Après les talebs, Tliba !

Par R. Mahmoudi – Chakib Khelil n’est pas seulement reçu par les cheikhs de zaouïas dans sa tournée nationale. Ce jeudi, il a été accueilli en grande pompe par le puissant député FLN d’Annaba, Baha-Eddine Tliba, un nervi des tenants du pouvoir. Les Algériens ne trouvent plus de mots pour commenter ces images de plus en plus innovantes, montrant l’ex-paria national sous toutes les coutures. Celle qui le montre avec Tliba et quelques courtisans locaux marque, néanmoins, un tournant dans ce feuilleton surréaliste. Elle nous donne, en fait, la preuve irréfutable qu’il n’y a rien de désintéressé ni de spirituel dans cette tournée marathonienne de l’ex-ministre de l’Energie, comme il s’évertue lui-même à le faire croire aux Algériens depuis son retour au pays. Tliba, à ce qu’on sache, n’est pas un taleb ! Il en est même, à dire vrai, l’antithèse. Pourquoi l’avoir, alors, choisi spécialement pour se faire recevoir par lui et, surtout, se faire prendre en photo avec ce nouveau venu en politique dans un salon d’honneur ? Tout semble être bien calculé. Tliba est celui qui, en homme de main zélé de son maître Amar Saïdani, s’était acharné, il y a quelques mois, avec le plus de hargne et de haine contre l’ex-chef des services de renseignement, le général Toufik, dans une interview à la télévision officieuse de la Présidence, sans que personne ait pu l’interpeller. En acceptant d’apparaître avec le barbouze d’Annaba dans cette posture solennelle, Chakib Khelil assume désormais très franchement son appartenance à un clan, celui des prédateurs, dont il ne se contentera pas, c’est clair, de jouer le rôle de simple courtisan. Maintenant, s’il estime être pleinement dans son rôle, qu’il cesse son pèlerinage éminemment politique dans les confréries religieuses !
R. M.

Comment (29)

    Bison
    29 avril 2016 - 21 h 53 min

    Comme on dit : »Tout ce qui
    Comme on dit : »Tout ce qui est bâtit ou construit sur du faux est faux » !

    Depuis 60 ans on a tout construit sur des faux ! C’est pas étonnant que en 2016 on ne sait meme qui sommes nous! Avant de se demander ou allons-nous! C’est vraiment dramatique d’en arriver la!
    Des nations planifient comment conquérir l’espace nous on est a se demander si l’Algérie (pays de 40M d’âmes) pourrait survivre a la disparation de fakhamatouhou (je lui souhaite longue vie, mais c’est mortel comme nous tous)!
    Quand a khelil, tliba,…il faut dire que l’Algérie est devenue, plutôt on en a fait de ce pays depuis son indépendance, comme un figuier au bord de la route! Sans clôture et son gardien, celui qui passe prend sa part, casse des branches, fait une sieste a son ombre puis poursuit son chemin!!
    Mon pauvre beau pays, qu’avons nous fait de toi!




    0



    0
    Anonyme
    29 avril 2016 - 21 h 18 min

    @Par salhiAnonyme (non
    @Par salhiAnonyme (non vérifié) | 29. avril 2016 – 20:30

    bouderbala je t’ai deposer un dossier d’investissement auto financer ta toujour refuser malgres mon registre et toute les autorisation police poste quand je voit ce fils de general avec un port sec je m’arrache les cheveux et me dit que vous etes (…) j’usqua la moelle (…)

    Peut être que vous avez oublié de leur donner une TChippa ou un pourcentage.
    J’ai une amie qui vit à l’étranger et voulait investir en Algérie. Quand elle a été pour déposer le dossier, on lui a demandé un pourcentage. Elle a abandonné le projet.




    0



    0
    Anonyme
    29 avril 2016 - 20 h 29 min

    Ce que les gens oublient et
    Ce que les gens oublient et ne remarquent pas c’est l’absence totale de justice et c’est cela le plus dangereux,car les députés et sénateurs algériens ont une tres grande influence sur les gens de la justice,et ces derniers le leur rendent bien et reglent leurs problemes et vivent tres bien!adieu algerie de mon enfance!!




