Le nouveau ministre de la Santé veut faire oublier Ziari

Le nouveau ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, lance aujourd’hui une vaste campagne d’évaluation du secteur. Le successeur d’Abdelaziz Ziari veut, dit-on au ministère, travailler sur la base d’un diagnostic précis pour «éviter les erreurs du passé». Cette campagne, qui s’étalera sur trois jours, a pour objectif d’améliorer les prestations et réhabiliter le service public dans l’ensemble des établissements de santé. «Cette évaluation s'intéressera plus particulièrement aux domaines des urgences médico-chirurgicales, à la prise en charge des malades atteints de cancer et à l'hygiène hospitalière»,précise-t-on encore. Des cadres du secteur sont déjà à pied d’œuvre pour mener à bien cette mission considérée par le ministre comme le coup d’envoi d’une «véritable opération de réforme et de réajustement d’un secteur agonisant depuis des années. Ce travail de terrain permettra, ajoute-t-on, «la mise en œuvre des premières mesures visant le redressement du secteur en corrigeant les dysfonctionnements enregistrés». Des dysfonctionnements multiples et de différentes natures. Le bilan de cette campagne servira à la confection d'un plan d'action qui «fera office de feuille de route pour chaque gestionnaire et servira à l'évaluation de la gestion sur des bases objectives», explique le ministère. Le nouveau ministre, plusieurs fois wali, réussira-t-il là où ses prédécesseurs ont tous échoué, à savoir faire de la Santé un secteur qui soigne les malades et non pas celui qui les rend malades encore plus ? Sa mission est d’autant plus difficile que les besoins, les déficits et les dysfonctionnements qui s’ajoutent à d’autres problèmes techniques sont énormes. Tout dépendra de ses capacités managériales et de son efficacité à faire le bon diagnostic. Du point de vue des spécialistes, rien ne peut se faire sans l’association et l’adhésion de la communauté médicale dans les orientations et les correctifs à porter. Les professionnels du secteur vont assurément lui accorder un délai de grâce dont ont bénéficié ses prédécesseurs. Le temps nécessaire pour qu’il s’installe et trouve ses marques.
Sonia B.
 

Comment (24)

    Anonymezine 29
    10 décembre 2013 - 8 h 31 min

    ENMASP ALGER a formé
    ENMASP ALGER a formé plusieurs cadres en post graduation spécialisée management , ressources humaines ,finances et comptabilité ,
    ils sont marginalisés




    0



    0
    Anonyme
    1 décembre 2013 - 15 h 51 min

    monsieur le ministre pourquoi
    monsieur le ministre pourquoi tu vient pas et voire se qui se passe au nivaux de EH majber tami ain turck le DRH et un saddik et qui as des contacte avec des etranger et se fait une equipe de mafia avec leconome et sa soeur venner et vous allez vous constater la livraison des viande se fait en camion de legume et taxi tous et congeler si ramenne 10kg se fait 90 kg oui tous sa avec le DG khaled si pour cela on as peur de parler venner voire se qui se passe il ya que des hors la lois et des prostituer cette hopital vas devenir un un cabarer pour te dire le jour ou tu as venus a oran le directeur nous as charger forcement de dire que nas besoin de rien mais au font cest la deboche et catastrophe vener voire leconome a mis sa soeur a la cuisine et elle lui dise ne tinqiette pas pas de controle tu fait se que tu veut je suis la




    0



    0
    Anonyme
    1 décembre 2013 - 15 h 51 min

    monsieur le ministre pourquoi
    monsieur le ministre pourquoi tu vient pas et voire se qui se passe au nivaux de EH majber tami ain turck le DRH et un saddik et qui as des contacte avec des etranger et se fait une equipe de mafia avec leconome et sa soeur venner et vous allez vous constater la livraison des viande se fait en camion de legume et taxi tous et congeler si ramenne 10kg se fait 90 kg oui tous sa avec le DG khaled si pour cela on as peur de parler venner voire se qui se passe il ya que des hors la lois et des prostituer cette hopital vas devenir un un cabarer pour te dire le jour ou tu as venus a oran le directeur nous as charger forcement de dire que nas besoin de rien mais au font cest la deboche et catastrophe vener voire leconome a mis sa soeur a la cuisine et elle lui dise ne tinqiette pas pas de controle tu fait se que tu veut je suis la




