Echauffourées à Jijel suite à la distribution de logements sociaux

Des échauffourées ont éclaté dans la soirée d’hier mardi au centre-ville de Jijel, suite à la publication de la liste des bénéficiaires de logements sociaux par la wilaya, apprend-on de source locale. Un grand nombre de citoyens se sont rassemblés pour protester contre cette liste, affichée à la tombée de la nuit, accusant les autorités chargées de la distribution des logements sociaux de «népotisme». Les contestataires n’ont pas admis un «favoritisme au détriment des plus nécessiteux», dont certains ont déposé leurs dossiers depuis plus de dix ans, témoignent des citoyens sur place. Selon nos sources, des forces antiémeutes ont été dépêchées sur les lieux pour disperser une foule en furie. Mais la situation n’a fait que s’envenimer. Les affrontements entre les contestataires et les forces de l’ordre se sont poursuivies jusque tard dans la soirée et on compte au moins une dizaine de blessés parmi les manifestants et les agents de police, contraints de faire usage de bombes lacrymogènes. Nous faisions état dans notre éditorial (lire par ailleurs) du caractère obsolète des mesures prises par les pouvoir publics pour endiguer ce que les Algériens aiment à appeler une «crise de logement», alors qu’il s’agit d’une crise morale qui rend l’accès à ce droit quasi impossible en raison du phénomène de la corruption et des passe-droits qui s’est aggravé ces quinze dernières années.
Rabah Aït Ali

Comment (24)

    Nassima
    28 novembre 2013 - 19 h 28 min

    selecto (non vérifié) | 28.
    selecto (non vérifié) | 28. novembre 2013 – 9:44

    quand même pas a ce point ,il ne faut pas être péssimiste ou alarmiste et voir le mal partout en prenant les choses a Coeur plutôt les pprendre Avec philosophie ,cool raool ;0) ! . Moi je garde mon optimisme .Je n´ai pas compris le mot Poupouna mais j´espere qu´ il ne s´agit pas d´une Insulte ! malgré tout selecto la vie est belle et sucrée comme votre boisson préférée !et le bonheur se trouve dans les petites Choses toutes simples si l´on sait comment les apprécier !
    Bonne soirée selecto .

    c´est Nassima pas pounpouna !




    0



    0
    Nassima
    28 novembre 2013 - 19 h 28 min

    selecto (non vérifié) | 28.
    selecto (non vérifié) | 28. novembre 2013 – 9:44

    quand même pas a ce point ,il ne faut pas être péssimiste ou alarmiste et voir le mal partout en prenant les choses a Coeur plutôt les pprendre Avec philosophie ,cool raool ;0) ! . Moi je garde mon optimisme .Je n´ai pas compris le mot Poupouna mais j´espere qu´ il ne s´agit pas d´une Insulte ! malgré tout selecto la vie est belle et sucrée comme votre boisson préférée !et le bonheur se trouve dans les petites Choses toutes simples si l´on sait comment les apprécier !
    Bonne soirée selecto .

    c´est Nassima pas pounpouna !




    0



    0
    selecto
    28 novembre 2013 - 8 h 44 min

    @Nassima,
    Tu sais Poupouna,

    @Nassima,
    Tu sais Poupouna, j’écris avec la rage au cœur qui bat pour cette Algérie prisonnière d’une secte maléfique.




    0



    0
    selecto
    28 novembre 2013 - 8 h 44 min

    @Nassima,
    Tu sais Poupouna,

    @Nassima,
    Tu sais Poupouna, j’écris avec la rage au cœur qui bat pour cette Algérie prisonnière d’une secte maléfique.




    0



    0
    Nassima
    27 novembre 2013 - 18 h 31 min

    selecto (non vérifié) | 27.
    selecto (non vérifié) | 27. novembre 2013 – 16:20

    selecto rak h´na ! YA YIMA YA IYM ALA W´LID BLADI DEMOU SKHOUN ;MHARHAR ;0)




    0



    0
    Nassima
    27 novembre 2013 - 18 h 31 min

    selecto (non vérifié) | 27.
    selecto (non vérifié) | 27. novembre 2013 – 16:20

    selecto rak h´na ! YA YIMA YA IYM ALA W´LID BLADI DEMOU SKHOUN ;MHARHAR ;0)




    0



    0
    selecto
    27 novembre 2013 - 15 h 20 min

    @Arwan (non vérifié)
    Aucun

    @Arwan (non vérifié)
    Aucun pays non plus ne paye les procès des violeurs comme Mohamed Khelifati dit Cheb Mami du trésor public.




