Un but douteux

Par Karim Bouali – Les autorités de Béjaïa ont réagi à notre article dénonçant un extrémiste prospère qui ose afficher son discours sur des panneaux publicitaires posés sur les routes de cette wilaya, tant le but de cette publicité est plus que douteux. Donner une couverture religieuse à des messages d’intérêt général, comme la lutte contre la consommation de drogue et la consommation d’alcool – autorisée par les lois de la République du reste – indique clairement la volonté, consciente ou non, de leur auteur de créer les conditions d’une recrudescence de la violence que notre pays n’a pas encore totalement éradiquée. Le fond du problème est là. Quelqu'un a assez d'argent pour acheter des espaces publicitaires et faire de la propagande islamiste au vu et au su des pouvoirs publics qui, souvent, font montre d’une certaine indolence face à des problèmes pourtant graves. Le danger salafiste n’est pas une vue de l’esprit. Les Algériens sont-ils oublieux ? Ce n’est pas remuer le couteau dans la plaie que de rappeler la page douloureuse de l’histoire toute récente de notre pays, d’autant plus que ces extrémistes ont tendance à revenir sur le devant de la scène avec leur arrogance et leur argent sale comme s'ils n'avaient pas égorgé, massacré et brûlé. Le choix de Béjaïa dans ce retour de cette nébuleuse ennemie de la République n’est pas fortuit. La ville est connue pour l’ouverture d’esprit de ses habitants et leur sens du modus vivendi dans le comportement avec les autres. Cela lui vaut d’être une destination prisée par les estivants nationaux et émigrés qui sont à la recherche d’un bon endroit pour passer les vacances. Ils ont été en quelques semaines, avant le début du mois de Ramadhan, plus d’un million à aller sur les stations balnéaires de Béjaïa. L’ambiance conviviale qui y règne ne plaît pas aux intégristes qui doivent sans doute rêver de faire patrouiller dans ces lieux une police islamiste chargée de contrôler les tenues vestimentaires et de vérifier les contenus des boissons.
K. B.

Comment (4)

    Antisioniste
    16 juillet 2013 - 20 h 27 min

    Celui ou ceux qui ont eu
    Celui ou ceux qui ont eu l’idée d’afficher le Hadith du Sceau des messager et prophètes Mohamed (QSSSL)n’ont rien a apprendre au peuple Algérien sur l’islam ou la nuisance de l’alcool et des drogues. Le peuple algérien est musulman depuis des siècles, et de son sein sont sortie d’éminents oulama connu mondialement, même ceux qui se sont adonné a cet alcool ou drogue savent qu’ils sont des musulmans pris dans l’étau de ses substances aussi illicite que nuisible leur dire se qu’ils savent déjà ne contribue en rien à les aider à s’en sortir bien au contraire.

    le fait de boire de l’alcool ou de se droguer n’est qu’un symptôme dont la ou les causes sont tout autre, alors soigner les symptômes ne nuit absolument pas au causes qui continueront à sévir quelque soi le nombre de pancarte et d’affiche de se genre.

    Sachant tout cela on est en droit de nous interroger sur les intentions de celui ou ceux qui ont entamer une telle compagne que Mr Karim Bouali a justement qualifier de douteuse.Nous partons du principe que celui ou ceux qui ont fait cela avais de bonne intentions, mais nous nous devons d’être vigilant pour que cela ne dépasse pas le cadre préventive, qui est louable quoique discutable, vers d’autre stade que j’omettrai de cité afin d’évité toute polémique inutile.

    Je pense qu’il serai judicieux à mon humble avis que les journalistes puisse avoir un entretiens avec le/les concerner pour apporter plus d’éclaircissement sur se sujet.

    Je reste toute fois persuader, jusqu’à preuve du contraire, qu’une telle initiative (afficher des hadith) est aussi inutile que nuisible même si ceux qui ont eu l’idée avait ou ont de bonnes intentions.




    0



    0
    ABOU DERBOUKA
    16 juillet 2013 - 17 h 53 min

    OU EST LE MAL DE DIRE QUE LA
    OU EST LE MAL DE DIRE QUE LA DROGUE ET L’ALCOOL SONT NOCIFS POUR LA SANTE .VOUS TROUVEZ QUE C’EST DE L’INTÉGRISME,ALORS BRAVO ………..!!!!!




    0



    0
    AL
    16 juillet 2013 - 15 h 55 min

    les intégristes islamistes
    les intégristes islamistes ne sont pas plus actifs dans les agglomérations de la wilaya de Bejaïa qu’ailleurs …
    Quant aux zone rurales il est vrai que la couverture sécuritaire n’est pas suffisance et qu’elles sont livrées à elle-même à partir de 17 heures en dehors sites ou des opérations militaires ont lieu.
    En tout état de cause ce n’est pas dans cette région qu’ils pourraient y essaimer en toute tranquillité ni même en toute impunité à condition,bien sur que les autorités militaires en particulier restent ouvertes proches et à l’écoute des des citoyens quant au autres structures sécuritaires ou administratives, elles sont largement implantées, leur travail ordinaire devrait suffire à assurer une sécurité certaine et non une certaine sécurité.




    0



    0
    amnay ait ifilkou
    16 juillet 2013 - 14 h 42 min

    Azul, tout en vous remerciant
    Azul, tout en vous remerciant pour le travail que vous faites, et surtout lé dénonciation de l’islamisme qui vise la Kabylie, nous tenons juste à vous informer que l’affaire des panneaux publicitaires de Bgayet (Bejaia) a été rendue publique par Siwel le 09 juillet. En voici la dépêche : http://www.siwel.info/Vgayet-L-Etat-islamiste-contre-la-Kabylie_a5191.html




    0



    0

Les commentaires sont fermés.