Des sources informées à Algeriepatriotique : «Tamazight sera consacrée langue officielle dans la Constitution»

Nous apprenons de sources informées que la mouture de la Constitution, qui sera présentée au chef de l’Etat, comporte la consécration de tamazight comme langue officielle. L’Algérie sera le second pays, après le Maroc, à adopter la langue amazighe dans sa Constitution. Son enseignement est obligatoire dans les régions berbérophones, mais les épreuves d’examen demeurent jusqu’ici facultatives. Ce sera la seconde décision «historique» prise par Bouteflika en faveur d’une revendication longtemps occultée et bannie, après la reconnaissance de cette langue comme seconde langue nationale suite à la révision constitutionnelle de 2003, annoncée dans le cadre des mesures d’apaisement et de réconciliation dictées par les événements du printemps 2001 qui avaient secoué la Kabylie. Cela devrait également mettre fin à une polémique, ancrée dans les milieux berbérisants algériens, qui considèrent que le statut actuel de la langue tamazight serait en deçà des attentes, voire même qu’il l’a davantage amoindrie. Elle permettrait dans le même temps de gagner les faveurs d’une région redoutée pour ses éruptions périodiques, qui ont de tout temps constitué une source de souci pour le pouvoir central et, plus encore, dans une conjoncture politique marquée par des manœuvres politiciennes tous azimuts, où l’on craint, comme toujours, l’instrumentalisation de la question identitaire à des fins de pouvoir. Nous avons appris aussi qu’en concomitance avec cette consécration annoncée, le Haut Commissariat à l’amazighité (HCA), organisme créé dans le sillage de la promotion de la langue et la culture amazighes, s’apprête à se lancer dans une vaste campagne de promotion de ce projet, en réactivant ses relais associatifs, nombreux et actifs en Kabylie. Projet qui sera certainement présenté comme un gage de soutien au chef de l’Etat et à sa politique.
Rabah Aït Ali

Comment (73)

    Nassima
    26 septembre 2013 - 16 h 16 min

    Islam (non vérifié) | 26.
    Islam (non vérifié) | 26. septembre 2013 – 15:40

    Islam ,dites -moi qui vous a autorisé de parler au nom de tous les berberes ? moi, je ne vous le permets pas ,vos propos n´engagent que vous.

    Nassima
    26 septembre 2013 - 15 h 49 min

    abdelkader wahrani (non
    abdelkader wahrani (non vérifié) | 26. septembre 2013 – 14:42

    je suis Kabyle et j’aime l´Algérie et je la respecte en tant que TERRE comme tout Algérien fier de l´être et qui se respecte malgré el machakils . J’aime son histoire. J’aime ces traditions et ces différentes cultures. Les gens associe souvent  » l´ALGÉRIE  » avec la société actuelle et son gouvernement, or c’est tout ce qui a de plus détestable. l´ALGÉRIE est plus que cela J’ai un drapeau Algérien chez moi( BIDA ;HAMRA ;KHADRA )l´Algérie va doucement mais va sûrement in chalah . les lobotomisés me traiteront de trop nationaliste , mais je ne les en veux pas, on évolue tous un jour J’aime mon pays,J’ai du Chagrin comme vous kader quand on l’insulte, quand on nous oppose les uns aux autres, quand on nous ment, quand mon pays va mal à son âme et à son unité mais kader reconnaître la langue Tamazhigt n´est pas synonyme de séparation ou de trahison ou de koufr !l´Algérie est un pays musulman.Tamazight est la langue maternelle de l’Algérie voire de toute l’Afrique du nord cette langue a vue le jour dans ces contrées là et il n’est pas normal je dis bien qu’il n’est pas normal qu’elle soit marginalisée de la sorte sa place est au même titre que l’arabe c-a-d officielle cela y va de la cohésion nationale et la stabilité de notre cher pays .

    oui pour une Algérie plurielle mais au singulier !

    Antisioniste
    26 septembre 2013 - 15 h 29 min

    Salamou 3alikoum
    @Islam, le

    Salamou 3alikoum

    @Islam, le commentaire Par Anonyme (non vérifié) | 26. septembre 2013 – 16:19 est de moi, je le précise pour que vous n’aller pas accusé un autre à tort, j’oublie des fois de mettre mon pseudo quand je me connecte.

    PS: l’islam appel à l’union pas à l’exclusion, ina akramakoum 3inda Allah atkakoum.

