Naftal : des peines de 5 à 10 ans de prison requises contre 26 inculpés

Des peines allant de 5 à 10 ans de prison ferme ont été requises, tard dans la soirée d’hier mercredi, par le procureur de la République près le Pôle judiciaire spécialisé du tribunal de Sidi M'hamed (Alger), à l'encontre 26 individus impliqués dans l’affaire de contrebande de carburant en 2012. Les mis en cause, dont la plupart sont des employés de l'entreprise Naftal (agents et responsables de la sécurité, chauffeurs et remplisseurs), ont été poursuivis pour détournement de deniers publics, d'abus de fonction et de constitution d'association de malfaiteurs dans le but de commettre des crimes. Lors de l'audience du jugement, le chef de la sécurité interne de la station du Caroubier de l'entreprise Naftal, principal accusé dans cette affaire, a reconnu avoir falsifié les factures pour faciliter le vol du carburant. Il a aussi affirmé que ce vol n'aurait jamais pu se faire sans la complicité étroite des chauffeurs et des agents de sécurité de ladite station bien que ces derniers aient tous nié les faits qui leur ont été reprochés. Les faits de cette affaire remontent à 2012, lorsque les services de sécurité ont reçu des informations concernant la sortie suspecte de camions-citernes de nuit de la station du Caroubier, à l’est d’Alger, vers une destination inconnue. L'enquête a révélé que les responsables de cette station avaient détourné, en complicité avec des travailleurs de l'administration, de grandes quantités de carburant pour les revendre au marché noir.
Lina S/Agence

Comment (5)

    momo
    25 octobre 2013 - 7 h 29 min

    Il y a encore des rats à
    Il y a encore des rats à Naftal dans les stations privées qui ajoutent de l’eau dans le carburant. Depuis un an j’ai des problèmes avec mon véhicule neuf depuis un plein sur la station de la rocade sud d’Alger Ben-Aknoun. Nos entreprises et nos administrations sont polluées par des employés malhonnêtes à tous les niveaux et ce depuis le règne de Chadli. N’ayant pas la mémoire courte messieurs, il n’y a qu’à voir comment des milliers d’Algériens se sont enrichis facilement alors que des algériens peinent à joindre les deux bouts à la sueur de leur front.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    24 octobre 2013 - 12 h 30 min

    Naftal : des peines de 5 à 10
    Naftal : des peines de 5 à 10 ans de prison requises contre 26 inculpés….10 ans de prison pour les petits poisons a cause de quelques litres d essence, …et Chakib Khelil en lioberte pour des millions de dollars. Le systeme judiciare algerien devrait avoir honte




    0



    0
    ammmar
    24 octobre 2013 - 11 h 49 min

    Et voila comme toujours des
    Et voila comme toujours des boucs emissaires dans des affaires de vols et de corruptions engageant la securité du pays du moment que le petrole est la seule source de subsistance de tous les algeriens et de defense du pays et pourtant c’est claire comme l’eau de roche,que sans l’implication des gras poissons,responsables jamais de telles operations de dilapidation ne peuvent etre faites,pouvez vous prouver au moins une fois que vous possedez un minimum d’humilité et surtout un grain de patriotisme pour arretez ce massacre qui est entrain de nous menez droit dans un tunel sombre a ramifications ou personne ne s’en sortira indemne,meme vous vous serez pas epargner ni vos enfants ,alors sortez ces requins terrestres de leurs tannieres et appliquez sans aucune pitié ni exception les lois de la republique et surtout banissez cette grace qui n’a fait qu’encourager les delits en tous genres dans ce pauvre mais formidable pays




    0



    0
    selecto
    24 octobre 2013 - 8 h 31 min

    Pauvres petits poissons…
    Pauvres petits poissons…




    0



    0
    00213
    24 octobre 2013 - 7 h 43 min

    Ce sont justes les peines
    Ce sont justes les peines requises.
    On attend les condamnations !
    .
    On ne compte plus le nombre de fois que des procureurs ont requis des peines sévères et surmédiatisées contre des cadres étatiques.
    Puis lors des délibérés ceux-ci sont condamnés à de petites peines de sursis et en catimini.
    .
    Impossible de régir un état sans autorité et sans sanction.
    Les algériens ne comprennent que le bâton malheureusement, car si on leur tend la carotte.
    Il la bouffe toute crue et vos doigts avec !
    .
    Je reposte une vidéo qui est en totale adéquation :
    https://www.youtube.com/watch?v=QpQEj3c9pDA




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.