    0



    0
    selecto
    27 novembre 2013 - 15 h 20 min

    @Arwan (non vérifié)
    Aucun

    @Arwan (non vérifié)
    Aucun pays non plus ne paye les procès des violeurs comme Mohamed Khelifati dit Cheb Mami du trésor public.




    0



    0
    Nassima
    27 novembre 2013 - 12 h 44 min

    00213 (non vérifié) | 27.
    00213 (non vérifié) | 27. novembre 2013 – 8:50

    c´est pour dire que je suis d´accord Avec vous,00213 mais allo! :0)




    0



    0
    Nassima
    27 novembre 2013 - 12 h 44 min

    00213 (non vérifié) | 27.
    00213 (non vérifié) | 27. novembre 2013 – 8:50

    c´est pour dire que je suis d´accord Avec vous,00213 mais allo! :0)




    0



    0
    Arwan
    27 novembre 2013 - 12 h 35 min

    les assistés mettent le feu
    les assistés mettent le feu en ville car ils n’ont pas vu leurs volontés exauces!!! l’état ne devrait pas un centime pour ces bras-cassés qui veulent tout avoir en glandant….AUCUN PAYS AU MONDE NE DISTRIBUE GRATUITEMENT DES LOGEMENTS.




    0



    0
    Arwan
    27 novembre 2013 - 12 h 35 min

    les assistés mettent le feu
    les assistés mettent le feu en ville car ils n’ont pas vu leurs volontés exauces!!! l’état ne devrait pas un centime pour ces bras-cassés qui veulent tout avoir en glandant….AUCUN PAYS AU MONDE NE DISTRIBUE GRATUITEMENT DES LOGEMENTS.




    0



    0
    Nassima
    27 novembre 2013 - 10 h 45 min

    00213 (non vérifié) | 27.
    00213 (non vérifié) | 27. novembre 2013 – 8:50
    Ou sont les Citoyens dans ce Bled ,ou sont leurs Engagement entant que Citoyens ? L´Algérien aime critiquer mais n’agit que rarement, l´Algérien aime se plaindre à longueur de journée sans rien proposer en retour.Son indifférence est devenue une religion nationale et son fatalisme négatif une véritable philosophie de vie. Tout le monde veut sa part du gâteau en Algérie. Mais ceux qui présentent des projets viables et sérieux pour créer de la valeur et de la richesse,ils se comptent sur les doigts de la main .L’Algérie d’aujourd’hui n’a pas besoin uniquement d’un nouveau Président ni d’une nouvelle République, elle a surtout besoin plus que jamais de ses enfants. le jours ou ses emfants daignent devenir enfin de vrais citoyens les Choses avanceront dans ce pays .




    0



    0
    Nassima
    27 novembre 2013 - 10 h 45 min

    00213 (non vérifié) | 27.
    00213 (non vérifié) | 27. novembre 2013 – 8:50
    Ou sont les Citoyens dans ce Bled ,ou sont leurs Engagement entant que Citoyens ? L´Algérien aime critiquer mais n’agit que rarement, l´Algérien aime se plaindre à longueur de journée sans rien proposer en retour.Son indifférence est devenue une religion nationale et son fatalisme négatif une véritable philosophie de vie. Tout le monde veut sa part du gâteau en Algérie. Mais ceux qui présentent des projets viables et sérieux pour créer de la valeur et de la richesse,ils se comptent sur les doigts de la main .L’Algérie d’aujourd’hui n’a pas besoin uniquement d’un nouveau Président ni d’une nouvelle République, elle a surtout besoin plus que jamais de ses enfants. le jours ou ses emfants daignent devenir enfin de vrais citoyens les Choses avanceront dans ce pays .




    0



    0
    Djaffar
    27 novembre 2013 - 10 h 10 min

    Les veuves de chouhada qui
    Les veuves de chouhada qui ont les plus anciennes demandes de logements sont systématiquement excluent, la dernière astuce qu’ont trouvé les corrompus pour les exclurent c’est le prétexte qu’elles sont trot âgées pour bénéficier d’un logement !




    0



    0
    Djaffar
    27 novembre 2013 - 10 h 10 min

    Les veuves de chouhada qui
    Les veuves de chouhada qui ont les plus anciennes demandes de logements sont systématiquement excluent, la dernière astuce qu’ont trouvé les corrompus pour les exclurent c’est le prétexte qu’elles sont trot âgées pour bénéficier d’un logement !