    0



    0
    khadir djaffar
    15 octobre 2013 - 20 h 26 min

    svp de grace arretons de
    svp de grace arretons de blasphemer et d’injurier les hommes ,les citoyens malades souffrent enormement ,l’important c’est de redresser un secteur omnipotent par l’implication de toutes les corporations et les gestionnaires ,bon courage ,Mr le Ministre,en tant que medecin je redoublerai d’efforts pour soigner comme je le faisais avant et c’est mon devoir




    0



    0
    Allal MAAMAR
    22 septembre 2013 - 16 h 46 min

    il étè promis ministre pour
    il étè promis ministre pour laisser un champ libre à ORAN en tout les cas il a bloqué beaucoup d’affairistes bien soutenus….




    0



    0
    Walid
    20 septembre 2013 - 19 h 20 min

    ALLAH YEAWNEK YA SI
    ALLAH YEAWNEK YA SI BOUDIAF.

    Les chiens aboient, la caravane passe.
    Bien faire et laisser braire.

    Nous somme de tout coeur avec Vous Ya BOUDIAF.




    0



    0
    P. Melkli
    20 septembre 2013 - 16 h 54 min

    Mais que voulez vous juger?!
    Mais que voulez vous juger?! Je ne veux pas prendre sa place, je souligne le charlatanisme.Vous avez le choix entre un docteur qui a fait 8 ans d’études et un charlatan qui n’a jamais rien écrit sur la médecine ou une spécialité donnée! Et vous continuez à le soutenir pour qu’il fasse quoi? rien! Wadjh L’hrof M’a3rof

    P. Melki
    Spécialiste en immunologie
    T.G /L San Francisco




    0



    0
    mohand oukaci
    20 septembre 2013 - 16 h 34 min

    C’est un type qui a été viré
    C’est un type qui a été viré de Constantine pour corruption, mais comme il est trop corrompu et qu’il pouvait payer la sanction s’est transformée en promotion puisqu’il s’est retrouvé à Oran. Les hommes d’affaires d’El Bahia lui ont ensuite offert un appart à Paris




    0



    0
    Hafid39
    20 septembre 2013 - 14 h 16 min

    En effet, le Mistre précedent
    En effet, le Mistre précedent n’a pas su assuer cette lourde tache.
    Ou n’a pas bien été conseillé.
    Je souhaite bonne Chance au nouveau Ministre.




    0



    0
    Abdelkader Sud
    20 septembre 2013 - 14 h 06 min

    Bonjour à tous et à toutes
    Au

    Bonjour à tous et à toutes
    Au lieu de nous critiquer les uns les autres, et laisser place à vos haines et vos mauvaises experiences, pensons à faire evoluer les choses et ne pas rester les bras croisés.
    Soyons intelligeons les amis, commençons d abord par changer nos habitudes et purifer nos espritset et rier le bon Dieu à nois protéger et protéger ce beau pays.
    Inchallah les choses evoluront dans le bon sens, et ds tous les secteur.
    Corrigeons nous Nous meme

    Faisons nous confiance les uns les autres. Et soyons objectif.
    On reconnait un oiseau à son chant. On reconnait unhomme à ce qu il ditLaissons lui le.temps et on le jugera plus tard.
    Abdelkader




    0



    0
    Khemisti
    20 septembre 2013 - 12 h 57 min

    Pauvre de nous, quand nous
    Pauvre de nous, quand nous amantes iront demander clémence à nos princes.

    Honoré de Balzac




    0



    0
    Hanane
    20 septembre 2013 - 11 h 39 min

    FAUX!!!!!!!
    SVP arrêtez vos

    FAUX!!!!!!!

    SVP arrêtez vos commentaires bidons!! Ayez un peu de bon sens et de la bonne foie.
    Abdelmalek BOUDIA, fera de ses meilleurs efforts pour redresser la situation, déja il a commencé par demandé un bilan détaillé, diagnostic + la compagne de Trois jours, qui ne sera surement pas suffisante, mais cela pourrait l’aider a déterminer les souffrances du secteur et à le réformer.

    Cet homme, est un Homme de terrain, nous sommes d’ailleurs très content que BOUTEF a pris la sage décision de le nommer à la tête d’un secteur aussi important.

    Je ne douterai jamais sur ses capacités et de ce qu’il a apporte et de ce qu’il apportera pour ce secteur, dans les jours à venir!!!