    Anonyme
    26 septembre 2013 - 15 h 19 min

    Salamou 3alikoum
    @

    Salamou 3alikoum

    @ Islam

    Votre opinion ou vos désirs vous ne pouvez les imposez à la majorité des Algériens et encore moins au algériens de se site. Je pense que vous êtes nouveau ici, alors je vous conseille de lire se qui a était écris par l’Administration de se site, et de bien le comprendre en l’acceptant. Sinon si vos commentaires seront censuré ne venait pas vous plaindre des deux poids et deux mesures qui n’existe pas. Car vos propos sont contraire à se que nous pensons tous/toutes ici malgré nos différentes tendances et opinions.

    voici le lien ou vous trouverez la mise au point.

    http://www.algeriepatriotique.com/article/message-nos-lecteurs

    Cordialement

    Islam
    26 septembre 2013 - 14 h 40 min

    @Anonyme (non vérifié) | 26.
    @Anonyme (non vérifié) | 26. septembre 2013 – 14:11.
    C’est nos parents les berbères kabyles et Chaoui qui ton libérée.
    Traitre envers qui ? Quoi ?…
    L’histoire est en marche,rien ne pourra l’arrêter sayer c’est fini c’est déjà trop-tard ni l’officialisation de tamazight ni la tchypa peuvent réparer les dégats causés par votre injustice…QUI VIVRA VERRA.

    Nassima
    26 septembre 2013 - 14 h 37 min

    Islam (non vérifié) | 26.
    Islam (non vérifié) | 26. septembre 2013 – 12:12

    un peu de bon sens .Personne n´a l´intention de diviser notre belle et chère Algérie a tous .

    « La tolérance ne devrait être qu’un état transitoire.
    Elle doit mener au respect. »

    abdelkader wahrani
    26 septembre 2013 - 14 h 02 min

    @ Islam. etes-vous sérieux ou
    @ Islam. etes-vous sérieux ou fou? (rak mahboul oula be3aqlek) vous voulez diviser le pays. l´algerie est une et indivisible et ceux qui prétendent le contraire sont des traitres et fils de harkis.

    abdelkader wahrani
    26 septembre 2013 - 13 h 42 min

    @ Nassima.l´algerie un pays
    @ Nassima.l´algerie un pays musulman, l´islam réligion d´état, nous sommes un peuple musulmans suniste a 99 quelque chose pc, l´algerie ce n´est pas un pays d´orient, musulman sunistes,chiites,druzes… ni chrétiens catholiques, protestans,manorites…ect. quant a ces nouveaux convertis au christianisme???…, l´algerie comme tous les autres peuples l´identité algerienne s´est transformée a travers les siécles par un brassage de populations amazigh,arabes,turques…ect, aujourd´hui on ne sait pas qui est qui: des arabes sont devenus berbérophones et vice versa,des amazighan arabophones dans certains contrées on rencontre des familles d´origine turque…ect il faut dire culturellement les algeriens sont différents d´une région a l´autre mais cette différence est plutôt une richesse. le peuple arabo-berbére-musulman, le peuple algerien est un et indivisible et ceux qui prétendent le contraire sont des traitres a la nation. vive l´Islam,vive les arabes,vive les berbéres et vive l´algerie.

    Anonyme
    26 septembre 2013 - 13 h 11 min

    @ r Islam (non vérifié) | 26.
    @ r Islam (non vérifié) | 26. septembre 2013 – 12:12 tu peux toujours rever toi et cette clique (…) qui ne represente absolument pas les algeriens dans leur totalité ni les kabyles dans leur spécificité l’algerie et une et indivisble et n’importe qui qui viens dire le contraire est un traitre a 100%100 et les traitres savent se qui les attend

    akli
    26 septembre 2013 - 12 h 49 min

    c’est une très bonne
    c’est une très bonne nouvelle, ça apaisera les âmes, ceux qui veulent divise le pays vont être déçus pas cette décision, vive les peuple algérien.

    Nassima
    26 septembre 2013 - 12 h 02 min

    Chère Djamila , Ce fut un
    Chère Djamila , Ce fut un réel plaisir que de me replonger dans ce conte merveilleux dont je n’avais que de vagues réminiscences d’enfance et cela grâce à vous.

