Attention au piège

Par Kamel Moulfi – Bien que son bilan soit de moindre ampleur que la tuerie d’Orlando, aux Etats-Unis, survenue la veille, et nettement moins lourd que les attentats de Paris du vendredi 13 novembre 2015, l’attaque terroriste, à l’arme blanche, commise lundi 13 juin par un individu se revendiquant de Daech, contre le couple de policiers de Magnanville, qui a entraîné leur mort, a produit une grande émotion en France, et remis dans l’esprit des Français la menace terroriste comme première préoccupation. L’«originalité», par plusieurs aspects, de cet acte terroriste semble avoir surpris. Tous les intervenants sur les médias français suite à ce meurtre (maire de Magnanville, députés, sénateurs, ministres, experts…) ont paru adopter une attitude pusillanime comme s’ils voulaient justifier qu’une telle action puisse se dérouler malgré l’impressionnant dispositif mis en place pour sécuriser le déroulement des rencontres dans le cadre de l’Euro 2016 qui a fait l’objet de menaces précises. En fait, quand le danger terroriste s’installe, le risque zéro n’existe pas, les terroristes prouvent à chacune de leurs actions criminelles qu’ils peuvent frapper à n’importe quel moment et n’importe où. Il est facile de laisser entendre – certains le disent même ouvertement – que les mesures prises jusqu’à maintenant pour lutter contre le terrorisme en France n’ont servi à rien et, plus grave, de tenter des explications qui mettent tout sur le dos de la police et des services de sécurité, qui seraient fatigués, manqueraient de moyens, et ne pourraient pas surveiller tous les suspects, même s’il peut y avoir du vrai dans tout cela. La vérité a été dite, deux jours après l’attentat de Magnanville, par le président français, François Hollande, qui a parlé de «guerre longue» contre le terrorisme. Plus précis, Manuel Valls a averti que toute une génération devra vivre cette menace et la combattre, avec la détermination et l’espoir de la vaincre. Les Algériens en savent quelque chose.
K. M.

Comment (5)

    Kassaman
    16 juin 2016 - 9 h 42 min

    Vous concluez cet article,
    Vous concluez cet article, que je trouve d’une grande naïveté géopolitique, en affirmant que « la vérité a été dite par….hollande et valls!! ».
    Vous rigolez j’espère, ce pseudo-mouvement terroriste, comme Al -Qaiqa et cie sont une co-réalisation entre plusieurs acteurs internationaux, services secrets occidentaux, régime wahabiste, sioniste…
    La france participe à l’armement, au financement de ces terros et vous voulez nous faire croire que ses dirigeants nous disent la vérité!!!??




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    15 juin 2016 - 20 h 06 min

    « L’originalité » de ce fait
    L’originalité de ce fait est dans la cible, un couple de policiers français LATINS, un vrai couple (Faut-il le préciser…), qui a orchestré le crime importe peu, la France historique, comme dirait Giscard d’Estaing, découvre la descente aux enfers, et ne peut connaître le salut par elle même, la technologie militaire a ses limites, le vieux couteau ne vieillit pas… C’est lugubre !




    0



    0
    benchikh
    15 juin 2016 - 17 h 46 min

    plutôt » une provocation « 
    je peux avouer que ce daesh est une provocation contre les musulmans,c’est une ancienne vengeance qui date de loin dans les pages de l’histoire.Pour nous provoquer et nous perturber ils nous ramènent Daesh , je paris que ces grosses têtes sont des juives,ils se sont entraîné en Saudite.




    0



    0
    Laetizia
    15 juin 2016 - 11 h 40 min

    « Les conneries, c’est comme les impôts: on finit toujou…
    vous titrez « attention au piège » , à mon tour je vous dis, attention au piège!!!
    un terroriste avec un « faciès de terroriste » sorti d’un chapeau avec un couteau qui poignarde un flic en banlieue (adieu poulet) et se fait parrainer par le daesh, la créature même de la cia qui est en perdition en irak en syrie et en libye,( il faut bien faire place nette pour le prochain président américain, il ne doit pas traîner les affaires non abouties d’obouana), pour moi ça sent la diversion à plein nez ! avec ces scènes apocalyptiques qu’on voit se dérouler en france (manifestations de très grande ampleur, blocages, violences vandalisme et cerise sur le gâteau les hooligans « russes » très très très méchants qui viennent « casser de l’anglais (pourtant très très très gentil)  » parait-il, selon son éminence slimane zeghidour le harki télévisuel 2.0) ; moi je ne crois pas au hasard, je pense que cette affaire est, malheureusement pour les victimes, un énième piège tendu par des marionnettistes sans scrupules qui cherchent à imposer une loi scélérate à d’honnêtes travailleurs au mépris de la démocratie dont ils se targuent!
    PS: « Les conneries, c’est comme les impôts: on finit toujours par les payer. » , j’ai hésité entre cette phrase et cette autre : « C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule »!…(histoire de détendre l’atmosphère-atmosphère), tout ça me rappelle les bons vieux films français des années 1970, des aventures toujours rocambolesques haletantes et truffées de bons mots!




    0



    0
      Kenza
      18 juin 2016 - 15 h 16 min

      « un énième piège tendu par
      « un énième piège tendu par des marionnettistes sans scrupules qui cherchent à imposer une loi scélérate à d’honnêtes travailleurs au mépris de la démocratie dont ils se targuent! »

      Et pour qu’au final, Mr Valls (on ne sait plus s’il est premier ministre de la France ou bien celui d’Israël) puisse LÉGALEMENT interdire les manifestations!




      0



      0

Les commentaires sont fermés.