Ivres sans alcool

Par M. Aït Amara – Le ministre du Commerce fait l’objet d’une campagne enragée ces derniers jours. La cause ? «Il a autorisé l’importation des boissons alcoolisées.» Nous assistons ainsi à la découverte du siècle : la bibine, le vin rouge bas de gamme à assommer un éléphant et le whisky détourné à Air Algérie… bref, les bacchuseries n’ont jamais existé en Algérie avant Amara Benyounès ! Cet acharnement devrait, en tout cas, désillusionner ceux qui auraient cru à tort que l’extrémisme religieux aurait tourné court en même temps que s’anémiait le terrorisme. De même que tous les wahhabites algériens ne portent pas forcément un qamissaoudien, la psychorigidité qui a gagné bon nombre de nos concitoyens n’est pas nécessairement propre à ceux d’entre eux qui ont choisi de se tourner vers les palais luxuriants des Al-Saoud en lieu et place de la Qibla. De nombreux journaux arabophones ont fait de la chasse à la consommation d’alcool leur priorité, se souciant moins des ravages du casse-gueule que de sa prescription par la religion musulmane. Ils s’autoproclament, ainsi, à la fois muftiset cadis,donnant des leçons, jetant un ministre à la vindicte populaire et, ce faisant, s’attribuent l’impeccabilité de Dieu et de Ses envoyés. Ce sont ces mêmes journalistes-prédicateurs qui braquèrent leurs plumes faussement moralisatrices sur Mohamed Aïssa, le très courageux ministre des Affaires religieuses, lorsque celui-ci déclarait qu’il ne verrait aucune opposition à ce que les synagogues soient rouvertes en Algérie, soulevant ainsi un tollé général chez ceux qui peinent à distinguer entre un juif pacifiste pratiquant la religion de Moïse et un criminel de guerre israélien assassin d’enfants à Gaza. Il est navrant qu’en 2015, nous en soyons encore à la Prohibition quand le temps est à la réflexion profonde sur le devenir du pays qui doit faire face à mille et une menaces, au premier rang desquelles le déclin de l’intelligence voulu par l’Occident pour pérenniser notre sous-développement et rendre éternelle notre dépendance vis-à-vis de sa civilisation. L’alcool est, dès lors, loin d’être la principale source de notre déclin.
M. A.-A.

Comment (33)

    nass1ma
    7 avril 2015 - 14 h 04 min

    comme vous SSA / aussi
    comme vous SSA / aussi gentille que vous sorry

    Nass!ma
    7 avril 2015 - 10 h 59 min

    C´est mon frère KHAMISSI qui
    C´est mon frère KHAMISSI qui m´a inspirée!
    Je ne l´ai pas lu sur se sujet .Il a du faire ces ablutions .

    AHMED
    7 avril 2015 - 9 h 57 min

    INDIGNE et Immoral ce qui a
    INDIGNE et Immoral ce qui a été fait en autorisant le commerce de l’alcool car il relève d’une décision irresponsable contraire à la charia islamia (loi divine) que plusieurs versets du Saint Coran nous on inciter à nous éloigner de cette substance et que le Prophète MOHAMED (que le Salut soit sur LUI) avait décrit dans un Hadith comme étant OUM el KHABAÏT et au contenu de l’article deux(2)de la constitution algerienne qui stipule que l’Islam est le religion de l’Etat.Sans aucun commentaire

    Nass!ma
    7 avril 2015 - 9 h 29 min

    S.S.A (non vérifié) | 7.
    S.S.A (non vérifié) | 7. avril 2015 – 1:52

    Salmm et Azul Felek,

    alors c´est comme cela ,vous metaquinez ! A MES MOUCHOIRES !!!!!snif snif snif
    de temps en temps ,c´est bien de trourner les situations en dérisoir.

    c´est un plaisir de vous lire SSA !

    Il faut tenir compte que la vie pour certain n´est pas pour autant un long fleuve tranquille!
    Je me mets toujours a la palce de l´autre avant de juger ,ne dit -on pas que Juger, c’est de toute évidence ne pas comprendre puisque, si l’on comprenait, on ne pourrait pas juger.

    La vie m´a appris que ce n´est pas en mettant des barrières entre les autres et nous que l´on se protège .

    Une personne aussi perspicace ,aussi intelligente aussi modeste ,d´une âme aussi réceptive,comme vous SSA, je ne l´ai pas encore rencontrée ;-( la vraiment j´ai besoin de mes mouchoirs !