    0



    0
    Commandant .Lhacen
    20 septembre 2013 - 11 h 23 min

    Et comme il y a des preuves
    Et comme il y a des preuves en général filmées sur beaucoup de délinquants de cette catégorie. Ils font profils bas et sont tellement lâches qu’ils n’osent même pas démissionner, pour laisser quelqu’un d’autres peut-être plus honnête et plus compétent qu’eux, résoudre le problème hospitalier Algérien.

    Cela n’empêche pas la population d’être en alerte et se préparer à marcher sur El Mouradia pour virer ces dégénérés d’Oujda et leurs complice du pouvoir.

    L’ALGÉRIE N’EST PAS UN BORDEL!




    0



    0
    Nadia Oran
    20 septembre 2013 - 7 h 06 min

    C’est un habitué des boites
    C’est un habitué des boites de nuits et des femmes en Kimono.
    Imaginer que cet individu apportera quelque chose, c’est se fourrer un doigt dans l’œil!




    0



    0
    nora
    20 septembre 2013 - 6 h 50 min

    le ministère de la santé
    le ministère de la santé dispose d’une promotion de 200 praticiens inspecteurs formés et qui ont sillonné toutes les structures sanitaires en algerie depuis 2005 mais malheureusement sont marginalisés et mis à l’écart, ils ont déjà fait ce travail et connaissent parfaitement les points forts et les points faibles de chaque établissement de santé public ou privé écoutez les monsieur le ministre de la santé et puisez de leur expérience et leur sérieux qui a été la cause de leur marginalisation




    0



    0
    annaAnonyme
    19 septembre 2013 - 21 h 05 min

    il n’a rien pu faire pour un
    il n’a rien pu faire pour un hopital( d’oran); et il veut s’occuper de tout les hopitaux du pays .on est habituer a la langue de bois. felicitation pour la promotion et point a la ligne.




    0



    0
    Fraîcheur
    19 septembre 2013 - 19 h 47 min

    S’il arrive à mettre à la
    S’il arrive à mettre à la retraite les grabataires de professeurs wellah et wellah il sera soutenu , mais attention les jeunes ne sont pas aussi tous mieux, parceque ces professeurs ont fait beaucoup de mal , et ces jeunes professeurs y’a monsieur le ministre sont des vendeurs de sable promu par maarifa et cooptation par ces mêmes professeurs grabataire; il y’a un professeurs à zmirli futur chef de service coopter par le rêve algérien et qui n est même pas digne d être étudiant seulement de médecine et qui pour l anecdote ne sait pas faire la différence entre un scanner et une IRM , se retrouve dans ce service comme un tyran terrorisant les futurs médecin par sa médiocrité , ce genre de pseudo professeur si le ministre doit avoir leur avis alors la il ne sera pas différents de ses prédécesseurs car floué trompé et mal informé, la médiocrité dans la médecine se pérennise et trouve sa force, monsieur le ministre brisé l omerta, fait appel à l élite exilé et casser les tabou et les attributs vous gagnerez dans 4 ans maximum, vous serez l’ homme béni de tous les algériens parceque la santé n’a pas de prix et les algériens ont trop souffert.




    0



    0
    sofia
    19 septembre 2013 - 19 h 09 min

    je prie Dieu pour que vous
    je prie Dieu pour que vous pourriez realiser tout se que l’autre minable ministre n’as su faire surtout en se qui conscerne les malades et surtt le service pierre marry ou les cancereux souffres la miseres labàs la salleter manque d’effectifs les medecins labas sont introuvables ; aucune information aucun suivi du malade les pauvres sont livrees a eux memes ou Rabi soubhanou . je noublirais jamais les horreurs que j’ai pus enttendre ou voir des lits vides attendent acheteurs he oui des gens mal honnete font payer des malades pour pourvoir avoir une places …. moi je lance un appels a toutes e tout les algeriens de se mobilisees pour pouvoir changer ca au moin un hopitales pour les malades atteind de cancer qu’ils puissent etres dans des conditions confortables si j’avais les moyens je l’aurais construit moi même . amine




    0



    0
    Mehacir
    19 septembre 2013 - 19 h 04 min

    Le premier acte à réaliser
    Le premier acte à réaliser est la refonte de fond en comble des services des urgences et des accueils qui sont le vrai miroir des centres hospitaliers car la prise en charge des patients commence à ces niveaux. Toutefois, on remarque une anarchie totale et parfois on des bagarres éclatent suite à la hogra du personnel médical envers ces patients. Les passe-droits se font devant des chaines de malades qui attendent inutilement leur tours. Sans la connaissance d’au moins un agent d’hygiène, vous passerez la journée sur le banc d’attente. Le coup de balais doit commencer principalement par ces services pour redonner un peu d’honneur à la santé publique.




