Quand le prophète Mohamed mettait en garde contre les Al-Saoud et le wahhabisme

Les abus commis par les dirigeants du royaume d’Arabie Saoudite, se proclamant officiellement «serviteurs des Lieux saints de l’islam», contre l’héritage du prophète Mohamed (QSSSL) et de ses compagnons se poursuivent. Ainsi, après la démolition des tombeaux de certains compagnons du Prophète à La Mecque, sous prétexte de l’élargissement de l’esplanade de la Grande Mosquée, c’est au tour de la tombe du prophète Mohamed d’être l’objet d’un projet de déplacement de la sainte mosquée de Médine vers un cimetière anonyme à Al-Baqi, où repose étrangement Mohamed Abdelwahab, fondateur du wahhabisme. L’information a été révélée par le quotidien londonien, généralement bien informé, The Independant. Ce projet marque en fait une nouvelle étape dans l’escalade menée par les Al-Saoud qui règnent sur l’Arabie Saoudite depuis plus d’un siècle contre les vestiges de l’islam authentique. Si pour le commun des musulmans, ces annonces suscitent colère et désappointement, les projections de cette famille régnante, historiquement et organiquement liée à l’idéologie wahhabite, ne font plus mystère. Créé à la fin du XVIIIe, le premier Etat saoudien doit tout son pouvoir à l’influence du fondateur du mouvement wahhabite, Mohamed Abdelwahab (1703-1792), qui, au nom du renouveau de l’islam, prônait un islam rigoriste et appelait à proscrire toute vénération des mausolées, présentée comme une forme de chirk (association à Dieu). C’est ainsi que les précurseurs de ce mouvement ont ordonné la destruction d’un grand nombre de sites archéologiques et historiques, notamment à Médine et à La Mecque, les deux villes saintes de l’islam. Au-delà des considérations purement théologiques ou dogmatiques, c’est un fait que les héritiers et disciples du wahhabisme, tous descendants de la province de Nejd, ont réussi à s’inventer une légitimité religieuse grâce au pacte qu’ils ont scellé avec les Al-Saoud, dont ils sont devenus le paravent idéologique. Ayant vécu comme des pestiférés depuis l’aube de l’islam, ils ont pu se propulser au-devant des commandes, en poussant le puritanisme toujours à l’extrême. En faux dévots, ils prêchaient que la décadence des musulmans serait due à leur éloignement des dogmes des devanciers (salaf), d’où leur obsession pour faire appliquer les stricts rituels et effets vestimentaires archaïques à tout croyant. Plus qu’une OPA sur le pouvoir religieux, l’intrusion des wahhabites, appuyés par les Al-Saoud, est toujours sentie comme une revanche sur l’histoire. Un hadith authentique démontre que le prophète Mohamed a clairement mis en garde ses fidèles contre le péril qui pouvait venir de la province de Nejd, dix siècles plus tôt. Prophétie ou stratégie politique, la pensée du Prophète sur cette question mérite d’être méditée et rappelée à ceux qui, dominants dans les médias arabes, tentent d’éluder ou de minimiser toute dissension de ce type sur le terres saintes de l’islam. Lorsqu’on lui cita la région de Nejd pour qu’il fît des invocations de bénédiction en sa faveur, le Prophète ne donna pas satisfaction à ceux qui le lui demandèrent. Dans ce hadith rapporté par l’imam Al-Boukhari, le Prophète dit : «Ô, mon Dieu, bénis pour nous la Syrie (Al-Châm) ! Ô, mon Dieu, bénis pour nous le Yémen ! » Les gens (présents) dirent alors : «Et le Nejd ?» Le Prophète reprit : «Ô, mon Dieu, bénis pour nous la Syrie ! Ô, mon Dieu, bénis pour nous le Yémen!» Ils dirent encore une fois : «Et le Nejd ?» Et à la troisième fois, le messager d’Allah dit : «Dans cet endroit, il y a des tremblements de terre, des séditions, et c’est à cet endroit que se lèvera la corne du diable (qarn al-chaytan)». Dans leur interprétation, les prédicateurs salafistes estiment que le Prophète faisait allusion à la région ouest de l’Irak – pour endosser cette malédiction aux chiites. Or, le hadith ne parle que de Nejd, province connue à l’est du Hidjaz, et relevant actuellement du territoire de l’Arabie Saoudite. Cette région est surtout connue, dans l’histoire, pour ses nombreuses séditions déclarées contre la Mecque et ses ambitions expansionnistes, qui se réaliseront avec les Al-Saoud au XVIIIe siècle, en usurpant le mot d’ordre de la da’wa (prédication).
R. Mahmoudi
 

Comment (9)

    Hassan
    19 juin 2017 - 21 h 03 min

    À l’époque du Prophète paix
    À l’époque du Prophète paix soit sur lui il y avait aucune confusion entre l’Irak et le Najde. Najde est belle et bien le berceau du Wahabisme.




