L’Etat va sévir contre la mafia de la publicité

Grande appréhension dans les milieux des éditeurs depuis quelques jours. Et pour cause. L'Agence nationale de l'édition et de la publicité, Anep, vient de décider d'appliquer une ancienne disposition relative à l'organisation de la publicité institutionnelle destinée à la presse écrite, apprend-on de source proche de cette agence étatique. Ainsi, selon cette disposition, la publication d'annonces publicitaires rédigées en langue arabe sera désormais du seul ressort de la presse écrite d'expression arabe. Celles rédigées à l'origine en langue française devront être publiées exclusivement dans la presse d'expression française. Cette ancienne disposition est de nature à reconfigurer fondamentalement et rapidement le paysage éditorial national, dès lors que beaucoup de titres sont concernés par cette mesure qui devrait logiquement mettre fin à l'anarchie qui règne dans ce secteur depuis des années, et qui a profité à un certain nombre d'éditeurs attirés par la manne publicitaire servie gracieusement par l'Etat, mais aussi à tout un cartel d'éditeurs parasites qui usent de leur influence pour s'assurer une grande part de la rente. Ces éditeurs n’assurent pas le service public en contrepartie duquel ils sont censés bénéficier de ces annonces qui transitent obligatoirement par l’Anep et qui coûtent des milliards au Trésor public. Cette décision de l’Etat de mettre de l’ordre dans la corporation ne semble être qu'une première étape dans cette guerre déclarée aux nombreux imposteurs qui ont créé des journaux pour détourner «légalement» de l’argent public. On parle de milliards de centimes récupérés par des pontes du régime, dont, notamment, le président d’un groupe parlementaire et ancien porte-parole d’un des trois partis de l’Alliance, ainsi que de nombreux autres responsables politiques et députés proches du pouvoir. On apprend que les choses ont été prises en main sérieusement en haut lieu et que des mesures sévères vont être adoptées pour mettre fin à cette mafia de la publicité étatique. Nous y reviendrons avec plus de détails.
R. Mahmoudi
 

Comment (21)

    ibnaarabi
    25 juillet 2013 - 23 h 54 min

    cela ne m’etonne nullement
    cela ne m’etonne nullement dans un pays livré à des ogres depuis son indépendance. Des ogres bien entretenus, soutenus, engrossis par le sultanat de la fratrerie au pouvoir depuis 1999. Tous des corrompu. le seignrur n’avait -il pas dit à son messager Osée puisque le peuple est corrompu ; Oh Osée prenez pour femme une corrompue, vous aurez des fils de corrompus par ce que le pays est corrompu… tous des voleurs.




    0



    0
    Walho
    26 juin 2013 - 13 h 49 min

    La populace a tellement
    La populace a tellement entendu ces inepties qu’elle s’est auto-immunisée contre les mensonges . La mafia qui gangrène ce pays depuis le soixante-deuxième sous-sol jusqu’au sommet de la commanderie s’en tape hallabassement de ce que disent les irresponsables qui croient tenir le gouvernail . C’est sucré dans tous les domaines et tous secteurs confondus . Alors dites-nous ya si Aït Amara , que peut faire Sellal contre une armada de roitelets régionaux ? Absolument rien , et il le sait parfaitement puisqu’il a été lui aussi en son temps wali . Mais pour le théâtre , il vocifère à tout va , jouant le rôle qui lui a été attribué par ses maîtres . Il n’est qu’écume et bruit médiatique . Juste pour la galerie . Il sait , lui , qu’au pays des miracles , l’argent coule à flots . Tel un torrent impétueux , il creuse dans le labyrinthe décisionnel , avilit les consciences et se déverse dans les comptes en banque des paradis fiscaux .Toutes les canailles le savent aussi . Puisqu’elles entrent dans le circuit les mains dans les poches et ressortent multi-milliardaires . Sans rendre compte à personne , et sans peur d’une justice plus apte à condamner pour une grivelée que pour un très gros détournement . Et si quelqu’un s’avise à dévoiler leurs méfaits, la tactique consiste à le diaboliser et le présenter comme un traître . Qui dit mieux ? N’est-il pas le système mafieux le mieux organisé de tous les temps . Pour eux ,  » T’eiche l’Algérie  » est le meilleur des slogans . Ne dit-on pas que l’ANDI a été créée pour milliardairiser le coquin , le gredin et le pendard . Un jour viendra où nous n’aurons pas assez de larmes pour pleurer sur les décombres de ce qui aura été notre pays . Ce jour-là ya si Aït Amara , les coquins , les gredins et les pendards auront déjà pris la poudre d’escampette .




