AADL : une formule fermée aux émigrés

Le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, a été catégorique dans l’entretien qu’il a accordé aujourd’hui à Chaîne III de la Radio nationale : la formule AADL est fermée aux émigrés pour la simple raison qu’ils ne répondent pas à ses critères, dit-il. Il a annoncé qu’un programme de construction de logements sera spécialement destiné aux émigrés. Le ministère de l’Habitat y réfléchit depuis quelques mois, a-t-il précisé. Par ailleurs, le ministre a fait savoir que 4 141 dossiers ont été transférés de l’AADL vers la formule du logement promotionnel public dit LPP parce que les personnes concernées sont devenues inéligibles à l’AADL après les augmentations de salaires dont elles ont bénéficié, passant ainsi à la catégorie «classe moyenne supérieure» et ne pouvant pas être souscripteur. A propos du logement social, il estime qu’il existera encore tant que les catégories démunies existeront dans la population, mais il pense que cette frange de la population est en train de se réduire. En moyenne, 120 000 à 150 000 logements sociaux sont construits annuellement. Le programme quinquennal prévoit la réalisation de 1,2 million de logements sociaux. Le ministre défend le principe de céder les logements sociaux car ces gens en ont le droit au même titre que les autres. Mais c’est également parce que le parc géré par l’OPGI compte près de 900 000 logements avec un loyer purement symbolique rarement payé, reconnaît Abdelmadjid Tebboune. Dans le même sens, il explique l’intérêt accordé par les pouvoirs publics à la construction de logements en milieu rural par le souci de faire revenir les gens vers la campagne pour travailler leurs terres après avoir fui pour diverses causes et rejoint la ville. En zones rurales, dit-il, nous en sommes à 390 000 logements déjà réceptionnés, 724 000 logements en cours de réalisation sur un total de 907 000 prévus dans le quinquennal 2010-2014. Selon lui, la demande est de plus en plus élevée. Enfin, il promet que fin mars ou en avril, le dossier AADL de 2001-2002 sera clos. Le budget consacré au programme de construction de logements dépasse les 63 milliards de dollars, a-t-il fait savoir.
K. M.
 

Comment (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.