    Bien sincèrement

    Nass!ma

    S.S.A
    7 avril 2015 - 0 h 52 min

    Assalam, Azul,
    .
    A

    Assalam, Azul,
    .
    A Nass!ma,
    Merci, chère Nass!ma, j’ai cru comprendre que vous passez une bonne partie de votre temps dans les cafés, je dois donc en déduire qu’il y a du vécu.
    Je vous taquine, j’adore vos commentaires mais il faudrait plus d’Algériennes qui viennent nous éduquer un peu car on en a bien besoin.
    Sinon, il faut penser en Hommes Libres ou Femmes, cela va de soi et ne plus être enchainés psychologiquement par des interdits qui ne correspondent pas du tout à notre nouvelle situation.
    On a connu l’Invasion Française, sa Colonisation et enfin au moment où l’on pensait être libre, ces Fascistes d’Islamistes sont apparus se prenant pour Dieu et légiférant à sa place alors que ce même Dieu a créée le Hallal et le Haram et nous a laissé le choix.
    Donc, on peut en conclure sans hésitation que Dieu est le plus Grand Démocrate de tous. Ceux qui prétendent être des démocrates sont déjà dans la Manipulation Divine, quoi qu’ils fassent, Il le leur aura permis.
    Conclusion, maintenant que l’hydre de Lerne est en voie d’extinction, on va pouvoir commencer à respirer et déstresser, comme vous le faites si bien remarquer, en se défoulant et en donnant nous aussi notre part à Satan.
    Dieu jugera les Siens et personne ne peut affirmer connaitre Son verdict mais vivre dans la Crainte de Dieu, je refuse catégoriquement parce que moi quand j’ai peur, je ne fais rien librement et par moi-même et si je fais, c’est par peur d’une punition, pourquoi Dieu se serait-il transformé en Satan pour qu’Il puisse m’inspirer de la peur comme ça.
    Non, ce sont ces incultes qui nous le font passer pour Satan car ils sont Sataniques, leurs « méfaits d’armes » parlent pour eux en Syrie, Irak, Libye.
    Alors maintenant qu’ils dégagent, déjà qu’on les tolère avec leurs robes et place à l’épanouissement de notre Peuple, il y a le bar et la mosquée, synagogue ou église.
    S’il faut qu’un Algérien ou Algérienne vide une bouteille de whisky pour m’inventer quelque chose de valable pour mon pays et inconnu des autres, je lui construirais une usine de whisky rien que pour lui.
    Idem pour le Croyant Pratiquant qui a besoin que du Coran pour travailler, je lui ferais bâtir une Mosquée personnalisé avec matériel vidéo et sonore dernier cri.
    Aucune limite pour notre Noble Pays, faisons comme nos Frères Juifs en religion, prêtons avec usure mais pas entre-nous.
    Un jour, il y a bien longtemps, j’ai parlé ainsi et je me suis fait taxer de sioniste.
    Par contre, moi y en a pas trop parler le Viking, rien compris donc.
    Au plaisir, chère Nassima qui écoute tout le monde…
    Tanemirth. Assa.

    anonyme
    7 avril 2015 - 0 h 51 min

    ne dit-on pas sans alcool la
    ne dit-on pas sans alcool la fête est plus folle

    ARIANE
    6 avril 2015 - 21 h 12 min

    .S.A (non vérifié) | 6. avril
    .S.A (non vérifié) | 6. avril 2015 – 19:03

    Na dann zum Wohl! 😉

    En ce qui me concerne 1 verre de Kefir bien vermenté, bien fraix ,allangé de cola ou jut de fruit le soir ,suffit pour oublier tout le stress au boulot. hahahahaha

    On peut tout aussi bien boire une boisson non alcoolisée. Je pense à toutes les personnes qui ne boivent pas d’alcool. Continuez comme ça ! C’est encore meilleur pour votre santé !

    Nass!ma

    Quenelle
    6 avril 2015 - 20 h 24 min

    Comme il est navrant que l’on
    Comme il est navrant que l’on soit réduit à disserter sur la consommation d’alcool ! Monsieur Benyounes a eu raison de libéraliser le marché de l’alcool, mille fois raison !
    Se serait très pertinent qu’à chaque fetwa salafiste, le gouvernement promulgue une loi qui stipulera son contraire . Cessons de leur faire le dos rang, combattons-les avec des décisions faciles à mettre en oeuvre .

Les commentaires sont fermés.