Compromissions suspectes

Par R. Mahmoudi – La déclaration faite par le président de la cellule d'assistance judiciaire pour l'application de la charte pour la paix et la réconciliation nationale, annonçant l’imminence de «nouvelles décisions» au profit d’autres catégories de «victimes» de la tragédie nationale, à l’image des «détenus du Sahara» – remarquons déjà le choix perfide de la terminologie –, les personnes incarcérées puis acquittées et d’autres, ne peut passer sans susciter des interrogations. Et même des doutes. Des doutes, parce que tout ce que le pouvoir en place entreprend ou feint d’entreprendre depuis la réélection controversée du chef de l’Etat est à mettre sur le compte de cette quête éperdue de nouvelles compromissions susceptibles de pallier un tant soit peu l’illégitimité qu’il traînera comme un boulet de fer. On connaît bien ces tentations depuis que Bouteflika a commencé à affectionner ce jeu de chantage à l’islamisme, en allant jusqu’à qualifier, un jour, l’arrêt du processus électoral de janvier 1992 de «première violence». Le responsable de cet organe officiel, dépourvu de toute autonomie d’action, a, certes, pris le soin d’évacuer toute possibilité que cette démarche puisse donner lieu à l’amnistie générale, comme le revendiquent de plus en plus ouvertement les porte-voix du parti dissous qui réclament, en même temps, la réhabilitation politique de leur parti et de ses anciens dirigeants exilés, mais il reste vague sur ses explications. Le fait-il par calcul ou par pur conformisme ? Il ne précise pas, par exemple, si la prise en charge de ces nouvelles catégories devrait concerner leur réhabilitation politique – parce que c’est de cela qu’il s’agit – ou, encore, l’absolution des terroristes jugés ou pas encore pour leurs crimes. Sur cette question, M. Azzi ne fait que reformuler des vœux déjà exprimés par le Président, lors de son discours d’investiture où il était question d’«approfondir» les dispositions de la charte pour la paix et la réconciliation, et appliquer à la lettre des recommandations que le pouvoir voudrait faire passer dans la foulée du débat sur la révision de la Loi fondamentale, c’est-à-dire sans débat.
R. M.

Comment (5)

    TARIK - BAB EL OUED -
    13 mai 2014 - 17 h 41 min

    LES APPELÉS DE
    LES APPELÉS DE 1992…1997……!!!!!

    NE MÉRITENT-ILS PAS UN STATUT DE PATRIOTES.IL SE TROUVE QUE MOI MÊME J’AI PASSER MON SERVICE MILITAIRE EN 1994 ET JE N’AI NI LOGEMENT ,NI SALAIRE DÉCENT,NI PRE BANCAIRE,NI RIEN DU TOUT.
    UN VULGAIRE CITOYEN QUI PASSERA EN JUSTICE POUR EXCÈS DE VITESSE SUR L’AUTO-GHOUL EST OUEST.




    0



    0
    Abou Stroff
    13 mai 2014 - 12 h 12 min

    la marabunta qui nous
    la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste ne sont que deux composantes interchangeables d’une même pourriture! tant que les patriotes algériens différencieront les deux composantes et croiront que la première doit être combattue tandis qu’une alliance avec le seconde est concevable, ils (les patriotes) iront doit au mur, tourneront en rond et participeront à la pérennisation du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation. en outre, notre bienaimé fakhamatouhou national qui n’a rien d’un patriote, manoeuvre pour garder son koursi et pour cela, il est prêt à vendre (en supposant qu’il ne l’ait encore fait) l’Algérie et les algériens au plus offrant. enfin, la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste appartiennent au monde ancien qui ne veut pas mourir et tous les patriotes doivent leur faciliter le passage vers l’au-delà. toute autre attitude constituerait une abdication certaine face à leur responsabilité historique.




    0



    0
    Anonyme
    13 mai 2014 - 11 h 33 min

    les voleurs au pouvoir vont

    les voleurs au pouvoir vont programmer leur amnistie le plutôt possible et sans rendre aucun dinar volé. Sur une fatwa mafiosie sur mesure, les voleurs vont devenir des saints…L’argent volé va devenir Hallal…
    ce pouvoir joue avec l’avenir de 40 millions d’Algériens…Cette mafia au pouvoir va attiser le feu en Algérie




    0



    0
    abdl
    13 mai 2014 - 8 h 53 min

    tous ces apprentis sorciers
    tous ces apprentis sorciers oublient,que si vous tendez la main aux fascistes,ils vous prennent toute la main,et vous serez les premiers éliminés!




    0



    0
    selecto
    13 mai 2014 - 7 h 49 min

    Derrière ce projet se cache
    Derrière ce projet se cache l’amnistie des escrocs et voleurs qui on volé le trésor public, le reste n’est que de la poudre aux yeux.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.