La bataille d’Al-Qussayr ou comment l’Occident est en train de perdre la guerre en Syrie

Le conflit syrien opère un tournant décisif depuis le déclenchement de l’offensive sur cette ville frontalière d’Al-Qussayr, dans la province de Homs, réputée être le fort imprenable des insurgés, et dont l’armée syrienne a déjà reconquis les principaux quartiers, d’après les dernières informations provenant du front. Soixante miliciens ont été abattus pendant la seule journée de dimanche, alors que la bataille se poursuivait avec la même cadence de pénétration dans les différents quartiers et faubourgs de la ville. Un commandant de l’armée régulière, interrogé par la correspondante de la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen, a indiqué que l’armée régulière s’est emparée du siège de la municipalité sur lequel ses hommes ont hissé le drapeau syrien, pendant que des équipes du génie s’occupaient à déminer le terrain pour permettre aux troupes de poursuivre leur avancée vers le nord de la ville, ultime repaire des miliciens. L’officier a indiqué que l’armée a donné l’assaut après l’expiration de l’ultimatum lancé aux insurgés pour déposer leurs armes. L’importance stratégique de ce succès est aussi liée au fait que les milices armées perdront ainsi un couloir essentiel d’acheminement d’armes et de combattants depuis le nord-ouest du Liban, où elles jouissent de soutiens actifs, notamment chez les salafistes et le Courant du futur de Saâd Al-Hariri, ennemi traditionnel du régime syrien. Cette énième débâcle des groupes armés, après celle de Baba Amrou et d’Alep, où des groupuscules islamistes affiliés au Front de la Nosrah avaient érigé des émirats, marque un retour en force de l’armée et du gouvernement syriens, qui font face à une offensive terroriste d’une rare violence. Selon des statistiques récentes, 45 000 «djihadistes» de différentes nationalités, dont 5 000 Saoudiens et 2 000 à 3 000 Tunisiens, ont été engagés dans cette guerre. Le président Bachar Al-Assad, dans une récente déclaration à des médias étrangers, s’est dit néanmoins sceptique à la fois sur la volonté des puissances occidentales à aider à instaurer un processus politique de sortie de crise, et sur la capacité de l’opposition à «imposer le cessez-le-feu à des groupes incontrôlables». Une façon de dire aussi que seule une contre-offensive générale est en mesure de trancher le débat. Avec cette nouvelle déroute des opposants armés liés à Al-Qaïda, le conflit syrien s’achemine soit vers une résolution définitive soit vers un embrasement généralisé dans la région si les puissances occidentales, la France en tête, s’obstinent à parrainer les islamistes qu’elles combattent au Mali et dont elles constatent, désarmées, la montée en puissance en Tunisie et en Libye. Autre espoir pour les insurgés, Israël dont le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, vient d'annoncer de nouvelles frappes aériennes contre la Syrie pour – il ne le dit pas – desserrer l'étau sur les combattants d'Al-Qaïda.
R. Mahmoudi

Comment (15)

