Je-m’en-foutisme national

Par Kamel Moulfi – Comme au bon vieux temps des «organisations de masse» – presqu’avec la discipline et l’harmonie orchestrées par le parti unique –, l'UGTA (travailleurs), l'UNPA (paysans) et l'ONM (moudjahidine) ont publié des communiqués stigmatisant le geste de profanation de l’emblème national au consulat algérien à Casablanca. Les termes employés n’ont pas eu la véhémence d’antan, tout comme ceux des dirigeants de parti qui ont semblé obligés d’en dire quelques mots dans leurs interventions consacrées à autre chose. Des propos marqués, tout le monde a pu le constater, par la «retenue et la sagesse», ce qui correspond à la tonalité voulue officiellement. Du côté du réel, c'est-à-dire la rue, principal baromètre, dans notre pays, de l’état d’esprit de la population, c’est le silence, il faut bien l’admettre. Le contraste est trop fort avec la gravité des faits, touchant un symbole aussi sacré que le drapeau national, pour qu’il passe inaperçu. Pour moins que ça, on s’en souvient, un simple match de football et une agression, comme il s’en passe tous les jours dans le monde, contre l’équipe nationale, la rue s’était enflammée sans «sagesse» ni «retenue». Le chauvinisme sportif avait été actionné à fond par une «main invisible» et il avait donné le résultat que l’on sait : un comportement guerrier chez les Algériens totalement disproportionné par rapport aux faits. Certes, ça concernait le football qui nourrit les passions même à des dimensions bien plus réduites, y compris à l’échelle d’une petite équipe locale, et leurs manifestations sont violentes. Mais dans la crise algéro-marocaine, comment comprendre ce qui s’apparente plutôt à une démobilisation générale des Algériens ? En fait, à force d’entendre rabâchés les mêmes discours nationalistes tandis que la classe politique montre chaque jour un peu plus que son seul but, c'est d'atteindre le pouvoir et de s'y maintenir ad vitam ad aeternam, le peuple a fini par répugner la chose politique : c'est aux politiciens de régler ce problème et tous les autres, semble dire la rue. Ce peut être un glissement dangereux à cause d'une classe politique égoïste et cupide qui a tué jusqu'au sentiment d'appartenance nationale chez une majorité d'Algériens.
K. M.

Comment (14)

    S.S.A
    6 novembre 2013 - 23 h 59 min

    Assalam Oura3laykoum.
    A

    Assalam Oura3laykoum.
    A Mohamed EMaadi | 6. novembre 2013 – 22:15
    J’espère bien que ce soit le F.N qui prenne le pouvoir en France. Comme cela, au moins tout sera clair, les nationalismes montent en Europe et seront bientôt inévitablement majoritaire, ces peuples crient famine et, leurs armées dotées de moyens technologiques mais qui ne servent pas, sont tentés par tous les aventurismes. Donc, oui, ce parti a de grandes perspectives favorables devant lui. Comme ça, vous serez obligés de rejoindre la Mère-Patrie et il faut peut-être s’y préparer.
    De toute manière, le destin de l’Algérie est en train d’évoluer et de changer et les hommes qu’il faut seront choisis par le Peuple patriotique et mis à la place où il faut.
    Ne sous-estime pas ton Peuple, mon frère.
    Assalam Oura3laykoum.




    0



    0
    Mohamed EMaadi
    6 novembre 2013 - 21 h 15 min

    [email protected] Salem bonsoir ou Azul
    [email protected] Salem bonsoir ou Azul

    L’auteur de cet article nous livre le fond de sa pensée c’est-à-dire l’instrumentalisation de la ferveur nationale pour des intérêts purement politiques et c’est cela qui est profondément malsain dans ce pays.
    On va rigoler en 2017 quand le Front national lui qui est anti-algérien sera au pouvoir en France et les mêmes qui ont fermé leur gueule en Algérie concernant l’infamie du 1er novembre 2013 nous ressortirons » les martyrs, chouhadas, 1er novembre 1954″ symbole et date qui n’ont aucune valeur pour eux . J’ai parcouru le Net et il y a très peu initiative citoyenne algérienne pour se charger de défendre notre drapeau, tous nous parlent de l’union du Maghreb et mette en avant la fraternité islamique mais sans critiquer le roi du MAROC cela s’entend chez eux .La vérité c’est que le peuple algérien est complètement drogué par une idéologie versatile et mercantiliste .Les Symboles sont devenue un bizness juteux et non plus une chose à méditer pour ne pas mourir en lâche !