    0



    0
    elhadj
    19 septembre 2013 - 18 h 13 min

    les citoyens ne croient aux
    les citoyens ne croient aux effets d’annonce, ces responsables sont tous du même moule et lorsque la canne est tordue d’en haut tout est donc tordu.c’est toujours les mêmes et on recommence et de ce fait les citoyens n’accordent aucun intérêt à cette bouillabaisse tant qu’ils n’arrivent dans leur très grande majorité à joindre les 2 bouts eu égard à la cherté de la vie.a quoi bon d’être un pays riche et avoir un peuple pauvre et misérable exceptés ceux qui sans vergogne sucent impunément la rente.le mal est général voire maréchal et cela n’augure rien de bon pour le pays.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    19 septembre 2013 - 17 h 19 min

    Le nouveau ministre de la
    Le nouveau ministre de la Santé veut faire oublier Ziari….Bienvenue ya si le Ministre de la sante Abdelmalek Boudiaf…le meme gabarit que tous les autres ministres ….de la chache….grand parleur petit faiseur..Vous commencrz votre nouvelle carriere en repetant tout ce que vos predecesseurs disaient …du mot a mot…vous comprenez pourquoi le peuple ne croit plus personne dans ce gouvernement….vous partez avec um maudit grand handicap….le manque de confiance des malades dans les hopitaux et les centres medicaux….je vous souhaite bonne chance and God Bless You….




    0



    0
    thileliAnonyme
    19 septembre 2013 - 14 h 20 min

    bien dit 00213
    commencez

    bien dit 00213
    commencez monsieur le ministre par les virer tous pour gagner la crédibilité du personnel de la santé ,ceux sont tous des escrocs et des bras cassés qui se soucient point de la santé de la population la plus part d’entre eux n’arrivent même pas à mettre en place un programme de garde suite à quoi nous enregistrons un nombre croissant de décès et de scandales du moins dans notre wilaya(TIPASA).
    on voit défiler dans leurs bureaux que des bureaux d’études ,des entrepreneurs et des fournisseurs ,même leurs journées médicales sont réduites à des kermesses aux quelles sont conviés leurs serviteurs et proches sans aucun lien avec les thèmes débattus et dire que même les professeurs s’adonnent à ce jeu de simulation franchement cela les dévalorise à nos yeux ,eux qu’on prenait pour nos maitres et gardiens de la morale scientifique!!




    0



    0
    Barchi
    19 septembre 2013 - 14 h 01 min

    Un baratineur, un menteur, un
    Un baratineur, un menteur, un escroc en plus d’être une coquille vide est un hagar à Oran. Il a eu de la chance de n’avoir pu être nommé à Annaba ou Constantine, une coupe gratis lui aurait été faite. (…)




    0



    0
    00213
    19 septembre 2013 - 13 h 31 min

    Le virus de la Projectite
    Le virus de la Projectite aiguë se propage.
    Encore des projets, toujours des promesses.
    Voila que notre ancien habitué des cabarets de la corniche oranaise se met à rêver.
    .
    Je me suis arrêter dès le début du texte :
    « …cette campagne, qui s’étalera sur trois jours… »
    Donc 3 jours pour dresser un bilan technique, fonctionnel et financier sur tout un système de santé national !!
    .
    Ensuite, étant de nature optimiste j’ai comme même continuer ma lecture jusqu’à :
    « …des cadres du secteur sont déjà à pied d’œuvre pour mener à bien cette mission… »
    Et là j’ai réellement compris que ce pauvre type compter sur ces escrocs du secteur tout autant partisans du moindre effort, pour mener à bien ses reformes.
    .
    J’ai l’impression qu’au gouvernement ils fument vraiment de la bonne herbe pour imaginer tout cela.
    Un seul conseil M. Boudiaf : Commencez par sanctionner (et virer) pour faire avancer ces ânes.
    Ensuite, choisissez des responsables qui assumeront lourdement la moindre défaillance.
    Et peut être que…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.