    NASSER
    1 juin 2013 - 13 h 43 min

    A PROPOS DE LA
    A PROPOS DE LA TURQUIE
    _______

    … Que fait la communauté internationale ?
    ______

    Gaz lacrymogènes, pompes à eau, matraques, arrestations violentes etc, ce fut le sort réservé aux Turcs par les islamistes au pouvoir. Le calme est enfin revenu samedi au petit matin à Istanbul, au terme d’une nuit de violents affrontements entre forces de l’ordre et manifestants opposés à un « projet d’urbanisation » insiste la presse « mainstream ». Or, il y a tout un paquet de griefs que le peuple turc a contre le régime du premier ministre Recep Tayyip Erdoğan.
    A force de foutre la merde chez les autres -passez-moi l’expression-, ce clown à la tête de la Turquie depuis 11 ans, fait la volonté de l’Occident et du Qatar. Mais là, il risque de payer cher cette alliance bidon, lui, qui fait partie de l’OTAN et que les Turcs n’en veulent pas. Au coeur des affrontements, la belle place Taksim, au centre d’Istanbul. Les protestataires, dont certains portaient des foulards ou des masques de chirurgien sur le visage, ont scandé des slogans appelant à « l’unité contre le fascisme » et à la « démission du gouvernement ».
    Pensez-vous vraiment que pour un projet urbain on ira jusque-là ? Depuis des mois, les Turcs refusent la politique d’agression du régime Erdogan vis à vis de la Syrie. Mais ça, la presse occidentale refuse d’en parler. Le peuple turc a refusé le déploiement des missiles Patriot au long de sa frontière avec la Syrie. Le peuple turc a protesté contre l’attentat de Reyhanli, sachant que c’était l’oeuvre des turcs et non du Gouvernement syrien comme voulait le faire croire Erdogan.
    Souvenez-vous, à la suite du double attentat qui avait visé Reyhanli, une ville située aux frontières syro-turques, qui a fait 46 morts et plusieurs blessés, plusieurs centaines de Turcs avaient manifesté pour crier leur colère et exiger la démission du premier ministre islamiste Erdogan. Ces derniers accusaient leur premier ministre d’avoir entraîné la Turquie dans un conflit avec la voisine syrienne. Mais Francervinfo dans une désinformation digne de la Gestapo, avait fait de ces manifestations, des événements contre Bachar al-Assad. Notre posteur Le Caïd avait publié une vidéo qui démasquait Francetvinfo (lien). Mais, ces derniers n’ont toujours pas retiré leur post mensonger, ce qui montre bien le mépris de ces gens pour la vérité.
    « Les choses qui arrivent aux autres commencent déjà à m’arriver ? », doit se dire ce fou à lier de Erdogan. Ce n’est que le début.

    Allain Jules

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=AJeb96sdrxs




    0



    0
    Ali
    21 mai 2013 - 20 h 05 min

    Je conseille à Qatar et à
    Je conseille à Qatar et à l’Arabie Saoudite d’arreter de dresser une partie du peuple syrien contre une autre dans le but de faire leu Califat qui viendrait les introniser comme Calife des pays verdoyant qu’est la Syrie avec ses mille et une sources douce. Le Qatar et l’Arabie commencent à être pointés du doigt et à être détester dans toutes les capitales du monde. Si les qatariens et les saoudiens veulent habiter et vivre dans des pays verdoyant, qu’ils le fassent avec leu investissement, mais qu’ils s’installent ailleurs en simple resident ou citoyen s’ils veulent acquerir la nationalité du pays où ils vivraient, mais qu’ils abondonnent l’idée de voler à ces pays leur souveraineté en finançant des mercenaires. Qatariens et saoudiens, installez vous ailleurs, là ou la température n’atteint pas les 60°C à l’ombre, mais installez-vous en citoyens ou résident et cessez de financer des guerres que vous créez grâce au pétrodollars. Vos réserves seront épuisé dans moins de 30 ans et à ce moment, vous serez bannis de partout car on se rappellera de vous dans les autres pays comme les financiers de la destruction de la Syrie, de l’Afghanistan et de la Libye, de l’Algérie pendant les années 90, de l’URSS. L’ardoise est lourde et vous risquez de le payer trop cher pour vous et pour vos enfants qui seront bannies de partout puisque leur ascendant ont utilisé la manne pétrolière pour engendrer des guerres ailleurs au lieu de préparer l’avenir de leur nation et de leur enfants.
    Arrêtez la destruction de la Syrie, car vous ne faîte qu’aggraver votre cas et condamner les futures générations à vous haïr et à vous identifier comme les destructeurs du monde.
    De toute façon, la Syrie, l’Irak qui vous avez detruit avec vos accolytes les américains, la Tunisie a qui vous avez confisqué la révolution en installant des islamistes au pouvoir, une révolution faite par des syndicalistes au lettres de noblesse et à qui vous avez volé la victoire pour placer vos pions islamistes.