    0



    0
    salhiAnonyme
    29 avril 2016 - 19 h 30 min

    bouderbala je t’ai deposer
    bouderbala je t’ai deposer un dossier d’investissement auto financer ta toujour refuser malgres mon registre et toute les autorisation police poste quand je voit ce fils de general avec un port sec je m’arrache les cheveux et me dit que vous etes (…) j’usqua la moelle (…)




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    29 avril 2016 - 19 h 03 min

    Cette journée même la radio
    Cette journée même la radio locale de Tlemcen diffuse un appel en faveur d’UN ENFANT de Remchi, atteint d’une maladie insoignable en Algérie, il serait hospitalisé à Maghnia, et en attente des dons des Croyants, dont ne font pas partie, paradoxalement le touriste des ZAOUIAS, et Tliba le faux mendiant richissime, (Observez sa bague au doigt de Malfrat), qui le relaie. Venez, JOURNALISTES, constater l’état de ce bébé FILS DE PAUVRES, venez à Remchi et Maghnia, soyez l’écho du vrai Algérien, étranger à ceux qui le dirigent, pires que le colon français, et que l’Algérie soit enfin la propriété des Vrais Algériens, hommes et femmes de compassion, d’honneur, et VIRILS…




    0



    0
    Anonyme
    29 avril 2016 - 18 h 56 min

    @ Par Thidhet (non vérifié) |
    @ Par Thidhet (non vérifié) | 29. avril 2016 – 19:14

    Inutile de se casser la tête et de se demander qui a fait ou n’a pas quoi, ce que dit la loi, qui est coupable et qui ne l’est pas… Il suffit de visualiser l’idée que l’Algérie de Amirouche, Ben Boulaïd, Didouche Mourad… etc, est entre les mains de Saïdani et de Tliba. Il suffit de se dire que des gens qui sont au moins suspectés de malversation sont en train de se balader en toute liberté. Il suffit de se dire que des gens qui appellent ouvertement BHL et Israël à les aider à démanteler l’Algérie sont autorisés à manifester, à s’organiser, à recruter des adolescents désorientés. Il suffit de regarder cette soi-disant opposition qu’on entend brailler tout et n’importe quoi sans jamais oser prononcer ne serait-ce qu’une seule et unique phrase que l’on pourrait interpréter comme un gage de patriotisme. … C’est tout simplement horrible, répugnant, déprimant, révoltant! Il faut faire quelque chose!

     » » » » » » » »’

    C’est au peuple de sauver la patrie. Ne comptez sur personne. Ils sont tous des corrompus vendus harkis.




    0



    0
    Thidhet
    29 avril 2016 - 18 h 14 min

    Inutile de se casser la tête
    Inutile de se casser la tête et de se demander qui a fait ou n’a pas quoi, ce que dit la loi, qui est coupable et qui ne l’est pas… Il suffit de visualiser l’idée que l’Algérie de Amirouche, Ben Boulaïd, Didouche Mourad… etc, est entre les mains de Saïdani et de Tliba. Il suffit de se dire que des gens qui sont au moins suspectés de malversation sont en train de se balader en toute liberté. Il suffit de se dire que des gens qui appellent ouvertement BHL et Israël à les aider à démanteler l’Algérie sont autorisés à manifester, à s’organiser, à recruter des adolescents désorientés. Il suffit de regarder cette soi-disant opposition qu’on entend brailler tout et n’importe quoi sans jamais oser prononcer ne serait-ce qu’une seule et unique phrase que l’on pourrait interpréter comme un gage de patriotisme. … C’est tout simplement horrible, répugnant, déprimant, révoltant! Il faut faire quelque chose!




    0



    0
    Anonyflichloiuame c
    29 avril 2016 - 16 h 46 min

    Boutef Abdelaziz et son clan
    Boutef Abdelaziz et son clan ont bafoué la dignité des Algériens et la c est le tour des zaouas qui l ont protégé depuis 99 .hahahah mes zaouas travaille pour l état (elmounafikine)




    0



    0
    abdel
    29 avril 2016 - 15 h 31 min

    C’EST LE PEUPLE QUI DéTIENT
    C’EST LE PEUPLE QUI DéTIENT LA SOLUTION,il va arriver le moment ou il doit choisir entre sa dignité retrouvée ou son ventre !!!!




    0



    0
    Anonyme
    29 avril 2016 - 14 h 56 min

    Chakib Khellil, en faisant le
    Chakib Khellil, en faisant le tour des Zaouïas, devrait porter le VOILE INTÉGRAL, pour ne pas être reconnu. Il ne semble pas qu’il soit conscient, qu’il se ridiculise de jours en jours.Pour se sentir a l’aise, s’il lui reste un gramme de moralité, de rembourser la totalité de ce qu’il a pris au trésor public, comme l’a fait son mentor, l’ex MAE, qui a détourné le reliquat des caisses régies des Ambassades algériennes.Alors, les algériens,lui pardonneront peut-être son « péché mignon » pour le Fric (argent).




