Des entreprises canadiennes à la rescousse du programme AADL

Les difficultés rencontrées dès l’entame de l’ambitieux programme de construction de logements en location-vente poussent le gouvernement à chercher d’autres entreprises très qualifiées. Et le Canada, connu pour son réservoir inépuisable d’entreprises de construction, est aussi sollicité autant que les pays du sud de l’Europe. C’est d’ailleurs l’objet de la rencontre, aujourd’hui mercredi, entre Abdelmadjid Tebboune, ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, et Denis Paradis, président de l'Alliance des affaires algéro-canadienne. A la recherche d’entreprises performantes pour pouvoir réaliser dans les délais le programme de 230 000 logements d’ici décembre 2015, Tebboune a mis en avant les opportunités offertes pour la participation aux programmes de réalisation de logements et les possibilités de développer l'investissement et les capacités en matière de transfert de technologies modernes. Considérant que le climat est «favorable» à la promotion de ce partenariat, le ministre de l’Habitat espère ainsi qu’il y ait une contribution massive des entreprises canadiennes à ce programme et, surtout, à la modernisation de l’outil de réalisation. Abdelmadjid Tebboune a, dès le départ, opté pour des partenariats entre les entreprises algériennes et étrangères afin de permettre à nos entrepreneurs d’apprendre les nouvelles techniques de construction et, surtout, arriver à réaliser les projets dans les délais. Des entreprises portugaises, espagnoles, italiennes, françaises et américaines participent à la construction de logements en Algérie. Mais cela reste, aux yeux du ministre, insuffisant, surtout que de nouveaux programmes sont en vue.
Sonia B.
 

Comment (4)

    Byxie
    22 novembre 2013 - 2 h 58 min

    Il faut exclure les
    Il faut exclure les entreprises du Québec à cause de leur politique de discrimination à l’embauche envers les maghrébins et surtout leur penchant pour la corruption à grande échelle prouvée par les commissions d’enquêtes.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    21 novembre 2013 - 12 h 11 min

    Des entreprises canadiennes à
    Des entreprises canadiennes à la rescousse du programme AADL…Il faudrait favoriser les societies de construction residentielle de la Colombie Britanique en ce qui concerne prix qualite. Il faudrait que les responsables algeriens visitant la Colombie Britanique. D après les statistiques des associations professionnelles de la construction a travers l Amerique du Nord on favorise les constructeurs de la Colombie Britanique et de l Ontario. Egalement la qualite des infrastructures et de la maintenance.




    0



    0
    thileliAnonyme
    20 novembre 2013 - 20 h 24 min

    excellente idée vue leur
    excellente idée vue leur competences et chinoix et de leur magoui




    0



    0
    GHOST TANKER
    20 novembre 2013 - 18 h 11 min

    Plantez des arbres bande
    Plantez des arbres bande de…
    les 1000 hectare dans périphérie d’Alger n’est pas raisonnable voir suicidaire
    -les tours Type Cité hlm ne sont plus d’actualité (problème société malaise ….)
    -En plus il faudrait leur adjoindre des parkings a étage comme le font le pays dans notre situation.
    et a ce jours les urbaniste vous diront l’algérien moyen
    ne sais pas vivre dans les bâtiments, plutôt dans des cité type village, pas très haut en hauteur juste assez pour avoir de l’ombre été,verdoyant, avec arbre pas de buissons(Style mauresque 3 mètres de hauteur de plafond min), et avec des aire de jeux pour les enfant 0-3ans autres de 3-6 et 6-12ans.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.