    0



    0
    Ali
    21 mai 2013 - 9 h 46 min

    Les saoudiens et le Qatar
    Les saoudiens et le Qatar perdent leur temps en croyant pouvoi conquérir la Syrie




    0



    0
    RAMO
    21 mai 2013 - 4 h 37 min

    TOUT CA C EST JUSTE POUR
    TOUT CA C EST JUSTE POUR ISOLER L IRAN QUI EST UNE RÉEL MENACE POUR TOUTE LE MOYEN ORIENT ET ISRAËL.VOILA LA RAISON QUI POUSSE LES WAHHABITES ET LES MICROS ÉTATS DU GOLF A INTERVENIR ET FINANCER SOUS LES ORDRES DES AMÉRICAINS ET ISRAÉLITES.




    0



    0
    Mohammed
    20 mai 2013 - 21 h 19 min

    Ceux qui sèment le vent,
    Ceux qui sèment le vent, récoltent la tempête !

    Je suis persuadé que cette bande enragés de « djihadistes » seront livrés à eux-mêmes et liquidés par leurs sponsors actuels. Les USA ont déjà commencé à tracer tous les « djihadistes » afin de les éliminer le moment venu.

    On verra sans doute après coup une nouvelle guère « fratricide » entre ces « djihadistes » et leurs sponsors arabes et occidentaux. un juste retour de la manivelle.

    Qui vivra verra !




    0



    0
    Inspektor Tahar
    20 mai 2013 - 16 h 56 min

    La bataille d’Al-Qussayr ou
    La bataille d’Al-Qussayr ou comment l’Occident est en train de perdre la guerre en Syrie….Ce qui me fait de la peine dans ce conflit c est le pauvre peuple Syrien enfants, femmes, vieillards…des innocents. Pour les combattants qui recherchent le pouvoir et tous ses avantages….c est le risqué a prendre quand on veut faire la révolution….Il fallait s en douter avec une opposition composée d islamistes
    pas grande chance de réussir avec l’expérience de la guerres au moyen orient depuis 2001…Je demande a Dieu qu’il epargne la vie des innocents et qu’il ramène la paix dans ce pays et que tous les syriens se remettent au travail pour rebâtir tout ce qu’a été détruit….Le million de réfugié devrait retourner chez lui le plus tot possible…God Bless the Syrian People




    0



    0
    Adel
    20 mai 2013 - 16 h 28 min

    Une vérue créee de toutes
    Une vérue créee de toutes pièces par la perfide albion dans le désert d’arabie, dans le but de foutre la merde chez les arabes. Cette vérue c’est le Quatar.
    Quelle ignomonie un bédoin veut donner des leçons aux pays des assyriens avec 4 000 ans d’histoire le berceau de toutes les inventions avec babylone.
    Monsieur Nasrallah tu es l’honneur des musulmans et des arabes, que tu sois du côté des résistants je n’en ai jamais douté. Tes stratèges ont infligés une leçon aux sionistes, qui n’oseront plus s’attaquer à notre cher
    Liban,
    Vive la syrie, vive Assad.




    0



    0
    Reda
    20 mai 2013 - 14 h 41 min

    A mort les
    A mort les salafou-wahabite.

    Vive l armée syrienne !!

    God bless Bachar Al Assad !!

    God bless Syria !!.