    0



    0
    Larnaque
    29 avril 2016 - 14 h 40 min

    Tout ce « carnaval fi dechra »
    Tout ce « carnaval fi dechra » est mûrement réfléchi. Un plan machiavélique en cours de réalisation. On cherche à dégoûter le peuple jusqu’à un point de non-retour et provoquer l’explosion salutaire (pour qui????). La tournée des zaouias de Chakib Khelil qui revient narguer les Algériens, le pachyderme Tliba qui se croit à Chicago des années 30 et jusqu’à un ministre de la communication qui, za3ma, saisit la justice quand il ne faut pas juste pour casser une entreprise algéro-algérienne. Tout est lié et froidement préparé et exécuté. Un séisme hors norme est à craindre et tous ces apprentis sorciers y travaillent très fort, chacun de son côté, pour qu’il fasse le plus de dégats possibles. L’été sera vraiment chaud. Allah yestar!




    0



    0
    Anonyme
    29 avril 2016 - 12 h 35 min

    L’axe Tunisien TLIBA-DREBKI

    L’axe Tunisien TLIBA-DREBKI honore l’escroc marocain Chakib.
    Où êtes vous ya les Algériens pour défendre votre pays.

    Tout ceux qui ont contribué pour imposer ce 4eme mandat portent la responsabilité absolue de cette grande humiliation de l’Algérie et son peuple.




    0



    0
    Oracle
    29 avril 2016 - 12 h 20 min

    Ces individus sans mandat
    Ces individus sans mandat sinon celui que la force bestial octroi, continuent de cumuler les causes et provocations qui les condamneront à une fin tragique.

    Bientôt comme des rats, il fuiront le navire Algérie avec leur butin subtilisé aux pauvres.

    Ce qu’il ne savent pas encore, c’est que la justice aujourd’hui n’a plus de frontière, ils seront traqués a vie.




    0



    0
    lhadi
    29 avril 2016 - 10 h 19 min

    .
    Nombreuses les citoyennes

    .