    Cette petite histoire que vous avez bien voulu partager avec nous contient non seulement une morale, mais un sens philosophique particulier. Merci à tous ceux qui nous ont donné ces leçons de vie.

    le message que je voulais faire passer a kader à travers mes commentaires est que la tolérence ,c’est accepter l’ autre dans sa différence

    Bien à vous Djamila

    N.B : qu´on soit juif,chrétien ou musulman ,on a tous les larmes salées.A bon entendeur

    Islam
    26 septembre 2013 - 11 h 12 min

    Je suis de Tasaft une commune
    Je suis de Tasaft une commune dans la w mila coté Nord et fils d’un très Grand héros de la révolution.
    Je pense que l’officialisation de tamazight notre langue mère maintenant ça sert à rien puisque c’est déjà trop-tard le peuple kabyle a décidé de construire sa propre état autonome voir indépendante et même nos frères Iterguien aussi ils se sont réveiller ces derniers temps et j’espère que nos frères Iqvaylien n’oublions pas leurs frères kabyles du Nord de mila.
    Merci a vous tous et a bientôt dans une Algérie fédérale

    abdelkader wahrani
    26 septembre 2013 - 11 h 07 min

    je ne suis pas contre le
    je ne suis pas contre le dialecte kabyle?, et je ne peut pas revenir en arriére non. je suis arabo-berbére musulman et je suis fier d´être arabe algerien (Allah oumalik el hamda wa chokr) el hamdoulillah li akhlqtni arabi?.(jedna rassoul sidna Muhammed Al Mustapha (sala alih wa selem) ARABI. nous les algeriens arabophones nous ne sommes pas contre votre dialécte non c´est votre droit, la langue amazigh ce n´est qu´un prétexte, c´est l´arbre qui cache la forêt???. comment ya adjaba l´égypte le pays des faraons (balad el farayina wa endamett lel-ourouba)l´égypte la premiére civilisation mondiale ils sont fiér de leur arabité.

    chougui
    26 septembre 2013 - 10 h 58 min

    Algérie patriotique !!?? mon
    Algérie patriotique !!?? mon œil, dites plutôt Algérie kabyliste.

    Anonyme
    26 septembre 2013 - 10 h 34 min

    Une question me vient à
    Une question me vient à l’esprit : Pourquoi qu’à chaque fois qu’on parle berbère, les arabes algériens critique les kabyles?!
    L’amazighité algérien se compose de kabyle, chaoui, mozabite, targui, chinoui et même 90% des arabes algériens sont amazigh.
    Il ne s’agit pas uniquement de la région kabyle mais de 70% ou plus de la population algérienne.

    Aguelidh modeste
    26 septembre 2013 - 9 h 54 min

    SVP corriger cette erreur:
    SVP corriger cette erreur:

    No one is so wise that he doesn’t have something to learn and no one is wise that he doesn’t have something to teach. commentaire 26 septembre 10:04. merci

    DIEZEL
    26 septembre 2013 - 9 h 41 min

    venant de (…) Bouteflika et
    venant de (…) Bouteflika et tous les généraux du système ce n’est pas crédible. Tamazigh sera consacrée langue officielle par ses enfants (…).

    saadielbachir
    26 septembre 2013 - 9 h 13 min

    intox ,intox quand tu nous
    intox ,intox quand tu nous tient ,alors qu’il n’y a même pas de mouture de constitution,de la bouche même du membre de la commission désignée à cet effet, voila que l’on spécule sur le contenu.

    Aguelidh modeste
    26 septembre 2013 - 9 h 04 min

    l’article parle d’une source
    l’article parle d’une source informée sans plus et voilà que l’on aiguise les couteaux pour nous mettre en désaccord et tracer encore des frontières ethniques et d’appartenance culturelles.

    Officialiser la langue Tamazight n’est que je justice rendue du fait de la nature du territoire et de ses premiers habitants qui sont naturellement les autochtones berberes notamment les chaouis, les mzab, les touaregs, les kabyles, les chenouis et meme les berberes des montagnes de Blida.

    Refuser l’officialisation de cette langue revient à dire que celui qui la refuse est un colonisateur par conséquent c’est un conquérant qu’il faut chasser. Cette logique infernale a fait de nous un peuple arriéré qui a produit un terrorisme le plus abject et sanguinaire du monde.

    Je crois que l’heure est venue de reprendre le chemin des vérités et de mettre les choses dans leur juste contexte pour nous libérer de cet emprisonnement psychologique et de nous consacrer au développement et à la science comme le font ceux qui envoient des robots sur la planète Mars.

