Le Maroc va fournir des domestiques à l’Arabie Saoudite

Le Maroc et l’Arabie Saoudite s’apprêtent à signer un accord autorisant le recrutement de domestiques marocaines en Arabie. Non, il ne s’agit pas d’une quelconque plaisanterie. L’information est officielle et provoque déjà des grincements de dents au royaume de Mohammed VI. Les deux pays sont sur le point de finaliser l’accord qui ouvrira la voie aux «agences saoudiennes spécialisées» pour recruter ces domestiques marocaines. Les autorités saoudiennes se seraient rabattues sur le Maroc après le refus des pays fournisseurs traditionnels de domestiques, notamment l’Indonésie et les Philippines, de donner suite à de nouvelles demandes saoudiennes. Les nombreux scandales de servantes maltraitées par les familles saoudiennes ont visiblement poussé leurs pays à réclamer des conditions de travail et un traitement plus humain de leurs ressortissantes. Mais l’Arabie Saoudite semble disposer d’une solution de rechange : le Maroc. Les autorités marocaines, craignant une réaction de leur opinion publique, tentent de rassurer mettant en avant les nombreuses règles régissant l’accord en question. Celui-ci stipule, en effet, que les candidates doivent être âgées de 45 ans et plus et que les familles saoudiennes voulant «se payer» des servantes (femmes de ménage, nounous…) doivent être de «grandes familles»… en termes de taille évidemment. La presse marocaine attire déjà l’attention sur les salaires proposés qui demeureraient très bas. Mais ce qui l’inquiète le plus en réalité, c’est le fait que l’accord en question serait facilement «contournable», ouvrant la voie à des dépassements qui ne seraient pas facilement acceptés par l’opinion publique marocaine.
Amine Sadek
 

Comment (82)

    Meilleur Jeu A Gratter
    17 novembre 2013 - 18 h 34 min

    Excellente lecture, merci
    Excellente lecture, merci !!!
    Meilleur Jeu A Gratter http://www.methodeargent.net/

    Comment Avoir L Argent
    17 novembre 2013 - 14 h 51 min

    Merci beaucoup pour cette
    Merci beaucoup pour cette mine d info.

    Anonyme
    16 novembre 2013 - 14 h 09 min

    Faut-il parler des
    Faut-il parler des algériennes qui travaillent dans les maisons de retraite, dans les hôpitaux ou dans les tours de la défense en France ou des 750000 « Fatmas » auprès des colons que comptaient l’Algérie en 1957 ?
    Doit-on insulter des gens qui travaillent? Insulte-t-on les alcooliques à la sortie des bars à Oran, Alger ou dans les bars de la région parisienne?
    Pourquoi toute cette haine des marocains?
    Peut-on encore se prétendre musulman quand on tient des propos de ce genre sur toute une Nation?
    Si on n’est pas d’accord avec leur mode de vie, qui soi-disant est moins intéressant que le nôtre, fermons la frontière , mais surtout nos bouches laissons les tranquilles!

    Lheq
    9 novembre 2013 - 12 h 42 min

    Bravo Myriam, vous avez
    Bravo Myriam, vous avez raison, à se demander qui alimente cette haine du Maroc en Algérie (ou de l’Algérie au Maroc), alors que nous sommes frères.

    Un état juste, c’est celui qui pense à réduire la misère dans son pays, trouver du boulot à ces citoyens et leur permettre ainsi une goutte de bonheur.
    Est-il si grave que d’être femme de ménage et gagner dignement sa vie (le comportement féodal des Saoudien est un autre débat), est-il préférable, comme en Algérie, de ne jamais se soucier de la misère du petit peuple? Des milliers d’Algériennes seraient ravies de pouvoir retrouver une dignité et de nourrir leurs enfants en trouvant un travail de « DOMESTIQUE » chez des riches. Cessons notre hypocrisie, le Maroc n’est pas un ennemi.

    myriam
    29 septembre 2013 - 7 h 39 min

    Pauvres gens, il ne passe pas
    Pauvres gens, il ne passe pas une journée sans parler du Maroc et des marocains sous toutes les couleurs et les histoires …. puisque vous ne voulez pas ce Maghreb et vous insultez vos voisins alors oubliez nous pour l’amour de dieu et occupez vous de vos problèmes qu’on aille en Arabie Saoudite ou à l’enfer c’est notre problème et quand est le travail avec sa propre force était une insulte …. l’insulte est de rester entrain d’aboyer comme un chien et d’attente que le rente pétrolière vous rapporte du pain ….. et les accords sont faits pour protéger mais partir ou ne pas partir à l’étranger sont des choix personnels ……. que dieu vous pardonne

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 13 h 24 min

    Non justement les marocaines
    Non justement les marocaines ne sont pas adultes, mais des esclaves non affranchis d’un roitelet féodal, qui vend ses sujets comme une marchandise pour ses viles intérêts : renflouer ses caisses, les marocains(es) sont des marchandises vendues à travers le monde : ce sont des prostituées, des domestiques, des mules et j’en passe. Travailler c’est bien mais en personne libre et non pas en esclaves d’un esclavagiste couronné par la France. La dignité humaine passe avant toute chose même avant le travail surtout si il est dégradant humiliant, un travail d’esclave sexuelle, ou de domestiques, c’est cela en quoi sont réduites les marocaines et les marocains. Les algériennes n’ont rien à voir avec les marocaines, même si leurs droits fondamentaux sont bafoués par le clan marocain d’Oujda, mais elle ne sont pas réduites à une marchandises qu’on livre à un état esclavagiste comme l’Arabie Saoudite.

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 12 h 56 min

    @Anonyme (non vérifié) | 25.
    @Anonyme (non vérifié) | 25. septembre 2013 – 11:59

    La femme a le droit de faire ce qu’elle veut sauf d’être traitée comme une marchandise exportable pour nettoyer les chiottes des bédouins (accord entre le gouvernement marocain et saoudien) ou faire la mule dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melila, ou d’aller vendre son corps en Israël pour envoyer l’argent dans son pays le Maroc et enrichir une crapule courronnée, surtout si elle se prétend amazighe. La religion musulmane n’a rien à voir avec cet état d’esclavage, au contraire elle libère la femme de l’état d’esclavage, l’islam le vrai n’est pas celui prônée par les islamo sionistes. Toutes les relgions sont critiquable y compris juive qui cantonne la femme à un être inférieur, une religion dont s’inspire les sionistes islamistes pour commettre leurs forfaits contre les musulmans. Le sionisme a même touché les faux musulmans, qui sont devenus des islamistes sionistes, un faschisme islamiste qui a réduit ces assassins à des machines à tuer. C’est la nouvelle stratégie impérialo sioniste, l’islamisme politique sioniste est devenue leur arme contre les musulmans laïcs. Ils n’ont pas besoin d’envoyer leurs armées sur le terrain, ils ont leurs mercenaires islamistes qui font leur sale boulot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.