    Nombreuses les citoyennes algériennes et nombreux les citoyens algériens, qui comme moi, sont animé(e)s par un idéal de vérité et de justice dans l’action politique et sociale, où se mêlent étroitement l’exigence éthique et la rationalité scientiste : être éduqué à cet idéal. Que la république devienne, grâce à cet effort politique éthique, le fondement moral de la rénovation si fortement menacée.
    .
    Ainsi, on voit en PLATON, un exemple pour les politiques qui doivent gérer les affaires publiques. Conformément à son enseignement, il exige de la politique, qu’elle s’appuie sur une base scientifique et sur une théorie solide, qu’elle sache et établir ses objectifs et, par conséquent, conduire la société vers un avenir meilleur : en bref, qu’elle soit à même de réaliser des projets inspirés par la tension entre une indésirable réalité et un idéal désiré.
    .
    La politique se doit d’être vraie, nationale pour restreindre l’action capricieuse ou les conceptions arbitraires des individus.
    .
    A travers le périscope déployé, le constat est simple : d’une part, l’échiquier politique Algérien est devenu une « usine à gaz » où se sont incrustés de pseudo politiciens en panne d’idées, incapable de formuler critiques et propositions pertinentes pour défricher l’immense champ de questions : faire de l’agitation de surface, ce n’est pas la vérité profonde pour soutenir les orientations éculées prises par un pouvoir aux abois à l’encontre des intérêts du citoyen, de la nation, du pays.
    .
    Une feuille de route qui ne définit pas l’intérêt commun pour relever le défi de la justice et de l’unité, stigmatise l’inquiétude des Algériennes et des Algériens. Cette inquiétude est très grande. La nécessité de prendre la mesure de cette inquiétude est devenue une obligation ardente.
    .
    Le défi de notre société, donc, c’est d’inventer d’autres règles pour que le pouvoir absolu n’abuse du pouvoir.
    .
    Comment ?
    .
    En oeuvrant, chacune et chacun avec ses moyens, pour un rassemblement pour les rendre applicables, opérables que la situation rend nécessaire. Cette conception est capable d’une grande responsabilité et de justice dans l’élaboration comme dans l’action. Faisons appel à ces forces qui représentent l’intérêt et le vœux d’un peuple.
    .
    Que le pouvoir central renonce à la prétention d’être tout, et bientôt il cessera d’être seul, bientôt il verra que notre société ne manque point d’individus capables de concourir à la gouverner, par la seule vertu de leur position, de leur prééminence, de leur crédit. Au sein de notre société, il y a des liens méconnus, des influences perdues, des supériorités sans emploi, des hommes et des femmes qui avaient du crédit, qui pouvaient beaucoup et qui n’étaient rien. Ils et elles auraient besoin de s’entendre, de s’unir, de donner vie à leur influence et consistance aux liens qui existent entre eux. L’Algérie est dénuée de ces influences, de ce ciment qui font une multitude une société et la rendent capable de se préserver de l’anarchie sans recourir au pouvoir absolu.
    .
    Afin d’infléchir la longue chaîne d’intrigues et de manœuvres qui se tissent pour détourner vers de nouveaux pièges, le politique se doit de s’émanciper vers un déplacement des valeurs légitimatrice du cursus moderne afin que la voie empruntée par une fraction croissante du personnel politique devienne la réputation des compétences. De même, le citoyen algérien se doit d’avoir un sens du devoir qui ne vient pas d’un monde conquis mais d’un monde conquérant pour comprendre les événements d’aujourd’hui et anticiper ceux de demain. D’où l’importance d’être habité par l’engagement vers une politique qui colporte des idées neuves, un projet de société.
    .
    Un autre choix politique est possible : faisons en sorte qu’une insurrection des conscience se fasse sur le choix d’une société qui mérite adhésion. Une majorité populaire peut se construire sur un objectif alternatif au système actuel en tirant des leçons du passé pour être capable de mettre l’humain au centre des préoccupations.
    .
    Donnons nous les moyens pour porter l’ambition d’une majorité de changement : ayons confiance en nous, faisons confiance au peuple, engageons nos énergies pour avoir cette capacité d’entraîner sur la dynamique qu’on veut impulser. Une dynamique majoritaire tout simplement gagnante sur un projet réellement transformateur. Mettons nos forces au service du plus grand nombre qui cherche l’alternative à cette politique qui pense détenir la vérité révélée.
    .
    Rien ne changera si nous ne mobilisons pas le pays, si nous nous n’entamons pas une campagne d’adhésion dans le monde politique, associatif et syndicaliste autour d’un rassemblement populaire pour porter le projet. C’est ensemble que nous ferons de grandes choses mais nous devons faire des propositions audacieuses au peuple pour qu’il devienne acteur du changement dans un esprit démocratique et pacifique.
    .
    Construisons, dans cet esprit, un mouvement démocratique et républicain contre le machiavélisme d’État pour ouvrir une nouvelle ère politique qui apportera une large contribution à la lutte contre le sous-développement entretenu et ses conséquences. C’est-à-dire offrir une solution claire et constructive aux grands problèmes qui se posent aujourd’hui au citoyen, au peuple, à la nation, au pays.
    .
    Fraternellement lhadi
    (lahdi24yahoo.fr)




    0



    0
    Anonyme djamel
    29 avril 2016 - 9 h 44 min

    Pourquoi vous doutiez encore
    Pourquoi vous doutiez encore sur l’existence de clan, Chakib lui même avait déclaré qu’il faisait partie d’un clan. C’est comme la causa nostra, donc voilà deux parrains ou plutôt deux gangsters affiliés à un parrain qui se retrouvent. Mais ils finissent tous par s’entretuer alors rira bien qui rira le dernier.




    0



    0
    soleil
    29 avril 2016 - 9 h 27 min

    Vivement la république de
    Vivement la république de Kabylie,ou des individus de ce genre croupiront derrière les barreaux d’une prison au lieu de pavaner dans des salons d’horreur .




    0



    0
    tayeb
    29 avril 2016 - 9 h 18 min

    l OPPOSITION DOIT SE REUNIR
    l OPPOSITION DOIT SE REUNIR ET DESIGNE AIT LARBI MOKRANE PRESIDENT PROVISOIRE DE L ALGERIE.UNE FOIS ELU IL ORGANISERAIT UNE CONSTITUANTE QUI SERAIT CHARGE DE LA NOUVELLE CONSTITUTION ET SURTOUT DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES PROPRES.L OPPOSITION DOIT APPELER LE PEUPLE A SORTIR PACIFIQUEMENT DANS LA RUE ET CRIER SON INDIGNATION CONTRE LA BANDE DE VOLEEURS DIRIGEE PAR BOUTEFLIKA SAID TLIBA GAID ET CHAKIB KHELLIL
    TOUS DANS LA RUE POUR CRIER ET MONTRER SON DESACCORD AVEC FLN RND PT ET …. GAID SALAH