    Certains diront que je suis kabyle et régionaliste je leur dirai que mes ancêtres étaient venus de Chem. Je suis fier de parler et d’écrire le Kabyle, l’arabe, l’espagnol, le portugais, le français et l’anglais et mes enfants parlent 6 langues chacun sans aucun complexe. Je suis fier aussi que mon père est mort martyr pour ce pays que j’aime tant avec ses défauts et qualités mais pas avec les usurpateurs de l’histoire et les voleurs des ses richesses.

    Certains disent AA3RABANI EL ISLAM MOI JE DIRAI AMAZIGHATNI EL DJAZAIR. NO ONE IS SO WISE THAT HE HASN’T HAVE SOMETHING TO LEARN AND NO ONE IS SO WISE THAT HE HASNS’T HAVE SOMETHING TO TEACH. WE ARE UNDER GOD IT’S A SHAME TO DO NOT TELL THE TRUTH. Thanmrit

    Arezki Ait Bouada
    26 septembre 2013 - 8 h 48 min

    Enfin !
    Vive la nation

    Enfin !

    Vive la nation algerienne arabo-amazigh unie !

    Jamila
    26 septembre 2013 - 7 h 51 min

    Très bonne définition
    Très bonne définition nassima. Je ne suis pas Kabyle mais à travers des histoires d’enfants que me racontait ma mère et me racontaient mes tantes, il y a beaucoup de mots berbere dans le dialecte algerien et rien n’est plus berbère que Mkeydech et l’ogresse. Mkeydech est un personnage maghrébin que l’on retrouve souvent dans les histoires d’enfants.
    Un jour Mkeydech avait emprisonné l’ogresse dans une grande cage. Il l’a piégé en se déguisant en vieux juif marchant de produit de beauté pour femme. Au moment où l’ogresse entrait dans la petite cabine ambulante pour se maquiller en se regardant dans une glace, Mkeydech a fermé la porte de la cabine cage.
    Il y a un peu d’antisémitisme dû certainement à l’arrivée des arabes en Afrique du Nord. Mais il y a aussi l’intelligence dans cette histoire.
    Par ailleurs une langue est toujours vivante, changeante et d’enrichie en enrichissant la mémoire et l’intelligence tant qu’elle reste véhiculée au présent et qu’elle ne reste pas seulement la langue de l’élite comme l’est devenu le latin.
    D’ailleurs les politiques qui ne parlent qu’arabe littéraire se privent d’une grande partie d’un auditoire potentiel.
    Les hommes politiques qui parlent darja sont plus écouté par les citoyens que ceux qui ne parlent que l’arabe lttéraire.

    Nassima
    26 septembre 2013 - 7 h 23 min

    kader si je puis me
    kader si je puis me permettre del’ appeler ainsi se veut plus royaliste que les rois .Même dans le pays qu´on croit que ces habitants sont tous arabes ne le sont pas tous: au sud de l´Arabie Saoudite et au nord du yemen ,les peuples autochtones de cette vaste région du sud d´arabie communiquent entre eux de nos jours en langue himyarite ,une langue sémitique, s’écrit avec un caractère particulier qui fùt jadis la langue d’un royaume antique rival du royaume de Saba, de Qataban et d’Hadramaout de puis ces temps anciens à nos jours cette langue est vivante parlée partout ds les souk entre les commerçants ,dans les Cafés ,ds les maisons ,dans la rue au sein même » du pays des arabes »

    http://www.youtube.com/watch?v=KhzE7zfxQnY

    dans ce lien le journaliste saoudien décrit cette langue comme une langue dérivante de l´arabe mais cette vieille langue n´a rien avoir Avec l´arabe sauf qu´elle est sémitique comme l´arabe, l´hebreux et le phénicien

    kADER JE VOUS CONSEIL DE LIRE MOUKADEMET IBN KHALDOUN SUR L´HISTOIRE DE BANOU HILAL VENUS DE NAJD. (ELZEHF EL HILALI VERS LE MAGHREB)