    0



    0
    zoochiro
    27 novembre 2013 - 10 h 00 min

    oui oui tu a raison
    oui oui tu a raison mon ami Au lieu d’envoyer une équipe d’enquêteurs afin d’établir les responsabilités et identifié les cas de corruption, ils envoient les forces de l’ordre foutrent le désordre. c’est la mémé chose dans tout les domaine tout ça pour cache la vérité




    0



    0
    zoochiro
    27 novembre 2013 - 10 h 00 min

    oui oui tu a raison
    oui oui tu a raison mon ami Au lieu d’envoyer une équipe d’enquêteurs afin d’établir les responsabilités et identifié les cas de corruption, ils envoient les forces de l’ordre foutrent le désordre. c’est la mémé chose dans tout les domaine tout ça pour cache la vérité




    0



    0
    Nassima
    27 novembre 2013 - 9 h 56 min

    « il s’agit d’une crise morale
    « il s’agit d’une crise morale qui rend l’accès à ce droit quasi impossible en raison du phénomène de la corruption et des passe-droits qui s’est aggravé ces quinze dernières années´´ bien dit Rabah Aït Ali yatik et en toute objectivité. ya tik el saha et j´ajoute malheureusement que ce phénomène humain de la corruption est consataté a tous les niveaux pis encore il est devenu une pratique complètement banale ; il suffit qu´un simple administrateur devient responsable il se croit audessus de la loi et abuse du pouvoir .La corruption se retrouve partout dans le monde mais chez nous ,elle s´est transformée en une culture dont les effets demeurent un facteur qui freine le développement de l’économie.On pourrait tenter de corriger la situation ,on appliquant le CONTRÔLE dans le sadministrations avant que cela soit trop tard et que la Situation déborde et dégénère comme a Djijel ou ailleurs.Prenons un exemple très simplifié avec si Amar, lala Samira et si kadour. Si Amar surveille le budget d’une wilaya .Ayant le pouvoir de dire si tout va bien ou non, il se fait approcher par une puissante organisation qui lui fait comprendre qu’il n’a pas intérêt à refuser l’enveloppe qu’on veut lui offrir.Si amar commet donc un acte de corruption  »passive » en acceptant l’enveloppe, alors que l’organisation fait de la corruption  »active » en donnant de l’argent de façon illicite. Lorsqu’on découvre ce problème, on pourrait décider de changer Si Amar par lala Samira .Donc, on décide d’engager Lala Samira afin de surveiller Si Amar .Mais Lala Samira pourrait elle aussi succomber à la pression de l’organisation .Si l’on s’aperçoit que La la Samira trempe également dans la corruption , on songera à engager Si kadour afin qu’il surveille Lala Samira et Lala Samira survreille Si amar qui lui surveille le budget .Pour assister à une diminution du phénomène, il faudrait que tous les Citoyens adhèrent ,(Simple Citoyen, journaliste ,journaliste
    d´investigation,,association,policier ,avocat ,administrateur,parti politique)pour lutter contre ce phénomène en se sentant tous concerner .Ces émeutes a Djijel entre les policiers et les Citoyens ,c´est voulu pour que les corrupteurs et le correnpus ne seront plus la cause du problème mais la Police qui sera montrée du doit c´est juste une déviation et c´est vieux comme le monde ,je me demande ce que fait la société civile chez nous dont les objectifs sont fondés sur l’intérêt général ?si ces Citoyens sont sortis dans la rue de façon spontanée ,c´est parceque ils se sentent seuls et impuissants et ne savent pas qu´ils doivent s´organiser pour éviter que leur Situation s´aggrave et qu´ ils peuvent être représentés par une Institution non étatique qui est mieux placée pour défendre leur droit en cas d´abus de pouvoir .




