsieur GHRIB:
    Vous avez été magnifique de courage et de culot. Vous avez montré à tout le peuple que ce pouvoir ne vaut rien puisque un vaurien comme toi a bafoué tout un état bati sur du Haf.




    0



    0
    le compagnard
    2 mai 2013 - 17 h 54 min

    Dans une équipe, la pièce
    Dans une équipe, la pièce maîtresse ne peut être que l’entraineur, quelque soit le régime du foot ball.
    C’est pour cela que je condamne l’entraineur, un homme qui a trop exprimé son énervement durant tout le match, et qui n’a fait aucun geste pour calmer ses : sincèrement, je pense qu’il ne peut en aucun cas être un éducateur, car il lui est impossible d’être calme; et ce, malgré son talent d’ancien footballeur qui a fait beaucoup de bien pour le pays.
    Il aurait dû, au moins, aller s’excuser auprès des dirigeants du pays en assistant à la distribution des médailles.
    Ce n’est qu’une partie de football.




    0



    0
    agarziz
    2 mai 2013 - 17 h 41 min

    Il est important de souligner
    Il est important de souligner que ce geste de mauvais perdant est avant tout anti-sportif, car en soulignant l’aspect manque de respect envers les autorités, cette équipe de foot pourrait se faire passer pour une héroïne devant ses abrutis de supporters. Ceci dit, les responsables sportifs et politiques, au plus haut niveau, ne feront rien du tout et ne sanctionneront personne par populisme.




    0



    0
    Walho
    2 mai 2013 - 17 h 11 min

    L’enfant gâté du Sport en
    L’enfant gâté du Sport en Algérie qui se retourne contre ses protecteurs . Et ceux-ci ne récoltent que ce qu’ils ont semé . Bien fait pour votre gueule . Vous versez des milliards dans les comptes de repris de justice , des voyous de la pire espèce qui n’en demandent pas tant , vous puisez dans les caisses de l’Etat pour payer des joueurs en centaines de millions mensuels qui n’arrivent même pas à avoir leur place de remplaçant en équipe nationale car ils ne sont en fin de compte que des canards boîteux . Vous vous rabaissez , aussi puissants que vous prétendez être , devant une oligarchie qui a mis tout le sport en Algérie sous sa coupe et qui n’a aucun respect pour l’éthique sportive bafouée et écrasée par la voyoucratie . Vous avez tué le volley-ball , le hand-ball , l’haltérophilie , la boxe , et j’en passe , dans toutes les autres villes et villages d’Algérie juste pour les mettre à la merci d’une minable équipe à laquelle vous avez offert toutes les facilitations financières possibles et inimaginables . La joie que doivent ressentir Gherib et ses acolytes n’a d’égale que votre impuissance à assainir un secteur qui va à vau-l’eau . Je vois d’ici la face de Tahmi en train de se faire remonter les bretelles dans les vestaires par des vauriens qui éxultaient à l’idée de tenir tête à tous les Dirigeants Algériens réunis dans la tribune officielle . Vous voyez l’erreur ? N’oubliez pas ce que dit le proverbe algérien – Kabbarna belhmar wdernalou bridaa , kber weld el hram webda yedrab bezzouidja – ( Donnez trop d’importance à l’âne , il se retournera fatalement contre vous en vous assénant des coups avec ses pattes de derrière – ) . Quant aux sanctions , les protections dont ils se prévalent se mettront en branle pour leur permettre de continuer encore et toujours à couler l’Algérie vers les profondeurs des classements mondiaux . Nwaklou aalikoum Rabbi Soubhanou .




    0



    0
    Kassa
    2 mai 2013 - 16 h 52 min

    Ils doivent rembourser
    Ils doivent rembourser l’argent de sonatrach car c’est l’argent du peuple et que ce peuple ne veut pas donner son argent a des voyous ,il en a besoin pour les pauvres et les malades de ce pays.c’est le vide qu’à laisse les honnêtes gens qui a permis à ces voyous de diriger un club aussi prestigieux que le MCA. La sanction doit être exemplaire sur le plan sportif que financier et même juridique.