    Anonyme
    26 septembre 2013 - 0 h 04 min

    Anonyme (non vérifié) | 25.
    Anonyme (non vérifié) | 25. septembre 2013 – 20:44
    Contrairement à ce que tu veux faire croire, c’est à dire que l’arabe est la langue des algériens et que tamazighte est celle des kabyle, Tamazighte est la langue de tout le peuple algérien, elle n’est pas négociable et ceux qui ne sentent pas concernés par l’identité millénaire du peuple algérien et sa langue, doivent déménager en Arabie. Une identité millénaires d’un peuple ne doit pas être sujette à des marchandages stériles et stupides. La dialecte « arabophone » parlé en Algérie appartient au peuple algérien, mais l’arabe littéraire c’est celle du Coran qu’aucun arabe ne parle et ne maitrise parce que les peuple dits arabe de la péninsule arabique et ceux d’ailleurs ne parlent pas l’arabe du Coran mais leur propre dialecte comme c’est le cas avec le dialecte arabophone algérien. Tandis que Tamazighte n’est pas un dialect mais une langue millénaires qui doit être accepté à sa juste valeur.

    moh_alger
    25 septembre 2013 - 23 h 36 min

    Bonjour a tous,
    pour

    Bonjour a tous,

    pour abdelkader el wahrani, (…) vas-y lire ton histoire des tes ancetres (… l’Algerie est une terre berbere (…), vas y lire l’histoire et te cultiver un peu.

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 22 h 00 min

    Ce que je comprend pas, a
    Ce que je comprend pas, a chaque fois qu’on parle de tamazight vous introduisez la question de l’ islam. Je me demande si un jour nous pourrions parler de tamazight sans aborder d autre questions pour ne pas entraver son progrès.

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 19 h 44 min

    une décision aussi importante
    une décision aussi importante pour l’avenir du pays tout entier, doit être réglée par voie référendaire, c’est à dire que les 38.000.000 d’habitants doivent s’exprimer par un référendum, et non pas les 2 ou 3.000.000 d’une région seulement (…)

    00213
    25 septembre 2013 - 19 h 12 min

    Très bonne nouvelle, c’est un
    Très bonne nouvelle, c’est un pas de plus vers l’unicité de l’Algérie.
    .
    Par contre, ce qui me dérange c’est le drapeau à gauche de la bannière (en photo).
    L’Algérie est algérienne et elle a son drapeau.
    Le tamazight fait partie de notre sang car le tamazight fait partie de l’algerie, et non l’inverse…
    .
    Ni kabyle
    Ni chaoui
    Ni arabe
    Ni magrébin
    Ni africain
    Ni mozabite
    Ni targui
    A L G E R I E N !

    Nassima
    25 septembre 2013 - 18 h 53 min

    Dialecte: variante locale
    Dialecte: variante locale d’une langue

    Tamazight est une langue avec plusieurs dialectes comme l´arabe est une langue avec plusieurs dialectes .

    je m´explique autrement :le dialecte est une varieté d’une langue.une langue peut avoir plusieur dialecte.ils ont la meme origine, partage une même culture et possède une intercomprehension en géneral.

    Bravissimo, C´est mon Algérie plurielle au singulier!

    chemlal
    25 septembre 2013 - 18 h 26 min

    L’officialisation de la
    L’officialisation de la langue Amazigh,dans un régime démocratique,oui, mais faire l’objet d’ un marchandage, pour
    un énième mandat pour Bouteflika, non. Après avoir isolé la Kabylie pendant toute la durée de son mandat, boudée les Aurés
    , créer des problèmes au M’zab,laisser a l’abandon les citoyens
    du sud, favorisé les régions de l’ouest, voila qu’il nous miroite l’officialisation de la langue Amazigh, maintenant qu’il a besoin de voix, pour sa réélection,tout en trainant derrière lui les dossiers de la corruption,le peuple algérien aspire a plus de démocratie ou la justice sera neutre, ou la corruption doit être combattue et que tous les problèmes linguistiques, religieux etc… feront l’objet de débats libres et sereins, que les citoyens soient égaux devant la loi et qu’on mette fin aux passe-droits.

    abdelkader wahrani
    25 septembre 2013 - 18 h 11 min

    je suis algerien de pur
    je suis algerien de pur produit,et je suis musulman arabo berbére fier!! notre grand pére notre bien aimé er-rassoul sidna muhammed al mustapha (sala alih wa selem) c´est un arabe (arabi) celui qui est contre les arabes est contre notre prophéte (S.B.sur lui) je parle arabe et j´écris arabe, et je suis trés fier d´être arabe algerien. hamdoulillah. et puis c´est votre dialécte,c´st un probléme kabyli-kabyle.

