Un ancien compagnon d’Oussama Ben Laden jugé à Alger

Le tribunal criminel près la cour d'Alger examinera le 4 juin prochain l'affaire du présumé terroriste K. Rabah, qui appartenait au réseau terroriste d'Al-Qaïda, dirigé par Oussama Ben Laden, avant d'adhérer dans les années 1990 à l'organisation terroriste des Groupes islamiques armés (GIA) activant en Algérie, où il a mené plusieurs attentats terroristes, a-t-on appris aujourd’hui mardi de source judiciaire. Même s'il activait en Algérie, le terroriste maintenait le contact avec le réseau Al-Qaïda, jusqu'à son arrestation par les forces de l'Armée nationale populaire (ANP) en 2005 dans la wilaya de Aïn Defla. Durant cette opération, l'ANP avait réussi à éliminer 11 terroristes sévissant dans la région. Le prévenu est accusé d'«avoir dirigé un groupe terroriste activant au centre et à l'ouest du pays, impliqué dans plusieurs attentats terroristes, massacres, enlèvements et torture». Il est également poursuivi pour son implication dans plusieurs attentats et massacres lorsqu'il était «émir» de la katiba «El-Ahoual» activant sur l'axe Aïn Defla-Médéa-Chlef. Le plus grave des attentats qu'il eut à diriger fut l'attaque terroriste ayant ciblé une caserne militaire à Cherchell.
R. N.
 

Commentaires

    h2 so4
    21 mai 2013 - 18 h 31 min

    Attachez le et lubrifier le
    Attachez le et lubrifier le au petit lait et laissez le au soleil pour les mouches jusqu a ce que la mort s ensuit
    c est un criminel made in sionistan




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.