    0



    0
    mim
    11 mars 2017 - 1 h 55 min

    Et que dire de ces al saoud
    Et que dire de ces al saoud Israël tue nos frères en Palestine ils bombarde leur maison avec des missiles etc .. il vole leur terre ils sont complice avec Israël et que dire des civils tuer au Yémen et en Syrie irak qu’allah s’occupe des mécréants inchaallah




    0



    0
    mim
    10 mars 2017 - 23 h 34 min

    Le prophète saw parle bien de
    Le prophète saw parle bien de nejd dont la capitale actuelle est riyad c’est de la bas sortira la corne du diable, cette famille al saoud est amis avec les kouffar et lese juif les plus grands mécréants sur terre, allah va envoyer un homme qui sera de la descendence de Muhammad saw ) pour mettre fin à ces terroriste Unis qui veulent détruire l’islam ils n’arriveront jamais, allah les mettra en échec. Regarder la preuve l’arabie saoudite est alliée avec l’Israël et les américains pour tuer nos frere au Yémen et en Syrie qu’allah les maudit




    0



    0
    muslum
    29 août 2016 - 12 h 46 min

    LA FIN D’UN MENSONGE DE SOUFI

    LA FIN D’UN MENSONGE DE SOUFI ET DES FANATIQUE CHIITES ÉGARÉES

    Certains ont prétendu de façon allusive que les troubles et conflits mentionnés dans ce Hadith sont bien issus de la terre du Nejd (région du nord-est de l’actuelle Arabie Saoudite). De là, ils sont passés pour cibler les habitants de cette contrée. Nous les excusons parce qu’ils n’ont pas saisi le sens du Hadith. Nous allons leur expliquer, espérant que par la grâce d’Allah, ils se soumettront à la vérité, si toutefois ils sont de ceux qui comprennent et demeurent équitables !!

    Le Messager d’Allah -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
    « Ô Allah accorde Tes bénédictions sur notre Châm1,
    Ô Allah accorde Tes bénédictions sur notre Yémen ».
    Les gens dirent : « Ô Messager d’Allah et sur notre Nejd ! »
    Le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
    « Il s’y [dans le Nejd] produira un tremblement de terre,
    des épreuves et des tourments et de là apparaîtra la corne de chaytan». 2

    Ce Hadith a été délibérément mal compris par certains groupes de gens dans le but de propager leur égarement et de tromper les musulmans ignorants. Et c’est par des recherches et des investigations, en examinant les travaux de grands savants que nous découvrons que ce Hadith ne se réfère pas au Nejd bien connu de nos jours, en Arabie Saoudite mais à l’Irak. De nombreux savants ont mentionné que ce Hadith se réfère à l’Irak comme : al-Khattaabi, al-Kirmani, al-Ayni, an-Nawawi, ibn Hajar –Qu’Allah leur fasse miséricorde- et d’autres.

    Rappelons que cet exposé a pour objectif de répondre aux ignorants mal intentionnés et non pas de dénigrer l’actuel Irak.




    0



    0
      Jason
      14 octobre 2016 - 13 h 19 min

      Le nejd veux dire en hauteur
      Le nejd veux dire en hauteur et l’Irak veux en bas lerak. .donc je pense que tu es de mouvance wahhabite pour parler comme ça. Allah i hedek frerep




      0



      0
      Ben
      2 novembre 2016 - 13 h 09 min

      Vous êtes victime des idées
      Vous êtes victime des idées wahabites à en croire votre début de réponse les soufis ne mon absolument rien fait .par contre détruire des mosoler musulman qui représente notre histoire tous comme le font les juif en Palestine occuper cela c très grave essayer de réfléchir un peut au lieu de tout avaler




      0



      0
    vmohamed
    18 août 2016 - 20 h 38 min

    Yarpi ahdame al saoud wamrika
    Yarpi ahdame al saoud wamrika walyhoud amin




    0



    1
    Razika
    7 août 2016 - 23 h 28 min

    Bonsoir. Merci beaucoup pour
    Bonsoir. Merci beaucoup pour votre article riche, panoramique et dont les faits sont vrais. Que Dieu garde l islam des maux de cette famille maudites. Amen




    1



    0
    said
    23 juin 2016 - 1 h 33 min

    comment
    comment




    0



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.