    0



    0
    ammmar
    6 novembre 2013 - 18 h 27 min

    Ras le bol de cette patience
    Ras le bol de cette patience et ras le bol de ces espoirs reellement utopiques dans lesquels nous algeriens continuons de croire comme si nous voulons au fond de nous forcer le destin et pourtant,sommes profondement musulmans et croyons en le pouvoir de dieu quand il veut changer les choses et sans oublier que dieu aide les gens travailleurs et de bonne volonté et non pas les hypocrites et ceux qui foutent rien ,ras le bol de cette fraternité a deux sous,que seuls les algeriens la voient comme telle,tfouh sur cette pretendue union maghrebine sur laquelle misaient les revolutionnaires algeriens pour rassembler freres et cousins autour de la meme assiete de couscous et dans laquelle repose la strategie de survie des marocains fauchés et rien d’autres, le troc de leur ZATLA surproduite contre du carburant et de la viande d’agneau des hauts plateaux qu’ils preferent surtout et pourquoi pas profiter de cette obaine et introduire dans le territoire de ces naifs tout type de merde y compris des armes comme le souhaite sa majesté ce qui le rend fier et heureux.Tel est le scenario b’un film bien conçu ou le bon et riche se fait avoir durant toute sa vie par un truand fauché et sans screpule jusqu’epuisement de toute sa fortune et le pauvre devena riche et le nanti devena betement miserable,et on veut aucunement vivre ce scenario dramatique,y’a pas question,la noblesse est une vertue qui peut jamais s’accomoder avec la lacheté et la malhonneté,faut le dire et etre honnete,nous sommes deux types d’etres humains qui ont fait deux ecoles aux caracteristiques essentielles diamettrallement opposées et personne n’a le pouvoir de faire remonter une ponte a cours de l’eau et dans ce fallacieux projet d’integration maghrebine,la mauvaise fois est bel et bien presente et assurement y’aura un gagnant et un perdant et les perdants seront sans aucun doute nous les algeriens et quelques soit le desirata de nos rabatteurs.Donc suffit cette tragie_comedie,suffit cette pseudo_union et suffit meme cette pseudo_fraternité s’il le faut




    0



    0
    salim
    6 novembre 2013 - 17 h 14 min

    L’UGTA, l’ONM, l’UNPA, le
    L’UGTA, l’ONM, l’UNPA, le FLN, et beaucoup d’autres, ne régissent que pour tirer la couverture à eux.

    Ainsi tout un chacun dira, regardez nous intervenons quand même.

    Messieurs, c’est l’emblème national qui est bafoué, et la réaction doit être proportionnée à cet acte qui est une agression injustifiée.

    Faire un communiqué ou réaction quelconque par écrit c’est à la portée de tous les citoyens, allez sur les réseaux sociaux, les citoyens interviennent d’une façon plus sèche que vos communiqués laconiques et terre à terre.

    Vous êtes des organisations, bien assises et constituées, alors réagissez selon vos moyens de poids lourd au sein de la société.

    Imposez vous et imposez vos points de vue, défendez cette société civile que vous êtes censé représenter. Votre laxisme et je m’en foutisme donne envie de faire vomir par dégout.

    Votre nif avec le temps s’est complètement laminé à ne laisser qu’un trou dans la façade, ou il y a juste un courant d’air qui circule, de la réaction ou du tonus, il ne reste rien.




