Une susceptibilité anormale

Par R. Mahmoudi – La réaction à chaud de Ramtane Lamamra à une déclaration faite par l’ambassadeur de France à Tizi Ouzou au sujet des visas accordés aux Algériens montre, au-delà de la probable véracité et de la présumable arrière-pensée dans les propos qui sont attribués à celui-ci, à quel point le gouvernement a la susceptibilité à fleur de peau pour tout ce qui vient des responsables français, et trahit, dans le même temps, une sorte de panique au sommet de l’Etat. C’est devenu désormais caractéristique de toute l’action politique et diplomatique de notre gouvernement, transformée depuis quelque temps en un système de défense qui sort la grosse artillerie à la moindre alerte. Il s’agit déjà du troisième incident, en un mois, après l’histoire de la photo de Bouteflika publiée en première page par le journal parisien Le Monde, suivi de l’épisode du tweet de Manuel Valls, dont on n’a pas encore fini de digérer toutes les retombées. A ce rythme, les relations entre l’Algérie et la France ne sont pas à l’abri d’une véritable crise, si jamais demain un autre dirigeant français se hasardait à pousser l’outrecuidance un peu plus loin. D’où la question de savoir si le chef de la diplomatie, Ramtane Lamamra, dont les compétences sont reconnues et qui demeure l’un des rares membres du gouvernement à jouir d’une certaine crédibilité, est obligé d’adapter son action aussi machinalement à l’idéologie populiste dont le pouvoir use actuellement sans discernement et sans vergogne dans sa lutte pour sa survie. Car, en même temps, ces réactions convulsives à la chaîne dénotent une grande panne de discours mobilisateur du pouvoir en cette période cruciale. On voit comment sont accueillis les slogans à résonance nationaliste, exhumés récemment par le FLN et ses alliés, pour capter l’opinion. On voit, a contrario, avec quelle facilité les Algériens sont parfois aveuglément attirés par tout ce qui est officiellement maudit.
R. M.

Comment (38)

    Anonyme
    14 mai 2016 - 10 h 33 min

    Je trouve les parole de son
    Je trouve les parole de son excellence Mer l’ambassadeur de France tout à fait logiques,car à longueur de journée une grande majorité d’algériens ne cesse de vilipender la france alors que la guerre d’indépendance a cessé depuis longtemps,des jeunes qui n’on rien connu du colonialisme sont remontés comme des ressorts contre le français comme si la France est toujours là,et ensuite ils demandent des visas pour ce pays,mais non la france nous connait er des visas à des gens t nous a bien étudié;et il ressort que les gens bien réfléchis se trouvent en kabylie c’est tout,pourquoi donner des visas à des gens qui ne vous « aiment pas »!!!!!




    0



    0
    Anonyme
    13 mai 2016 - 20 h 34 min

    Par Mahmoudi (non vérifié) |
    Par Mahmoudi (non vérifié) | 13. mai 2016 – 18:47

    Chers amis, nous savons tous que c’est l’ANP qui impose Bouteflika au peuple algérien depuis Avril 1999.
    Bouteflika, qui est moribond et fou à lier doit être écarté de la présidence de la République le plus tôt possible afin d’arrêter le massacre du pays par son clan de marocains.
    Si l’ANP ne prend pas ses responsabilités, elle elle doit être attaquée auprès du TPI pour non assistance à peuple en danger.
    ————
    Attaquer l’ANP, celle qui te permet de ne pas etre recolonisee ?
    Va te defoncer a la moquette, tu planes.
    Bouteflika est la consequence de l’inconsequence des algeriens qui ont vote pour le FIS. Remonte le film. Ceux qui ont cru aux salades islamistes ont fait reculer notre pays par une decennie noire.
    Regarde le meme virus touche tout le monde maintenant,
    Sans l’armee, tu aurais aujourd’hui des saoudiens qui auraient un bordel dans chaque ville algerienne, avec des hommes comme carpettes pour ces traitres de la religion musulmane.
    C’est l’ANP qui nous a eviter le carnage definitif.
    Va te reposer , tu delires.




    0



    0
    Mohamed Lamine
    13 mai 2016 - 19 h 43 min

    Je suis entièrement d’accord
    Je suis entièrement d’accord avec Mahmoudi. L’Armée est trainée dans la boue par Bouteflika et son clan d’Oujda qui l’impliquent dans leur jeu criminel en la poussant à inventer un lourd bilan sécuritaire pour justifier la dérive dictatoriale des Bouteflika et maintenir les lois d’exception qui violent des droits des citoyens, des partis politiques et des associations de la société civile.
    Il est grand temps que notre glorieuse ANP se démarque clairement de ces fous.




    0



    0
    mohamed El Maadi
    13 mai 2016 - 18 h 22 min

    Il faudra un jour qu’AP nous
    Il faudra un jour qu’AP nous disent la vérité sur la venue de boutef en Algerie et cessez de raconter des salades sur l’ANP.
    Souvenez vous du kitukie saloperie immonde qui nous fait énormément de mal et la vérité a éclater bien des années plus tard.




    0



    0
    mohamed El Maadi
    13 mai 2016 - 18 h 16 min

    Mahmoudi
    Traine l’ANP devant

    Mahmoudi

    Traine l’ANP devant les instance international ? Ben voyons vous pouvez rêver !
    D’ailleurs l’ANP n’a rien imposer mais on lui a impose un choix en la faisant chanter car ce sont les barbus qui ont ramener boutef via les petromonarcchie car a qui a profite le retour de Bouteflika qui met en prisons nos généraux ? Soyons sérieux.

