Hamiani réélu pour la quatrième fois à la tête du FCE

Réda Hamiani a été réélu à la tête de du Forum des chefs d’entreprises (FCE), après trois mandats de deux ans. Hier jeudi, lors d’une assemblée générale élective tenue à Alger, les membres de l’organisation ont procédé à un vote à main levée consacrant la réélection de Réda Hamiani à la présidence du FCE. Le président du FCE a indiqué à la presse, suite à son élection, que de nombreux objectifs sont inscrits dans son programme d’action pour la durée de son nouveau mandat de deux ans. Un mandat qu’il entamera en représentant le FCE lors du comité interministériel algéro-français prévu lundi prochain à Alger, en tant que vis-à-vis du Mouvement des entreprises de France (Medef). A ce propos, M. Hamiani a indiqué qu’une douzaine de protocoles d’accord seront signés avec des entrepreneurs français dans le domaine des TIC, du médicament, des services et de l’agroalimentaire. Il a fait part, par ailleurs, de son intention de s’atteler «renforcer l’organisation» en reprenant des visites à travers les wilayas du pays et en accordant une place importante à son action au niveau international. La coordination de son activité avec le gouvernement, à travers, entre autres, sa participation aux diverses tripartites, est l’un des autres volets contenus dans le programme de l’organisation. A cet égard, il a indiqué que les groupes de travail installés en application des recommandations de la tripartite poursuivent leurs travaux, auxquels participent le FCE, afin d’améliorer le climat des affaires en Algérie à travers un allégement des procédures administratives. Le FCE, a-t-il poursuivi, souhaite émettre ses propositions avant l’élaboration des lois de finances pour ne pas être cantonné à un rôle de concertation. Il a estimé que le patronat peut procéder à la même démarche lorsqu’il s’agit d’amender le code des douanes, le Code du travail ou encore le code de commerce.
M. Sassi
 

Commentaires

    Mahmoudi
    13 décembre 2013 - 17 h 26 min

    Son beau frère officieux va
    Son beau frère officieux va être jaloux de lui et demander le même traitement, c’est à dire une 4ème ouhda.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.