    mhend
    25 septembre 2013 - 18 h 03 min

    En a marre des chantages pour
    En a marre des chantages pour ramener toute une région a voté pour qu’il meure sur le koursi sa ne marchera pas tamazight est officielle avec cette constitution que vous êtes entrain de fabriquer ou sans elle….

    saadielbachir
    25 septembre 2013 - 17 h 41 min

    bien qu’il s’agisse d’un
    bien qu’il s’agisse d’un sebarni politique pour les amazighs algeriens mais le faite de rappeler çà c’est important ,sachez que boutef a institutionalisé le tamazight contre les plus pires ennemi qui ont affirmé permettre la constitunalisation de l’hebreux que celle de tamazught disant que l’hebreux et l’arabe sont des cousins d’origine

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 17 h 06 min

    Ce n’est pas Bouteflika qui
    Ce n’est pas Bouteflika qui veut officialiser la langue tamazighe millénaires, mais le peuple algérien du Nord au Sud de l’Est à l’Ouest, de toutes les régions du pays dont les populations sont 100%amazighes, ça ne serait qu’une réparation faite suite à une injustice terrible et historique que le peuple algérien a subie, d’abord avec le colonialisme qui a renié l’identité millénaire algérienne par complexe d’infériorté des gaulois, ensuite avec les pions des colonialistes à l’image Benbella, et cie qui ont tenté de détruire l’identité millénaire algérienne. Ce n’est qu’un retour légitime de la légimisation de l’identité première algérienne. Suite à la résistance du peuple algérien contre la destruction de son identité millénaire. Je pense aussi que c’est une manoeuvre du clan d’Oujda pour se péréniser au pouvoir, car la Kabylie le rejette totalement.

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 17 h 06 min

    dans les trois Livres Sacrés
    dans les trois Livres Sacrés sont claires, le premir dit VAVA, le second dit PERE et le troisième dit ABI. le premier et le second ont été envoyés à des tribues quant au troisème il a été envoyé à toute l’humanité. vous ne pourrez jamais falsifier la volonté du Tout Puissant. une tribue restera une tribue. il faudra que les chercheurs et les historiens aient le courage de s’exprimer sur ce sujet qui ne cesse d’empoisoner le quotidien des citoyens. vous allez à un originaire du titteri et vous lui imposez la tribologie ? non !!! le r’guibi, le targui, le zénéte, le chaoui, tous ont chacun son dialecte régional. adopter des langues régionales oui !!! mais méler tout le peuple dans la tribalogie c’est dangereux patceque si elle sera imposé aux examens il va y avoir du grabuge. VAVA n’est pas algérien, PERE non plus n’est pas algérien, ABI oui !!!! bonne soirée.

    amyne
    25 septembre 2013 - 16 h 50 min

    bof..il sest resigne
    bof..il sest resigne apres son discour historique à tizi …en 1999…ca va contribuer à resorber un peu le chommage en moins surtout pour tous les traducteurs qu il faudra recruter ..tout azimut pour remédier à cette arabisation
    à quand la langue francaise ou anglaise….ou surtout le mandarin ou autre comme langue officielle ?

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 16 h 48 min

    Abedlkader Alwahran : tu
    Abedlkader Alwahran : tu n’est pas d’Oran mais un descendant d’un vulgaire occupant car si tu l’étais ou respectait ceux qui ont fondé  » Wehran » nom berbère qui veut dire  » Des lions » tu n’ouvrirais pas comme ça ta grande … si tu penses qu’on va supplier des gens de ton espèce tu te mets le doigt dans l’œil, j’ai juste envie de te dire à toi personnellement et non aux compatriotes algériens patriotes quelque soit leur origine : retournes en Arabie fils de colon !!

    tyhm
    25 septembre 2013 - 16 h 42 min

    @ abdelkader wahrani
    Une

    @ abdelkader wahrani

    Une question:
    – qu’est ce qu’un dialecte ?
    – qu’est ce qui différencie un dialecte d’une langue ?

    A ce sujet l’aphorisme de Max Weinrich est très a propos.

    Les langues lituanienne, et moldave dont les populations sont d’environ de 3 millions d’habitants sont t-elles des langue ou des dialectes ?