    Je suis choqué qu’on permette de laisser entendre que l’ANP est le véritable problème au pays .Des balivernes et des foutaises …




    0



    0
    BEN MOHAMED ANAZOUR
    13 mai 2016 - 18 h 08 min

    DIVERTION POUR NOUS PREPARER
    DIVERTION POUR NOUS PREPARER A UN AUTRE TLEMCENIEN D OUDJDA COMME FUTUR PRESIDENT…NOUS SAVONS QUE CHAKIB KHELLIL A CHASSE DE SONATRACH L ILLUSTRE ALI HACHED ET BENSALEM POUR LE FAIT QU ILS SONT KABYLES…CHAKIB KHELLIL A T IL LES MEMES DIPLOMES QUE ALI HACHED WALOU ….LES PAUVRES YOUSFI ALI HACHED BENSALEM SONT CHASSES DE SONATRACH ..POURQUOI PARCEQU ILS SONT BERBERES TOUT SIMPLEMENT.ALORS MESSIEURS SAID BOUTEFLIKA GAID SALAH SOYEZ CERTAIN QUE NOUS VOUS MENERONS UNE GUERRE DE FEU ET DE SANG MAIS VOUS SEREZ CHASSER PAROLE DE CHAOUI ET KABYLES




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    13 mai 2016 - 17 h 49 min

    Après lecture des réactions,
    Après lecture des réactions, et correction d’un de mes deux commentaires, (je corrige : La susceptibilité est « normale », pas « anormale », l’anormal étant français, l’anormal en Algérie en est une conséquence), je répondrai à El Hadi, entre autres, la France politique, ou institutionnelle, comme l’a si bien écrit un de nos compatriotes, n’a rien à voir avec la France des petites gens, au sein desquels on peut trouver d’aimables êtres, cette France politique est usée, comme les eaux usées, donc parfois nauséabonde, et ce n’est pas avec des rugissements qu’on recycle une eau usée, ce qui doit se passer surpasse les limites de ses narcissiques politiciens, pourris par les historiettes sexuelles, et à mon humble connaissance, si on se replonge dans le film des relations algéro françaises, (Youtube entre autres), Boumédiène a été le seul à avoir été prémonitoire, cet homme là qui ne mangeait qu’un repas par jour à la Zitouna, lorsqu’il avait fui et juré de ne jamais porter l’uniforme de l’armée française, (Armée trop imbécile, si imbécile qu’elle le classa comme Déserteur), lui seul avait « vu » Le Film exact, à savoir qu’après De Gaulle, seul « Mohammed » pouvait sauver France ET Jazaïr, à partir de quoi l’issue aura une conséquence universelle, je sais ça ne plaira pas aux rugissements des Rafales de Dassault, n’est-ce pas El Hadi… Les Lions ya El Hadi sont dans le ciel, plus sur Terre !
    Vivent les pilotes de l’ANP, en attendant, et les ingénieurs Algériens capables de produire un avion de combat !




    0



    0
    Mahmoudi
    13 mai 2016 - 17 h 47 min

    Chers amis, nous savons tous
    Chers amis, nous savons tous que c’est l’ANP qui impose Bouteflika au peuple algérien depuis Avril 1999.
    Bouteflika, qui est moribond et fou à lier doit être écarté de la présidence de la République le plus tôt possible afin d’arrêter le massacre du pays par son clan de marocains.
    Si l’ANP ne prend pas ses responsabilités, elle elle doit être attaquée auprès du TPI pour non assistance à peuple en danger.




    0



    0
    fatigué
    13 mai 2016 - 17 h 39 min

    Par Vague De Fond (non
    Par Vague De Fond (non vérifié) | 13. mai 2016 – 16:09
    ..
    la visite de l’ambassadeur Français à Tizi-Ouzou est arrivée à point nommé pour allumer un autre contre feux en déformant ses paroles
    ______________________________________
    le FFS a confirmé que ce que a dit émié était vrai, les gens du FFS étaient présents et émié a bien dit que la ffrance donnait 60% des visas aux gens de la kabylie.




    0



    0
    fatigué
    13 mai 2016 - 17 h 20 min

    le FFS a confirmé que émié a
    le FFS a confirmé que émié a bien dit ce qu’il a dit à Tizi Ouzou malgré ses démentis.




    0



    0
    fatigué
    13 mai 2016 - 17 h 19 min

    Par Bison (non vérifié) | 13.
    Par Bison (non vérifié) | 13. mai 2016 – 16:32
    on voit bien que tu n’as pas vécu à l’époque de Boumédienne quand Bouteflika était MAE, tu as raté beaucoup de choses. dommage pour toi.
    tu n’as connu que l’Algérie à genoux.




    0



    0
    Azougagh
    13 mai 2016 - 16 h 43 min

    Oké dsont que l ambassadeur
    Oké dsont que l ambassadeur de France a donne une information juste,on pourrait dire qu’ il est de connivence avec l état d Algérie à savoir donner plus de visas au Kabyles pour les éloigner de leurs pays.et laisser les usurpateurs marocains s accaparé vl ALgérie.




    0



    0
    UMERI
    13 mai 2016 - 16 h 27 min

    Ennahar, n’est pas a son
    Ennahar, n’est pas a son premier coup de Bluff,après avoir monté
    un gros mensonge, sur la S G du Pt, Mme Hanoune, pour couvrir un certain Tliba,harceler le patron de Cévital, Mr Rebrab, il donne une fausse information, qui a contraint le Ministre des A E de de dénoncer la maladresse de l’Ambassadeur français.A l’avenir, il ne faut plus se fier a a cette chaine T V, qui veut déstabiliser les algériens, par de fausses informations.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.