    0



    0
    NOUNOUMCA
    2 mai 2013 - 16 h 05 min

    HADDAD ACHETTE TOUS LE MONDE
    HADDAD ACHETTE TOUS LE MONDE ET GHIB PASSE COMME VOYOUS, ya bardine gloub




    0



    0
    NOUNOUMCA
    2 mai 2013 - 16 h 02 min

    Ghrib à gâchis la finale.
    Ghrib à gâchis la finale. VÉRITÉ CACHE, lui qui a scannés les billets, les 18 blessés c’est Ghrib, l’arbitre scandaleux apparemment Ghrib pas Haddad l’ami de tous le monde.
    l’argent sale de HADAD.
    N’sitou El-Kheir ya M’ssamiya 1937, le Cadeau de Bologhine




    0



    0
    Anonyme
    2 mai 2013 - 15 h 23 min

    …et dire que ces joueurs
    …et dire que ces joueurs pardon ces voyous gagnent beaucoup d’argent comme ce vaurien qui gagne selon des mouloudéens plus de 220 000 000 par moi…




    0



    0
    An
    2 mai 2013 - 12 h 57 min

    Ne connaissant pas bien le
    Ne connaissant pas bien le milieu de football, j’ai cherché qui était ce Omar Ghrib qui fait jaser toute l’Algérie et ai cherché sur youtube. Je suis tombé sur une vidéo ou on peut voir un homme qui ressemble a tout sauf a un dirigeant et a qui il manque 24 dents dans la bouche.




    0



    0
    zaki
    2 mai 2013 - 12 h 50 min

    je demande aux responsables
    je demande aux responsables du mouvement sportif nationale de préserver les athlètes des jeunes catégories dans toutes les disciplines sportives,en sanctionnant par radiation a vie les irresponsables de cette ânerie sportive.il faut que l’exemple de bonne conduite vient des dirigeants d’abord et le transmettre au jeunes ou sinon comment voulez vous qu’un supporteurs devienne fair-play lorsqu’il voit le responsable de son club préféré faire des conneries pareils.il faut prendre ce sujet au sérieux pour éviter que demain des lynchages d’arbitres ce feront en live a télévision.




    0



    0
    axelpanzer
    2 mai 2013 - 12 h 19 min

    oui ,mais le MSPB ne
    oui ,mais le MSPB ne representait rien du tout,tellement rien que la faf a outrepassé ses prerogative et l’a évincé de son droit a l’accession en favorisant tlemcen par benaamiss!!!!
    quand aux princes éconduits du mouloudia:pouce renversé de la plebe!!!!




    0



    0
    men men
    2 mai 2013 - 12 h 00 min

    C HONTEAU VIVE ESS SETIF
    C HONTEAU VIVE ESS SETIF




    0



    0
    Anonyme
    2 mai 2013 - 11 h 12 min

    Il y a eu un précédenten 1990
    Il y a eu un précédenten 1990 avec le MSPB
    Il faut rappeler que ce n’est pas la première fois qu’une équipe battue en finale de Coupe d’Algérie boycotte la cérémonie de remise des médailles. Lors de la finale de 1990, le MSP Batna, battu par l’ES Sétif, avait refusé de monter à la tribune officielle pour protester contre l’accession en première division du WA Tlemcen à son détriment, s’estimant lésé par la FAF, mais le club n’avait pas été sanctionné .




    0



    0
    Anonyme
    2 mai 2013 - 11 h 08 min

    تعد مولودية الجزائر ثاني فريق
    تعد مولودية الجزائر ثاني فريق يقاطع حفل تسليم الميداليات في تاريخ نهائيات كأس الجمهورية بعد فريق مولودية باتنة صائفة 1990…

    Voyons, faut s informer avant de publier quoi ce soit Messierus les journalistes.




    0



    0
    kamel
    2 mai 2013 - 10 h 59 min

    honte à toi voyou ,ghrib,
    honte à toi voyou ,ghrib, c’est de toi que je parle,degage du milieu sportif




    0



    0
    Hamidou
    2 mai 2013 - 9 h 42 min

    L’enfant gâté voulait jouer
    L’enfant gâté voulait jouer même avec le sifflet pour satisfaire ses caprices. Non ni sifflet ni barbe à papa! Mécontent il s’est puni au coin en infligeant une gifle à tous ses fans et à la nation. Honte à ses éducateurs! Vive le bon gagnant et bonne chance pour la prochaine In chaa Allah!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.