Du nouveau dans la gestion des hôpitaux dès 2014

Le ministre de la Santé s’échine à faire face à la faillite de la gestion des hôpitaux. Selon le département de Abdelmalek Boudiaf, la nouvelle feuille de route mise à exécution depuis quelque temps va être couronnée par l’installation, dès janvier 2014, d’un nouveau mécanisme susceptible d'assurer un meilleur fonctionnement des hôpitaux du pays. L’annonce a été faite aujourd’hui d’Oran par le sous-directeur chargé du budget auprès du ministère de la Santé. Reconnaissant des défaillances dans le mode de gestion actuel qui a prouvé ses limites, le responsable en question assure que ce dispositif permettra au gestionnaire des établissements de santé d'engager aussitôt les dépenses nécessaires afin d’assurer une bonne gestion et éviter les pénuries cycliques de consommables, de médicaments et d’équipements indispensables pour la bonne prise en charge du malade. Qualifiée d’une «première» depuis l’indépendance, cette mesure permettra plus concrètement aux hôpitaux et autres établissements du secteur de la santé publique de bénéficier de crédits budgétaires dans la première quinzaine du mois de janvier. Contrairement au passé. D’habitude, ce budget est accordé fin mars ou avril, a-t-il ajouté. La gestion des hôpitaux et de toutes les autres structures sanitaires a été décriée, y compris par les professionnels de santé qui n’arrivent plus à faire face aux besoins et au flux de malades. Les appels pour sa révision ont été nombreux et insistants, notamment de la part des syndicats. Le nouveau ministre va-t-il être à la hauteur des attentes des professeurs et des malades ?
Sonia B.
 

Comment (9)

    hicham
    4 janvier 2014 - 16 h 01 min

    comment fvaire de santé kon
    comment fvaire de santé kon un directeur comme celui de EPSP DE BOGHNI EST TOUJOOUR SUR POSTE C MALHEUREUX RADIO EN PANNE PAY MAKACHE MAUVAISE GESTION OXYGENE AUX URGENCES TOMBES EN PANNE C GRAVE WALLAH C UNE RELITY2 A MON MINISTRE ……………………………………………………………………………………….. ENQUETYER BIEN POUR SAVOIR SA




    0



    0
    Kifikifek
    25 décembre 2013 - 12 h 47 min

    Comment peut il apporter des
    Comment peut il apporter des solutions au problème de la SANTE
    en Algerie quand c’est tout un système politique qui est pourri de corruption de gabegie et d’incompétence alors que nous avons de très bons médecins et cadres




    0



    0
    benamar
    25 décembre 2013 - 10 h 41 min

    Le ministre dans ville
    Le ministre dans ville préféré. Trop de paroles trop de promesses pour rien. Personne ne fera rien dans la santé. Elle est devenu tellement pourrie qu’il n’ y a aucune solution si tous les gestionnaires ne sont pas mis en prison. le ministre boudiaf doit commencer par sanctionner ses potes de la santé d’oran , donner l’exemple en traitant les dossier noirs et la corruption de l’hopital de mahgoun de arziew , du chu oranais, ehu. Qu’il commence à sanctionner la mafia oranaise des hopitaux ensuite il deviendra crédible.




    0



    0
    salim
    24 décembre 2013 - 11 h 10 min

    Il était temps.
    Depuis 1962

    Il était temps.
    Depuis 1962 nous ne vivons que de promesses quand à ces hôpitaux.
    Ils disent que ce sont des hôpitaux.
    Nous disons que ce sont des mouroirs.
    Eux parlent ainsi car ils ne les connaissent pas.
    Ils ne les voient même pas.
    Nous disons de la sorte car nous nous rendons à ces hôpitaux
    Nous les connaissons bien.
    A l’avenir nous dirons que ce sont des hôpitaux.
    Le jour ou vous verra aller vous soigner dans ces mouroirs et non ailleurs.




    0



    0
    Rascasse
    24 décembre 2013 - 10 h 37 min

    Pour les incultes analphabète
    Pour les incultes analphabète si le ministre à vraiment de bonnes intentions il y’a un chef de service par interime à Zmirli qui doit avoir la palme d’or de la médiocrité de l’incompétence de la tricherie de la cooptation des gens pareilles à qui on demande de reformer le résultats serait un échec sûre , une enquête simplement superficielle suffirait à démasquer cet usurpateur incompétent vils et mauvais qui a en charge la santé de nos concitoyens et la formation de futur chirurgiens, c’est ça le rêve algérien réussir sans aucun effort .




    0



    0
    akli
    24 décembre 2013 - 7 h 44 min

    il faudra qu on mette tout
    il faudra qu on mette tout les moyens possible pour que les algériens ce soignent dans la dignité




    0



    0
    djazairi
    24 décembre 2013 - 5 h 41 min

    Êtes-vous capable de déloger
    Êtes-vous capable de déloger les dizaines sinon les centaines de directeurs, chefs de départements, chef de services incultes, totalement ignards et même analphabètes ? là est l’une des raisons de la faillite de ce secteur; A propos, vous devez en connaitre quelques uns !




    0



    0
    Safiya
    23 décembre 2013 - 17 h 44 min

    Pour pallier à la gabegie des
    Pour pallier à la gabegie des manques, il faudrait créer une pharmacie centrale au sein même de l’hôpital et délivrer les produits sur reçu signé par celui qui les reçoit. Cela pourrait, peut-être faire cesser le vol par le personnel médical de ces dits-produits. Chaque infirmier(e), chaque médecin a chez lui une pharmacie où l’on trouve tout. Des sérums, tubulures, pansements, désinfectant, et j’en passe…

    Quand aux commis aux cuisines, la viande et autres légumes garnissent leurs propres réserves au détriment des malades.

    Jusqu’au produits d’entretien qui sont ainsi détournés et vous parler de réforme. Réformer d’abord la conscience des personnels depuis les gérants jusqu’aux bas de l’échelle et peut-être alors les hôpitaux algériens retrouveront leur dignité d’antan….




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    23 décembre 2013 - 15 h 47 min

    Du nouveau dans la gestion
    Du nouveau dans la gestion des hôpitaux dès 2014…Monsiu le Ministre. Un directeur d hopital ne peut pas gerer et tout faire seul. Il doit apprendre a deleguer mais plus important nomme un vrai directeur des ressources humaines dnas chaque hopital. Cherger ce directeur des ressources humaines de mettre l accent sur la formation des cadres et naturellement des infirmieres et auxilliares. Venez passer quelque jours chez nous et nous vous expliquerons comment un hopital doit etre gerer pour etre efficace. Vous savez ou nous sommes car vous savez queles sont les meilleurs hopitaux geres sur cette planete




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.