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 16 h 41 min

    Tamazight officielle ou pas !
    Tamazight officielle ou pas ! pas question de lâcher le combat contre les mercenaires de l’impérialisme arabe. Une fois officielle, immédiatement après nous exigerons à ce qu’elle soit obligatoire et pour tous les algériens ceux qui la refusent ne seront pas considérés comme Algériens pour nous, mais comme des colons à combattre et chasser de nos terres. Il faudra aussi lui faire rattraper le temps perdu à commencer par l’enseignement pour les adultes qui souhaitent écrire la langue de leur ancêtres ou encore aux adultes « arabophones » qui aimeraient retrouver leur langue d’origine.
    Il ne faut pas crier victoire, on connaît le régime comme celui du Maroc, ils passeront leur temps à essayer de manipuler comme ils pourront à commencer par le choix de la graphie pour laquelle, la totalité des linguistes amazigh, de spécialistes de cette langue ( Maroc, Algérie ou Libye ) la question ne se pose plus elle est tranchée et depuis longtemps. Rappelons que le choix de la graphie Tiffinnagh au Maroc ne l’a pas été par les spécialistes mais par M6. En Algérie on tente de nous faire croire à travers les médiats du régime que certains amazighs souhaiteraient utiliser la graphie … écoutez moi bien : arabe.
    Le combat pour libérer la Kabylie se poursuivra jusqu’à ce que sur nos montagnes ne règne la langue de Massinissa, les traditions et les valeurs berbères et que les héros deviennent des Kucelïla ou Dhihya les sanguinaires occupants les Oqbas et ce dans les manuels scolaires.

    kabyle
    25 septembre 2013 - 16 h 22 min

    si bouteflika officialise
    si bouteflika officialise thamazight personnellement il peur rester 5 mondât s’il veut ou ils laisse son frère je serai daccort

    zarzor
    25 septembre 2013 - 16 h 21 min

    que tamazighte soit reconnue
    que tamazighte soit reconnue ou pas celá ne m avance á rien

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 15 h 55 min

    c’est une bonne chose, un bon
    c’est une bonne chose, un bon point pour bouteflika,,, mais ça ne veut pas dire que l’algerie est sortie de la crise et du danger,,,il ne faut pas que cela serve comme pretexte pour soutenir un 4eme mandat,,, il faut aussi de l’alternance au pouvoir, si vous voulez entrer dans l’histoire du pays par sa grande porte monsieur le president…

    maintenant, je vais attendre qu’elle soit officialisée, afin que je puisse rédiger mathèse en tamazight…kul aatla fiha kheir, n’est ce pas?

    Mohamed el Maadi
    25 septembre 2013 - 15 h 50 min

    C’est très bien.
    C’est très bien.

    Antisioniste
    25 septembre 2013 - 15 h 38 min

    Salamou 3alikoum
    Je trouve

    Salamou 3alikoum

    Je trouve que c’est une excellente initiative, un peu tardive, mais comme on dit mieux vaut tard que jamais, un autre plus acquis pour notre Algérie. chghoul lmilh eytawel wa eydoum

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 15 h 34 min

    @abdelkader Wahrani, si t’es
    @abdelkader Wahrani, si t’es pas content alors retourne en Arabie Saoudite

    NASSER
    25 septembre 2013 - 15 h 26 min

    L’ARMÉE ALGERIENNE S’EXPRIME
    L’ARMÉE ALGERIENNE S’EXPRIME dans sa revue El-djeich de septembre 2013
    _____