    0



    0
    00213
    20 mai 2013 - 13 h 42 min

    Comment voulez vous qu’une
    Comment voulez vous qu’une armée composée :
    – De musulmans d’origine européenne, pour la plupart anciens gangsters, dealeurs, braqueurs reconvertis en prison.
    – De jeunes du Golf ayant vécus toutes leurs vies dans le confort et l’opulence.
    – De magrébins complétement pommés, sans aucune idéologie et qui se tartinés la veille les cheveux de gel, partant au jihad plus par défaut que par volonté suite à l’échec d’avoir rejoint « l’eldorado européen ».
    – De musulmans qui ne vont pas combattre s’ils ne reçoivent pas leurs soldes.
    – D’islamistes qui ont appris tous les recueils attrayant au jihad avant même d’avoir appris leur quatrième sourate.
    – De musulmans qui vont en guerre au nom de leurs imams et qui prient pour lui et qui vivent pour lui à croire que Dieu en devient secondaire.
    – De quelques syriens incultes tombés dans le piège de la démocratie Al Jazeerienne.
    .
    On peut dire que tout est joué d’avance…




    0



    0
    Imkah
    20 mai 2013 - 13 h 34 min

    C’est un peu la defaite des
    C’est un peu la defaite des auxilliares arabes de l’occident dans la region avec en tête la Jordanie ,l’Arabie S et le Qatar!Rien que le Qatar a depensé 3 milliards de Dollars durant ces deux années du conflit syrien pour soutenir les terroristes et affaiblir soi disant le front pro-iranien?! Ah ,que c’est beau la dictature !quand on depense sans que le peuple ne puisse controler!




    0



    0
    Chawi pure laine
    20 mai 2013 - 12 h 43 min

    ils ont sous estimé Bachar
    ils ont sous estimé Bachar ils pensent qu’il est comme Kadafi alors que le gars a étudié à Cambridge dans une université de prestige, wallah il va dératiser la région et je prie dieu de l’aider à exterminer la mauvaise graine, j’aimerais aussi que les islamistes minables de chez nous puissent aller en Syrie au moins on sera sur qu’ils ne reviennent plus




    0



    0
    titoAnonyme
    20 mai 2013 - 12 h 01 min

    et le Golan toujours occupé
    et le Golan toujours occupé par les israélien attend cette même armée pour le libérer . il faut une information objective sur ce conflit qui déchire la Syrie . cette armée d’assad que vous glorifiez n’a telle pas massacrés les forces palestino-progréssites (libanais) pendant la guerre civile du Liban alors qu’ils étaient sur le point de remporter une victoire décisive sur les fores libanaises (chrétiens et leurs alliés )sans oublier le massacre de tel zaatre à Beyrouth .pourquoi soutenir un régime qui utilise ses avions contre son propre peuple et qui massacre les femmes et les enfants .pour l’opposition armée y’a un point noir c’est le front nosra clone d’el qaida source de tout ternissement de soulèvement dans le monde arabe.




    0



    0
    Anonyme
    20 mai 2013 - 8 h 22 min

    Pour les mercenaires de
    Pour les mercenaires de l’impérialisme arabe adeptes des thèses de Michel Aflaq, le peuple Syrien ne compte pas la seule chose qui compte c’est « eux » et l’occident, ils n’ont que faire de la liberté des peuples qu’ils soient arabes, Turqumans, Kurdes, Somalis, Tubus ( tchadics), berbères ou Africains, non il n y a que « l’Arabe » et l’occident sur cette Terre et bien les non « Arabe » comme ceux que je viens de citer à commencer par les arabes vous disent merde !
    le peuple Syrien va bel et bien sortir du joug ällaouito- Chretienne et cela ne veut pas forcement dire que la Syrie sera sous le dictat des Sunites. ceux sur ce site qui se croient dans les années 70 se trompent d’époque, réveillez vous !




    0



    0
    Anonyme
    20 mai 2013 - 7 h 52 min

    remplacez svp le mot
    remplacez svp le mot « Djihadistes » par « Terroristes »




    0



    0
    marekchi
    20 mai 2013 - 7 h 40 min

    Cette offensive nous fait
    Cette offensive nous fait chaud au coeur tout en esperant que la Syrie connaîtra le calme d’antan in chaallah




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.