L’euro s’approche des 200 dinars sur le marché parallèle

L’euro continue de flamber au niveau du marché parallèle des devises, atteignant 190 DA, selon des échos recueillis à la «Bourse» informelle du square Port-Saïd, à Alger. Du jamais vu, estiment les cambistes qui se hâtent d’engranger le plus de bénéfices en intensifiant leurs transactions profitant d’une chute jamais égalée du dinar qui continue de se déprécier face à la devise étrangère, qui se raréfie depuis quelques jours. Les cambistes clandestins sont convaincus que la dégringolade du dinar ne s’arrêtera pas de sitôt, estimant que l’échange d’un euro contre 200 DA pourrait devenir une réalité dans les heures à venir, au vu de la tendance baissière fulgurante constatée et de la fièvre qui s’est emparée de la «place boursière informelle» à travers le pays. Les raisons de cette flambée qui se produit à un moment inhabituel de l’année, soit en dehors de la période des vacances d’été et de fin d’année, restent inconnues. Les spéculations vont cependant bon train. Certains évoquent des craintes politiques et économiques qui poussent de grosses fortunes à miser sur l’euro pour se rendre à l’étranger, alors que d’autres lient cette chute du dinar aux rumeurs sur les changements des billets de banque, pourtant démentis par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à partir de Biskra, il y a quelques jours. Sur le marché interbancaire des changes d’Alger, le dinar se déprécie également, selon les dernières cotations publiées récemment par la Banque d’Algérie, qui situe le cours officiel du dinar à 120 DA par rapport à l’euro. Au premier semestre 2015, le dinar a enregistré une dépréciation de 22% par rapport au dollar américain, mais s'est apprécié de 0,6% par rapport à l'euro comparativement à la même période de 2014, selon le gouverneur de la Banque d'Algérie, Mohamed Laksaci. Une dépréciation qui s’accompagne d’une flambée des prix de tous les produits et qui réduit à néant les augmentations salariales décidées par le gouvernement ces dernières années.
Meriem Sassi

Commentaires

    touati
    28 septembre 2016 - 11 h 35 min

    bougouba
    bougouba




    0



    0

Répondre à touati Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.