    0



    0
    S.S.A
    6 novembre 2013 - 16 h 16 min

    Assalam Oura3laykoum
    Mr

    Assalam Oura3laykoum
    Mr Moulfi avec tous le respect que je vous dois, de temps en temps, vous pétez un câble.
    Ou est-ce que vous avez vu que les Algériens s’en fichent de leur drapeau souillé et profané? Non, ils s’en fichent pas, rassurez-vous, si vous les percevez silencieux, ce n’est que le calme qui précède la tempête, cela s’appelle de l’accumulation jusqu’au moment de vérité.
    Peut-être, vouliez-vous faire réagir les Patriotes!On est conscient de tout, Mr Moulfi, on sait qu’il y a des Algériens qui s’en tapent de leurs honneurs et même les politiques mais ils sont minoritaires alors on les calculent même pas. Faîtes de même, ils ne valent pas le coup d’en parler.
    Bonne continuation et au prochain pétage de câble(sourire).
    Assalam Oura3laykoum.




    0



    0
    Mohamed EMaadi
    6 novembre 2013 - 15 h 53 min

    Tout est dit, je penser être
    Tout est dit, je penser être le seul à faire ce constat. À titre personnel j’ai pleuré et pris d’une rage on a été quelqu’un à défendre L’emblème sur les réseaux et même tard dans la nuit ,mais pas d’engouement populaire, aucune mémoire se peuple qui pense à son ventre, a sa femme, a ses gosses. Je remercie Algérie patriotique et j’ai les larmes aux yeux car vous avez été les seules à défendre notre pays Je jure devant Dieu que ce peuple peut crever s’il est incapable de défendre son histoire et son honneur . De toute façon même pendant la guerre d’Algérie cela a été la même chose la majorité s’est planquée et seule une poignée de bonhomme ceux qui ont hérité de la virilité de leur père ont combattu … Quant au responsable politique et autres associations je n’attends rien d’eux, j’ai pris la décision de ne plus mettre les pieds en Algérie et de remettre mon passeport algérien ! car je n’ai rien n’avoir avec la majorité de ce pays et aux Algériens patriotes défendez la mémoire de vos pères CAR MOI JE CONTINUERAIS A DÉFENDRE LA MÉMOIRE DE MON PÈRE ET SON COMBAT VIVE L’ALGÉRIE DES HOMMES




    0



    0
    Anonyme
    6 novembre 2013 - 15 h 32 min

    Comment voulez-vous que le
    Comment voulez-vous que le peuple soit empreint de l’esprit patriotique quand ce dernier est dirigé par des traitres d’origine marocaine, en l’occurrence le clan d’Oujda?
    Comment vous-voulez que le peuple se réveille quand les intellectuels algériens se taient et adoptent un profil bas, ils ne réagissent même pas aux agressions du régime corrompu qui dirige l’Algérie sans avoir été élu par le peuple?
    Comment voulez-vous faire naitre dans l’esprit des algériens, quand les lourds médias publics aux ordres du régime d’origine marocaine, minimisent les agressions marocaines et n’en font même part à l’opinion publique algéienne. Ce régime non patriotique nage en eau trouble, il est impliqué dans la corruption généralisée en Algérie et à l’étranger, seuls les revenus du pétrole intéresse ce régime mafieux qui a longtemps travailler pour tuer le patriotisme qui animait l’esprit des algériens ces derniers croient que les marocains sont leurs frères, parce que musulmans, parce que voisins et j’en passe, le peuple algérien ne connait même pas l’histoire millénaire de l’Algérie, des dangers que représentent les marocains, pour lui le fait d’avoir un voisin musulman justifie qu’on lui pardonne tous ses crimes même envers les symboles de notre révolution comme le drapeau souillé par un minable mekhzénite marocain. L’esprit patriote doit être entretenu, par l’histoire de notre révolution, et non tué dans l’oeuf les écoles aliénantes du régime, c’est l’inculture, et la politique du régime despotique qui ont tué l’esprit patriotique chez les jeunes algériens. C’est le but que le régime s’est fixé, depuis 50 ans, pour garder le pouvoir.