    0



    0
    Nassima
    27 novembre 2013 - 9 h 56 min

    « il s’agit d’une crise morale
    « il s’agit d’une crise morale qui rend l’accès à ce droit quasi impossible en raison du phénomène de la corruption et des passe-droits qui s’est aggravé ces quinze dernières années´´ bien dit Rabah Aït Ali yatik et en toute objectivité. ya tik el saha et j´ajoute malheureusement que ce phénomène humain de la corruption est consataté a tous les niveaux pis encore il est devenu une pratique complètement banale ; il suffit qu´un simple administrateur devient responsable il se croit audessus de la loi et abuse du pouvoir .La corruption se retrouve partout dans le monde mais chez nous ,elle s´est transformée en une culture dont les effets demeurent un facteur qui freine le développement de l’économie.On pourrait tenter de corriger la situation ,on appliquant le CONTRÔLE dans le sadministrations avant que cela soit trop tard et que la Situation déborde et dégénère comme a Djijel ou ailleurs.Prenons un exemple très simplifié avec si Amar, lala Samira et si kadour. Si Amar surveille le budget d’une wilaya .Ayant le pouvoir de dire si tout va bien ou non, il se fait approcher par une puissante organisation qui lui fait comprendre qu’il n’a pas intérêt à refuser l’enveloppe qu’on veut lui offrir.Si amar commet donc un acte de corruption  »passive » en acceptant l’enveloppe, alors que l’organisation fait de la corruption  »active » en donnant de l’argent de façon illicite. Lorsqu’on découvre ce problème, on pourrait décider de changer Si Amar par lala Samira .Donc, on décide d’engager Lala Samira afin de surveiller Si Amar .Mais Lala Samira pourrait elle aussi succomber à la pression de l’organisation .Si l’on s’aperçoit que La la Samira trempe également dans la corruption , on songera à engager Si kadour afin qu’il surveille Lala Samira et Lala Samira survreille Si amar qui lui surveille le budget .Pour assister à une diminution du phénomène, il faudrait que tous les Citoyens adhèrent ,(Simple Citoyen, journaliste ,journaliste
    d´investigation,,association,policier ,avocat ,administrateur,parti politique)pour lutter contre ce phénomène en se sentant tous concerner .Ces émeutes a Djijel entre les policiers et les Citoyens ,c´est voulu pour que les corrupteurs et le correnpus ne seront plus la cause du problème mais la Police qui sera montrée du doit c´est juste une déviation et c´est vieux comme le monde ,je me demande ce que fait la société civile chez nous dont les objectifs sont fondés sur l’intérêt général ?si ces Citoyens sont sortis dans la rue de façon spontanée ,c´est parceque ils se sentent seuls et impuissants et ne savent pas qu´ils doivent s´organiser pour éviter que leur Situation s´aggrave et qu´ ils peuvent être représentés par une Institution non étatique qui est mieux placée pour défendre leur droit en cas d´abus de pouvoir .




    0



    0
    brahime
    27 novembre 2013 - 9 h 53 min

    la conception le vole
    la conception le vole «favoritisme au détriment des plus nécessiteux», et la liste des bénéficiaires qui son venu des autre willaya ya des commercent et des milliardaire qui en donner l’argant pour escoitée les droit des pauvre malheureux népotisme( elfassad a hautrence




    0



    0
    brahime
    27 novembre 2013 - 9 h 53 min

    la conception le vole
    la conception le vole «favoritisme au détriment des plus nécessiteux», et la liste des bénéficiaires qui son venu des autre willaya ya des commercent et des milliardaire qui en donner l’argant pour escoitée les droit des pauvre malheureux népotisme( elfassad a hautrence




    0



    0
    00213
    27 novembre 2013 - 7 h 50 min

    Au lieu d’envoyer une équipe
    Au lieu d’envoyer une équipe d’enquêteurs afin d’établir les responsabilités et identifié les cas de corruption, ils envoient les forces de l’ordre foutrent le désordre.
    .
    A Jijel, Illizi ou Tlemcen, on retrouve toujours la même recette :
    De riches propriétaires qui s’octroient des logements sociaux par rechwa.
    On y ajoute une pincée d’incompétence de la part des autorités locales dans le suivi des chantiers.
    On saupoudre avec un peuple de fainéant mais impatient.
    Et pour finir on recouvre le tout avec de hauts responsables trop occupés à gérer leurs immenses placements en Suisse.
    .
    « …des forces antiémeutes ont été dépêchées sur les lieux pour disperser une foule en furie. Mais la situation n’a fait que s’envenimer… »
    Pensent ils vraiment pouvoir assujettir indéfiniment par la force, un peuple qui a déjà donné son sang pour sa liberté ?




    0



    0
    00213
    27 novembre 2013 - 7 h 50 min

    Au lieu d’envoyer une équipe
    Au lieu d’envoyer une équipe d’enquêteurs afin d’établir les responsabilités et identifié les cas de corruption, ils envoient les forces de l’ordre foutrent le désordre.
    .
    A Jijel, Illizi ou Tlemcen, on retrouve toujours la même recette :
    De riches propriétaires qui s’octroient des logements sociaux par rechwa.
    On y ajoute une pincée d’incompétence de la part des autorités locales dans le suivi des chantiers.
    On saupoudre avec un peuple de fainéant mais impatient.
    Et pour finir on recouvre le tout avec de hauts responsables trop occupés à gérer leurs immenses placements en Suisse.
    .
    « …des forces antiémeutes ont été dépêchées sur les lieux pour disperser une foule en furie. Mais la situation n’a fait que s’envenimer… »
    Pensent ils vraiment pouvoir assujettir indéfiniment par la force, un peuple qui a déjà donné son sang pour sa liberté ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.