    Le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a procédé, ces jours derniers, à un profond remaniement ministériel suite auquel un vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée Nationale Populaire a été désigné. Le changement qui a également touché certaines administrations du ministère de la Défense nationale, intervient dans le cadre du parachèvement du processus de modernisation et de professionnalisation de l’Armée Nationale Populaire tout en tenant compte de la situation prévalant dans la région ainsi que des mutations qui s’opèrent tant à l’échelle régionale qu’internationale.
    Pourtant, force est de constater que certaines parties et certaines plumes ont traité ces questions relatives à l’ANP en faisant fi des règles élémentaires de déontologie et de l’intégrité professionnelle, à coups de présupposés et d’évaluations de la situation prévalant au sein de l’institution militaire, en s’appuyant sur des sources inconnues et non vérifiées, qui plus est, n’ont aucune relation avec l’armée. Ces procédés tendancieux n’ont d’autre finalité que de chercher à déstabiliser, à semer le doute et la suspicion quant à l’unité, la force et la cohésion de l’ANP qui n’a eu de cesse, et en de multiples occasions, particulièrement dans les moments difficiles et les épreuves, de démontrer son unité ainsi que son appartenance à la patrie, et uniquement à la patrie.
    L’Armée Nationale Populaire est une institution ouverte qui communique en permanence avec les médias et la société toutes catégories confondues. Aussi, toutes ces interprétations sans fondement qui participent d’une volonté de semer le trouble, de tromper l’opinion publique en émettant des doutes sur l’unité et la cohésion de l’ANP, sont rejetées, et il revient à ceux qui en sont les auteurs de s’astreindre au seul devoir de vérité pour préserver l’image et la force des institutions de la République afin de relever les défis auxquels tous les algériens sont confrontés.
    Le devoir de mémoire nous commande de faire une lecture objective de l’histoire et de veiller à ce que certaines vérités ne soient pas passées sous silence ou étouffées en rappelant que l’ANP, qui a toujours été le rempart sur lequel se sont brisées toutes les convoitises et manœuvres, a apporté sa contribution décisive à la sauvegarde de la République, lui évitant de sombrer sous les coups du terrorisme barbare. Finalement, notre pays a pu renouer avec la paix, la sécurité et la quiétude, grâce aux sages mesures prises par son excellence, M. le Président de la République et couronnées par la réconciliation nationale.
    L’Armée Nationale Populaire, héritière de la glorieuse Armée de Libération Nationale, est une institution nationale républicaine, qui remplit ses nobles missions dans le strict respect de la Constitution et en totale harmonie avec les lois régissant le fonctionnement des institutions de l’Etat Algérien, comme elle reste au service du peuple et de la patrie, sous la direction de M. le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale.

    NASSER
    25 septembre 2013 - 15 h 13 min

    CELA doit être aussi, après
    CELA doit être aussi, après le remaniement et la nécessité d’exposer son bilan, un autre coup… du Maroc, de la France et des EU qui ont dû « imposer » cela au Président lors de sa convalescence à Paris!

    mohamed lounes
    25 septembre 2013 - 15 h 04 min

    C de la vente concomittante
    C de la vente concomittante

    abdelkader wahrani
    25 septembre 2013 - 15 h 01 min

    aprés le dialecte amazigh
    aprés le dialecte amazigh quoi encore???.

    Amcum
    25 septembre 2013 - 14 h 59 min

    Si elle s’avère juste ca va
    Si elle s’avère juste ca va être une excellente nouvelle pour les Algériens des générations futures. Ils vont hériter d’un pays uni fort et surtout en harmonie avec ce qu’ils sont.
    Qui est le président qui peut oser une chose pareille sans craindre une éventuelle réaction négative de la part du peuple (La Kadara Allah)? Je rappelle ici que tous les partis ISLAMISTES sans exception sont contre ces mesures. Aussi une importante frange du FLN est aussi contre ces mesures…. Rares sont les hommes d’État !!!
    Moi personnellement j’appelle cela le Bulldozer politique dit Abdelaaziz Bouteflika.
    Je vais toujours me souvenir d’un ex candidat a la présidence qui a eu un double discourt sur cette question. A Tizi-ouzou il a dit une chose alors que deux jours après, dans une autre région de la majestueuse Algérie, il a dit le contraire. Peut-on construire un pays sur le jeu ? Je parle ici de Benflis Ali.
    Bouteflika est un homme d’État. Les hommes d’état ne fond pas le clown sur les toits des voitures, ne jouent pas avec la religion de Dieu, ne blaguent pas avec l’avenir du pays.

    Anonyme
    25 septembre 2013 - 14 h 37 min

    Qu’est-ce que c’est cette
    Qu’est-ce que c’est cette histoire  » projet quisera certainement présenté comme un gage de soutien au chef de l’État »

    C’est comme au Maroc qui a fait semblant d’officialiser tamazighte, dans la foulée des fausses révolution arabe, histoire de calmer la population berbérophone chez ce voisin de l’Ouest, mais n’a rien appliqué sur le terrain ce n’est que du bla bla, histoire aussi d’inféoder les prétendus défenseurs de la cause tamazighte au roitelet, le roitelet bouteflika fait comme son roitelet du Maroc. Mais attention l’ALgérie n’est pas le Maroc surtout qu’on on touche à la dignité de son peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.