    0



    0
    kaddour
    29 avril 2016 - 9 h 12 min

    …. AVEC UN OBESE A LA TETE
    …. AVEC UN OBESE A LA TETE DE L APN UN PRESIDENT GRABATAIRE MORT CLINIQUEMENT TOUS DEUX ETRANGER L UN TUNISIEN ET L AUTRE MAROCAIN.SI LE PEUPLE NE BOUGE PAS J IRAI REJOINDRE LE MAK DE FERHAT MHENNI APRES TOUT SOUR EL GHOZLANE FAIT PARTIE DE LA WILAYA DE BOUIRA.PLEURE OH HOCINE AIT AHMED BIEN AIME




    0



    0
    TheBraiN
    29 avril 2016 - 8 h 36 min

    MDR
    MDR




    0



    0
    Aldjazairi
    29 avril 2016 - 7 h 59 min

    SUITE DU POST PRECEDENT
    Ce

    SUITE DU POST PRECEDENT
    Ce que notre pays est en train de vivre avec ces ubuesques mises en scene dignes de Carnaval fi Dachra , aura des consequences nefastes pour l Existence meme de l Algerie en tant qu entité nationale SOUVERAINE , porteuse d un DESTIN national d un PEUPLE DIGNE ENFIN . Nous sommes en pleine PROBLEMATIQUE de la COLONISABILITE telle que combattue par Malek Bennabi allahyarhmou . Celle ci etait dejà portée par celui qui a ete porté au Pouvoir en 1999 .




    0



    0
    Aldjazairi
    29 avril 2016 - 7 h 52 min

    Il faudrait que les Algeriens
    Il faudrait que les Algeriens Libres se reveillent une bonne fois pour toutes à ce CAUCHEMARD qui va plonger nos Enfants (qui ne sont pas encore souillés par cette M……..qui a contaminé et les genre TLIBA et consorts et leurs rejetons , a savoir la Hautet trahison envers la Patrie ). Ce qui se passe sous nos yeux est une veritable TABRIHA a lquelle participent les Sionistes FRANCAIS d un coté et les Sionistes AMerloques d autre part . Chaque ACHETEUR de notre AVENIR , et celui de nos enfants , a ses neo -harkas . Les Chekib et autres copropohages sont les berrah des amerloques et ne s en cachent pas ……Les Berrah des Francais nostalgiques de l Algerie de Papa sont plus nombreux encore et se cachent derriere les pretendus indignations que leur procurent le Tweet du P’tit neo- OAS VALLS ( ce qui les empechent pas d inviter et recevoir en grande pompes , dignes d un membre de gouvernement , sa sioniste de femme violoniste et associé a des criminels connus sur la Planete ) .




    0



    0
    Anonyme
    29 avril 2016 - 7 h 46 min

    Défier le peuple.
    Défier le peuple.




    0



    0
    Ameziane
    29 avril 2016 - 7 h 40 min

    « Tout semble être bien
    « Tout semble être bien calculé. Tliba est celui qui, en homme de main zélé de son maître Amar Saïdani, s’était acharné, il y a quelques mois, avec le plus de hargne et de haine contre l’ex-chef des services de renseignement, le général Toufik, ».
    .
    Interessant de voir aujourd’hui qui s’acharne contre qui !!!
    Tliba et Saidani – Deux Tunisiens de souche – contre – le général Toufik – un algérien authentique de souche, dans son propre pays, qui a sauvé l’Algerie du monstre intégriste. Voila ce que l’on appelle le monde a l’envers !
    Incroyable de voir que deux étrangers font la pluie et le beau temps aujourd’hui en Algérie: Un a la tete du FLN avec des proriétés a paris, un autre devenu milliardaire par la force des choses et des manigances ensuite algérien par le volume de son portefeuil ! Tout cela sur le dos des algériens et de l’Algerie. Il ne nous reste plus qu’a nous préparer a quitter ce pays car un jour nous deviendront necessairement des étrangers dans notre propre pays car on est incapables de s’auto-gouverner nous memes.




    0



    0
    Aziz MOUATS
    29 avril 2016 - 7 h 09 min

    j’apprends que des Zaouia de
    j’apprends que des Zaouia de Mostaganem ont été approchées…j’attends avec raison leurs réponses ou leur non réponses…je parle de zaouia ayant pignon sur rue…pas de simple Haouita…ou quelques obscures Goubba…




    0



    0
    Aziz MOUATS
    29 avril 2016 - 7 h 07 min

    Je vous rassure, je ne suis
    Je vous rassure, je ne suis pas dupe…tout çà sent très mauvais…et ça commence à m’étouffer…pas VOUS?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.