    0



    0
    NASSER
    26 juin 2013 - 13 h 39 min

    C’est l’incompétence qui
    C’est l’incompétence qui gère, propose et décide depuis des dizaines d’années. Il ne ne faut donc pas s’étonner. Leur innovation c’est plus de magouille et de destruction. Plus ils raflent d’argent, plus la cupidité les prend et moins ils deviennent patriotes.
    Ils sont à l’image de l’annonce trouvée par ‘Karl’. Aucun pays au monde ne s »‘est développé par l’incompétence!
    Nitre « miracle » vient grâce à la rente pétrolière qui nous permet de cacher les insuffisances,les magouilles, la corruption, les travers et tous les autres maux dégradants.
    Jusqu’à quand?




    0



    0
    zochero
    26 juin 2013 - 12 h 38 min

    les 30% que l’ANEP prend
    les 30% que l’ANEP prend comme commission

    preve la corruptions ? et plus de 30 titer Anonyme a l’oueste du pays




    0



    0
    Algérien
    26 juin 2013 - 9 h 59 min

    Etat et mafis!!!! ce n’est
    Etat et mafis!!!! ce n’est pas un pléonasme?
    L’Etat va sévir contre la mafia de la publicité!!! ce n’est pas de l’autodéstruction?




    0



    0
    S.S.A
    26 juin 2013 - 9 h 11 min

    Salam Alikoum
    A Karl Lawson

    Salam Alikoum

    A Karl Lawson (non vérifié) | 25. juin 2013 – 11:30

    Ha ha ha ha MDR.

    Salam Alikoum




    0



    0
    Karl Lawson
    25 juin 2013 - 10 h 30 min

    Voici une annonce trouvée sur
    Voici une annonce trouvée sur AfriMag:

    < < Kamel Ait Meziche, homme Pébliciste et homme d'afaire en relassion avec la direction et l'éxécétif de l'ANEP, recherche annonsseurs, entrepréneurs pour faire connétre tous entreprises, tous marques dons l'Algérie et l'Afrique. Doméne de la piblicité. Réglage posibilité en Dinar cheque et en devise europein. >>

    Sans commentaire!




    0



    0
    Anonymeabderrahamane zakad
    25 juin 2013 - 8 h 44 min

    Diplômée en coiffure, vend
    Diplômée en coiffure, vend diplôme pour ouverture Salon de coiffure – S’adresser à l’ANEP.(C’est tiré par les cheveux, mais c’est la réalité et la seule compétence de la « nèpe ».)Abderrahmane Zakad.-Alger




    0



    0
    chawi pure laine
    25 juin 2013 - 3 h 54 min

    de quel état il parle ce gars
    de quel état il parle ce gars la?




    0



    0
    patriote
    24 juin 2013 - 21 h 52 min

    L’état va sévir,merci beauoup
    L’état va sévir,merci beauoup pour cette blague,elle est vraiment marrante,Quel état svp,celui de chakib khellil and co,ou bien y’a t’il un autre état que nous ignorons.