    0



    0
    Hafid
    6 novembre 2013 - 12 h 25 min

    Je ne crois pas que la classe
    Je ne crois pas que la classe politique ou le peuple soient démobilisés face à l’ennemi marocain, la profanation de l’emblème national, ne restera pas impunie, même si les autorités makhzniennes disent que c’était un acte « isolé ». L’Algérie ne peut rompre définitivement avec le Maroc à cause de cela, puisqu’elle ne l’a pas fait avec l’Egypte en 2010, Rappelons-nous que contre l’Egypte El Djazaïr n’a rien fait à chaud, mais quelques semaines après elle a puni l’Egypte en coupant le gaz et en mettant fin à des contrats de travail des égyptiens. je suis certain que la punition des marocains viendra, les marocains paieront leur forfait d’une manière ou d’une autre, et cela se fera par l’insistance de l’Algérie dans le soutien de la cause sahraouie. Notre combat contre le régime makhzenien est sur le terrain diplomatique où seuls la légalité et le droit priment, et où il y a pas de place aux vives émotions ponctuelles




    0



    0
    selecto
    6 novembre 2013 - 12 h 11 min

    Tout ce qu’on nous disent les
    Tout ce qu’on nous disent les responsables est faux, du mandat d’arrêt international contre Chakib Khelil est Cie en passant par les excuses officielles du Maroc.




    0



    0
    Anonyme
    6 novembre 2013 - 9 h 59 min

    Le peuple algérien est
    Le peuple algérien est sage.

    Notre peuple sait que les gens du Makhzen sont nos ennemis et n’a pas besoin de la presse pour se le rappeler.

    Notre peuple sait que ces gens ne représentent pas une menace, et se tient prêt a les bouffer tous crus le cas échéant.

    Le peuple algérien a une entière confiance dans l’ANP issu de ses rangs et dans son Commandant Suprême, le Président de la République, pour faire face a toute menace extérieure, et leur apportera son soutien plein et entier le moment venu si nécessaire.

    Le peuple est beaucoup plus mature que la presse.




    0



    0
    Abou Stroff
    6 novembre 2013 - 9 h 44 min

    les algériens lambda ont
    les algériens lambda ont compris depuis longtemps que le drapeau pour lequel sont morts un million et demi d’algériens a été réduit par la marabunta qui nous gouverne à un simple chiffon ou le vert, le blanc et le rouge se côtoient sans que l’on puisse donner une quelconque signification au positionnement et à l’agencement de ces couleurs. en effet, pourquoi les algériens lambda s’offusqueraient ils de la profanation de l’emblème national par des étrangers (des énergumènes marocains, dans ce cas) quand nos augustes dirigeants ne cessent de le piétiner? ne peut on pas considérer la prédation sous toutes ses formes (affaires kalifa, sonatrach, autoroute est-ouest, dilapidation du foncier, etc.) comme des profanations plus abjectes que le simple arrachage du drapeau national de son mât? ne peut on pas considérer que la réduction, par la marabunta qui nous gouverne, de notre économie à un simple ounboub qui sert les intérêts des puissances impérialistes est une profanation et une insulte beaucoup plus grave qu’un simple arrachage du drapeau national de son mât? enfin, ne peut on pas considérer que les voix qui veulent à tout prix que boutef rempile, malgré son bilan catastrophique et le fait qu’il a perdu une grande partie de ses capacités physiques et intellectuelles, pour un 4ème mandat soit un injure plus grave que l’incident du drapeau? alors trêve de plaisanterie, la plèbe a compris depuis longtemps qu’en algérie, toutes les valeurs sont inversées et c’est pour cela que la plèbe observe et entend mais n’écoute pas.




    0



    0
    kader
    6 novembre 2013 - 9 h 21 min

    les sondages ça existent,
    les sondages ça existent, vous pouvez , vous journalistes descendre dans la rue et questionner les algériens sur leur nationalisme et leur attachement à l’Algérie.
    Des sondages ça existent aussi sur votre journal « votre avis » et là vous allez voir si vraiment nos compatriotes se démobilisent de leur cause nationale.




    0



    0
    Anonyme
    6 novembre 2013 - 9 h 19 min

    (…) La mafia qui a fait
    (…) La mafia qui a fait main basse sur l’Algerie a fait de nous des ZOMBIES qui ne croyons plus en rien dans ce pays.

    VIVEMENT UNE DEUXIEME REPUBLIQUE ET CETTE FOIS-CI BIEN ALGERIENNE…..




    0



    0
    Anonyme
    6 novembre 2013 - 8 h 55 min

    l’Algérie mérite beaucoup
    l’Algérie mérite beaucoup mieux que « ça »




    0



    0

Les commentaires sont fermés.