«Fumisterie politique»

Par Kamel Moulfi – La formule «dossier clos», entrée dans le jargon médiatique chez nous pour signifier que la page FIS est définitivement tournée, n’a pas suffi à Ahmed Ouyahia pour confirmer le rejet définitif de l’idée d’une amnistie générale ; il l’a traitée de «fumisterie politique», en accord parfait avec Abdelmalek Sellal, le Premier ministre, qui avait, avant lui, souligné qu’il n’en a jamais été question. Il ne faut pas être très perspicace pour penser à Me Farouk Ksentini, le président de la Commission consultative nationale de promotion et de protection des droits de l'Homme. Il faut juste avoir un peu de mémoire parce que ça ne remonte pas à très loin, quand il avait avancé sur le ton de la prétention, que l’option d’une amnistie générale était «inévitable». Me Farouk Ksentini était devenu le promoteur attitré de cette idée et tenait, visiblement, à s’en assurer la paternité en laissant entendre qu’elle n’était pas inspirée par le président Bouteflika. Il appelait cela «le second souffle» de la réconciliation nationale. A une condition, précisait-il, comme pour nuancer son audace : tous les terroristes encore en activité doivent se rendre ensemble et en même temps, tel que cela a été rapporté par la presse. Et même avec cette condition, idyllique, quand on connaît la nature du terrorisme qui veut frapper l’Algérie, le peuple algérien devra être de nouveau consulté par voie référendaire. Dans son argumentaire, une telle démarche est imposée par l’évolution de la situation en Algérie. Il faut croire que Me Farouk Ksentini voit cette évolution dans le sens contraire de ce qu’elle est réellement. En fait, ce qui l’a conduit à se faire le chantre de l’amnistie générale comme «issue fatale», c’est – lui-même l’a expliqué – ce qui s’est dans le passé dans le monde et à travers l'Histoire. Cela s’appelle le mimétisme. Le pouvoir, comme s’est mis à l’appeler y compris Ahmed Ouyahia, n’a pas l’intention de décréter l’amnistie générale ni réhabiliter le FIS dissous. Dossier clos donc.
K. M.

Comment (7)

    Anonyme
    22 juin 2014 - 7 h 44 min

    @karimdz:
    ta logique te

    @karimdz:
    ta logique te dévoile au grand jour,un dindon qui se pavanne
    alors que ces freres se font tuer chaque jour en palestine,j’aimerai qu tu utilise ton bel esprit contre les sionistes !!!!




    0



    0
    karimdz
    22 juin 2014 - 0 h 10 min

    New kid, sauf que les
    New kid, sauf que les bedouins ne dirigent pas l Algérie, ils sont plutot dans le désert algérien, habillé de bleu, ce sont nos touaregs.

    Et les descendants de bedouins sont devenus des citadins habitant des pays modernes ne connaissant aucun de nos soucis.

    A propos du feu, on pourrait aussi parler du méchoui de sanglier qui craque dans la montagne.

    Et pour ce qui est de l enfer, sois rassuré, la gehenne reconnaitra les siens, ils s en étonneront du reste…




    0



    0
    Jughurta
    21 juin 2014 - 21 h 26 min

    Amnistie = fumisterie+
    Amnistie = fumisterie+ association et complicité de terrorisme. Comment amnistier des terroristes qui récidivent pour motif qu’ils ont le soutien du pourvoir et de ksentini? Il est plus dangereux d’être pacifique et libéral que d’être terroriste et assassin en Algérie . Le premier se fait arrête , tabasse par les flics et condamne par les juges pour manifestation mais le second avec tous les crimes commis se retrouve toujours amnistie en tant que repenti!!! Consternation !!!
    A chaque amnistie , le nombre de terroristes doublent , car ils savent qu’ils n’ont rien à craindre du pouvoir…
    Il était moins dangereux de sortir pendant l’occupation que maintenant , ils nous font souffrir autant que la colonisation : ils se ressemblent , des horreurs…




    0



    0
    New kid
    21 juin 2014 - 15 h 43 min

    La fumée sort de tout les
    La fumée sort de tout les régimes bédouins! c’est une fumée noire constante!
    Au Vatican c’est l’espoir que de voir la fumée blanche.
    Chez les indiens on fume la pipe pour célébrer la paix.
    chez les bédouins, le feu est allumé pour vous aveugler et vous mettre de la poudre aux yeux!
    le poisson est fumé pour son gout.
    les bédouins brulent pour éviter l’enfer et priver Lucifer de bois pour sa cuisine!
    Pauvres bédouins vous ne savez ce qui vous attend avec votre fumisterie!




    0



    0
    mellah hocine
    21 juin 2014 - 11 h 53 min

    Que de palabres, que de
    Que de palabres, que de silence, que des positions prises au gré des vents.
    Le « dossier FIS », ne peut constituer en lui un dossier à débattre, car si débat il y’a, c’est que cette tranche NOIRE de notre histoire a été déliberement voulue, crée et représente à ce jour un outil de manipulation.
    Donc dire que le « dossier FIS » est clos,c’est aller vite en besogne, sachant que celà représente une arme dissuasive.
    LE DOSSIER DU FIS N’EST PAS CLOS , j’en suis convaicu.




    0



    0
    New kid
    21 juin 2014 - 9 h 18 min

    La ressuscitation du FILS par
    La ressuscitation du FILS par la nomenklatura, poussera le peuple algérien à croire au christianisme et par conséquent à se convertir.
    La fuite de ces « héritiers » vers le golfe est significative pour se faire une nouvelle peau. Toutes les religions sémitiques sont nées au moyen orient.
    D’ailleurs les trois républiques arabes d’antan ont subi de fouet les attaques de ces forces occultes l’Egypte, l’Irak et la Syrie.
    Comme les bédouins sont occupés à recoudre leur différence comme les protestants et catholiques, verra la montée du chiisme comme « the rise of the III Reich » Voila une hypothese qui fera penser les bedouins car il ne sont qu’un grain de sables dans le monde islamique.
    Doit-on penser que les régimes sunnites sont plus proches de leur demi-frère Isaac ? A voir les agissements de l’Arabie qui acceptent Israël à diriger sa police, la réponse est oui !
    Pour revenir à nos moutons, en Algérie, peut organiser un referendum et croire aux résultats ?




    0



    0
    Anonyme
    21 juin 2014 - 9 h 03 min

    a « fumisterie politique »
    a « fumisterie politique » fumisterie journalistique




    0



    0

Les commentaires sont fermés.