    0



    0
    goullou El hak bla khouf
    24 juin 2013 - 21 h 51 min

    efegsou el dahoussa crevez
    efegsou el dahoussa crevez l’abcès.
    ne vous limitez pas aux non-dits que ce cnl « F » qui gère la pub de l’ANEP doit publier les listes des journaux qui bénéficient de cette manne comme çà on reprendra confiance en nos gouvernants.allez on joue au quiz. Qui se cache derrière ce « F »? pour choisissez un chiffre 1) Fouad. 2)Farid. 3) Fateh 4)Fodel 5)Fawzi 6) Ferhat 7)François 8) Fellag 9)Fakroune. si un chiffre dépasse le total de dix on doit obliger AP de mettre son nom. car comme çà on apportera notre petite pierre à l’édifice et à la mise en place d’une presse indépendante et démocratique. La transparence en est le fondement de la bonne gouvernance et la bonne gouvernance assure la souveraineté nationale. Ce n’est pas au nom de la souveraineté qu’il est permis d’en abuser si c’est de la pub qui est prise en charge par des quotidiens publics c’est bon mais si c’est les associés non déclarés qui bénéficient et qui partagent avec « F » ou son adjoint dit « El moughref » c’est à dire la cuillère « LEH LA TRABHEK YA KHAYENE SSOUG ». les jours qui viennent apporteront plus en information.




    0



    0
    Anonyme
    24 juin 2013 - 21 h 18 min

    Après une hibernation, un
    Après une hibernation, un réveil douloureux provoqué par le syndrome de…….Le ver est dans le fruit, trop tard!




    0



    0
    titismirka
    24 juin 2013 - 20 h 19 min

    Toz,ce n’est que du khorti.
    Toz,ce n’est que du khorti.




    0



    0
    maleh
    24 juin 2013 - 19 h 30 min

    Bienvenue chez les Editions
    Bienvenue chez les Editions « El Moudjahid ».




    0



    0
    maleh
    24 juin 2013 - 19 h 25 min

    @COLONEL F
    Je présume que par

    @COLONEL F
    Je présume que par par le passé, l’ANEP était le fournisseur des métro et aéroport d’Alger. Marchés perdus au profit de qui?




    0



    0
    COLONEL F
    24 juin 2013 - 18 h 29 min

    @ AP
    ANEP COMMUNICATION ET

    @ AP
    ANEP COMMUNICATION ET SIGNALÉTIQUE EST UNE FILIALE DU GROUPE ANEP,SPÉCIALISÉE DANS L’AFFICHAGE PUBLICITAIRE EXTERNE VIENT DE PERDRE LE MARCHE DU « MÉTRO D’ALGER » GRÂCE A UN VENDEUR DE MÈCHE A L’INTÉRIEUR DE L’ANEP.AUSSI L’ANEP CS A PERDUE L’AÉROPORT D’ALGER GRÂCE TOUJOURS A CE MÊME VENDEUR DE MÈCHES.J’ESPÈRE QUE  » AP  » VA NOUS AIDER A RÉSOUDRE CETTE ÉNIGME GRÂCE A VOTRE PATRIOTISME




    0



    0
    Anonyme
    24 juin 2013 - 18 h 26 min

    ça va faire mal au
    ça va faire mal au porte-monnaie,des medias harki,peut-etre qu’ils vont se dire on a franchi..la ligne de la honte,comme des lâches imbéciles,et qu’il est temps de quitter cette noble proféssion,qu’ils ont sali.bref,et pour les responsables de l’ANEP,c’est la prison pur et simple




    0



    0
    maleh
    24 juin 2013 - 17 h 41 min

    Les journaux arabophones
    Les journaux arabophones vont-il réellement trinquer?




    0



    0
    halim
    24 juin 2013 - 16 h 38 min

    pourquoi vous faites de la
    pourquoi vous faites de la rétention d’information? c’est contre l’éthique journalistique , dénoncez donnez des noms, la presse est complice des malheurs des algériens.




    0



    0
    Karl Lawson
    24 juin 2013 - 15 h 55 min

    Avec la photo de ce  » machin
    Avec la photo de ce  » machin  » Tout est dit!

    (Hacha Khlikat Allah)




    0



    0
    zine
    24 juin 2013 - 15 h 32 min

    les 30% que l’ANEP prend
    les 30% que l’ANEP prend comme commission d’agence,ce que est un vol en faxant au journal un texte émanant d’un annonceur plein de fautes et mal rédigé;ce n’est pas du détournement de l’argent.dans le monde entier la commission d’agence est de 15%
    c’est le journal qui décide des prix de l’annonce a appliquer et l’ANEP suit .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.